Accueil / IndyCar / Pourquoi Scott Speed se trompe
Scott Speed 2010 NASCAR
© Ron McQueeney / IndyCar

Pourquoi Scott Speed se trompe

En lutte avec Red Bull qui a rompu unilatéralement son contrat en Nascar, l’ancien pilote de Formule 1 Scott Speed déclare à qui veut l’entendre qu’il veut continuer une carrière en Nascar, et ne pas retourner en monoplace. Par monoplace, il faut bien sûr entendre en IndyCar.

Bien que conscient de sa valeur et de son expérience en monoplaces, il estime ne pas avoir encore prouvé sa vraie valeur en Nascar. C’est un argument qui se tient, mais on peut se demander si Scott Speed ne manque pas là une superbe opportunité de redorer son blason, qui n’a cessé de perdre en valeur depuis son départ « forcé » de la F1 en 2007.

L’IndyCar a connu sa première année sans Tony George, qui avait dirigé la discipline de main de maitre ces dernières décennies. Randy Bernard a créé de l’espoir, de l’optimisme et beaucoup de promesses mais il reste beaucoup à faire. Pourtant, le départ est loin d’être mauvais. Calendrier équilibré entre ovales et circuits, grille gagnant en consistance, retour vers la diversité et la compétition technique pour 2012 sont au programme. On se dirige lentement vers un retour à la grande époque du CART. Plus récemment dans les actualités, on citera le boost que de Ferran veut donner à son équipe, les ambitions de Lotus à long-terme mais aussi l’arrivée d’une équipe satellite de Chip Ganassi Racing. Autant de signes faisant espérer de futurs beaux jours à la monoplace américaine.

Ainsi, pour quelqu’un comme Speed ayant fait ses classes en monoplace avant de courir sans trop de succès en Nascar jusque-là, la rupture de Red Bull aurait pu représenter une belle occasion pour lui de décoller enfin. On peut avoir ses raisons, comme 6 millions et demi de dollars de dommages et intérêts, mais quand une discipline revient sûrement à ses heures glorieuses, cela pourrait se regretter dans quelques années.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox