Accueil / IndyCar / L’IndyCar autorise Lotus à faire évoluer son moteur

L’IndyCar autorise Lotus à faire évoluer son moteur

4-24-Lotus-Announces-Changes-Wide

Parmi les trois fournisseurs moteurs en IndyCar – Honda, Chevrolet et Lotus – ce dernier est en retard par rapport à ses concurrents. Un retard suffisant pour que l’IndyCar accorde à Lotus de réaliser des essais pour faire évoluer le bloc moteur.

Le gel des moteurs est en vigueur dans la réglementation en cours, mais une brèche permet aux fournisseurs dont la puissance de leurs moteurs est 2,5% plus faible vis-à-vis du reste du peloton d’effectuer des essais. Une requête doit être soumise à l’IndyCar, dans laquelle les motoristes doivent détailler précisément la justification du déficit de performance. La discipline y a par conséquent répondu favorablement.

Simona de Silvestro effectuera donc les essais lundi à Mid-Ohio, et les modifications seront apportés lors de la manche de Toronto qui se tiendra le week-end prochain, puis à Sonoma et à Baltimore, respectivement fin août et début septembre. Les motoristes Honda et Chevrolet ont été informés de ces essais.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox