Accueil / Karting / Retour sur les Masters Kart 2011
Masters Kart Bercy, 9 et 10 décembre 2011

Retour sur les Masters Kart 2011

L’équipe de ChequeredFlags a assisté aux Masters Kart de Bercy sur les deux journées. L’événement réunissait vingt pilotes seniors et dix juniors. Le programme était le même chaque jour : les juniors s’affrontaient lors de deux courses (la première selon des qualifications faites au préalable de l’événement et la seconde avec la même grille, mais inversée) puis lors d’une course finale basée sur les résultats cumulés des deux courses. Quant aux pilotes « stars », chacun effectuait 2 tours lancés à la chaîne, puis chaque pilote classé à une position paire s’affrontait dans une course, même chose pour les places impaires. Ces courses constituaient les deux demi-finales. Par la suite, les pilotes non-qualifiés d’office s’affrontaient dans une petite finale, ou les trois premiers étaient repêchés – cependant, au final quatre pilotes étaient retenus). S’ensuivait la grande finale.

Parmi les dix pilotes juniors figuraient :

  • Alexandre Albon, Britannique, champion du monde de WSK KF1 et de CIK-FIA
  • Paolo Besancenez, Français, 3ème du championnat de France (GPO) KF3
  • Dorian Boccolacci, français, champion de France cadet, a participé au championnat de France cadet et au championnat régional PACAC, entre autres
  • Anthoine Hubert, Français, vice-champion du monde des Nations et vainqueur de la Coupe de France
  • Charles Leclerc, Monégasque, vainqueur de la Monaco Kart Cup 2010 et vice-champion de France KF3
  • Esteban Ocon, Français, champion de France KF3 et vice champion WSK
  • Callan O’Keeffe, Britannique, second de la coupe du monde junior, champion d’Angleterre junior
  • Dennis Olsen, Norvégien, champion de la 16° Winter Cup et champion CIK-FIA Viking Trophy
  • George Russel, britannique, champion d’Europe de CIK-FIA
  • Lance Stroll, canadien, a participé, entre autres, au Florida Winter Tour et au Canadian ASN Championship

Les vingt pilotes seniors comprenaient Filipe Albuquerque, Jules Bianchi, Sébastien Bourdais, Karun Chandhok, Jérôme d’Ambrosio, Paul di Resta, Romain Dumas, Romain Grosjean, Nicolas Hamilton, Julien Jousse, Sébastien Loeb, Olivier Lombard, Franck Montagny, Gary Paffett, Sébastien Ogier, Stéphane Sarrazin, Adrian Sutil, Tristan Vautier, Jean-Eric Vergne et Robert Wickens.

Charles Leclerc a dominé la catégorie junior, tandis que durant la journée du samedi, Jules Bianchi a triomphé devant Jean-Eric Vergne et Stéphane Sarrazin. Le dimanche, toujours pour les pilotes « stars », Vergne a pris sa revanche, devant Jérôme d’Ambrosio et Julien Jousse, tandis que Franck Montagny a privilégié le show à la compétition pour la gagne. Le public a apprécié, et nous aussi.

Si le spectacle a été au rendez-vous, des points négatifs sont à relever. Comme Jules Bianchi l’a souligné samedi, tout ça manquait un peu de bruit. L’événement, très onéreux pour les spectateurs (110€ plein tarif pour les deux jours), manquait de continuité puisque le programme était le même sur les deux journées. De plus, lorsque les commentateurs se réjouissaient de la bonne performance des français, ils oubliaient qu’ils constituaient la majorité des participants. Les pilotes « internationaux » comme on a pu l’entendre n’étaient pas accueillis de la même manière. Comment ne pas s’indigner devant les analyses approximatives d’un commentateur concernant les performances de Chandhok ?

La promotion de l’électrique mêlée à un spectacle réalisé autour d’une conception du franchouillard amateur de sport automobile a parfois masqué l’intérêt prenant des courses du week-end. Du bon spectacle, mais un spectacle plutôt onéreux pour ce que c’était. Au final, les pilotes ont été les acteurs principaux du succès des Masters. Espérons que la prochaine fois, l’auditoire-cible soit plus calé que le franchouillard auquel le show semblait s’adresser.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox