Accueil / IndyCar / IndyCar : Will Power se replace à Barber

IndyCar : Will Power se replace à Barber

Will Power IndyCar Series Barber 2012

L’IndyCar Series a repris ses droits ce week-end avec la deuxième étape du championnat au Barber Motorsports Park. Malgré la victoire d’Helio Castroneves en ouverture à St. Petersburg, le championnat semble assez ouvert et propice aux rebondissements avec le retour des casses mécaniques.

Lors des qualifications, c’est pourtant Helio Castroneves qui emporte la pole position devant James Hinchcliffe et Scott Dixon. Quelques surprises sont à signaler, à l’image de Will Power seulement neuvième, et Dario Franchitti dix-huitième. Power a néanmoins été victime d’un concours de circonstances, puisqu’il avait signé le meilleur tour du Top 12 peu de temps après le drapeau rouge causé par le tête-à-queue de Ryan Hunter-Reay. Comme Power avait amélioré au cours de ce tour, son meilleur temps a été annulé, et le laisse en neuvième position. Pour Franchitti, un problème de setup semble être en cause. Le drapeau rouge a fait les affaires de quelques pilotes, comme Mike Conway quatrième, JR Hildebrand cinquième et Tony Kanaan sixième. Du côté français, Simon Pagenaud prend la dixième place et Sébastien Bourdais la dix-septième. Rubens Barrichello se qualifie quatorzième pour sa part.

La course a fait mentir la réputation du magnifique tracé de Barber, décrié pour ses processions. Ce fut tout le contraire, et ce dès le début de la course, par un subtil mélange de dépassements osés et de stratégies variées, le tout sans une overdose de Safety Cars. Will Power a ainsi eu l’occasion de remonter progressivement tout au long de la course, grâce à une stratégie agressive et des dépassements tout aussi mordants, jusqu’à la tête de la course qui était la possession de Scott Dixon jusque-là, ce dernier étant gêné dans les stands. Le Néo-Zélandais a tenté une attaque sur l’Australien au restart final, moins de vingt tours avant l’arrivée, mais sans succès, l’écart atteignant trois secondes au final. Helio Castroneves a mené durant le premier tiers de la course, mais a perdu un peu de rythme ensuite. Le Brésilien a néanmoins su faire parler son expérience pour conserver la tête du championnat.

A l’issue de la course, c’est Will Power, parti neuvième, qui s’est imposé devant Scott Dixon, qui finit deuxième pour la troisième année sur le circuit, et Helio Castroneves, vainqueur de la course inaugurale de la saison. Castroneves prend la dernière marche du podium en réussissant à contenir la pression de Graham Rahal. Le Français Simon Pagenaud finit en cinquième position, devant James Hinchcliffe et Mike Conway. Rubens Barrichello réalise son premier Top 10 en prenant la huitième place, tout comme Sébastien Bourdais offre le premier Top 10 à Lotus en se classant neuvième, devant Dario Franchitti, champion en grandes difficultés, et Marco Andretti, qui a alterné l’attaque et la défense aujourd’hui.

Au championnat, Helio Castroneves conserve la tête avec ce podium, devant Scott Dixon qui signe une nouvelle deuxième place. Will Power se replace dans la course avec cette seconde victoire du Team Penske en autant de courses pour l’heure. Simon Pagenaud s’installe dans le top 5, et domine le classement des rookies, Rubens Barrichello rejoint le top 10, juste devant Dario Franchitti, qui semble avoir des difficultés à dompter la DW12.

La prochaine étape de l’IndyCar Series 2012 se disputera dimanche 15 avril pour le Grand Prix de Long Beach, la cité californienne.

IndyCar Series 2012 – Classement Général – Course 2/16
1. Hélio Castroneves – 86 points
2. Scott Dixon – 84
3. Will Power – 77
4. James Hinchcliffe – 60
5. Simon Pagenaud – 58
6. Ryan Hunter-Reay – 53
7. Graham Rahal – 50
8. Ryan Briscoe – 46
9. Mike Conway – 38
10. Rubens Barrichello – 37
11. Dario Franchitti – 37
12. E.J. Viso – 36
13. Marco Andretti – 35
14. Sébastien Bourdais – 34
15. Charlie Kimball – 32
16. Justin Wilson – 32
17. Josef Newgarden – 32
18. Oriol Servià – 31
19. J.R. Hildebrand – 27
20. Alex Tagliani – 25
21. James Jakes – 24
22. Ed Carpenter – 24
23. Simona de Silvestro – 24
24. Takuma Sato – 24
25. Katherine Legge – 24
26. Tony Kanaan – 22

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox