Accueil / Mazda Road to Indy / Indy Lights – Victoire en solitaire de Carlos Muñoz à Barber

Indy Lights – Victoire en solitaire de Carlos Muñoz à Barber

Carlos Muñoz Andretti Autosport Indy Lights 2013 Barber Motorsports Park

Le circuit de Barber accueillait la deuxième manche de la saison 2013 d’Indy Lights, sur laquelle Jack Hawksworth arrivait en tant que leader après sa victoire à St. Petersburg. Seul changement d’un plateau sensiblement identique, Victor Carbone remplace Ethan Ringel au volant d’une monoplace du Team Moore Racing.

Essais

Poleman malheureux lors de la première manche, Carlos Muñoz s’est montré le plus rapide lors des deux séances d’essais libres. Le Colombien a ainsi signé un tour en 1m14.3433s durant la deuxième session. Le pilote Andretti Autosport a devancé le duo américain composé de Sage Karam et Zach Veach.

A plus d’une seconde de Muñoz, Juan Pablo Garcia et Victor Carbone prennent les 4ème et la 5ème places Un classement en partie impacté par la décision de l’équipe Schmidt Peterson de ne pas utiliser de nouveaux pneus pour Gabby Chaves et Jack Hawksworth l’après-midi, en prévision des qualifications.

Ainsi, si Gabby Chaves se classe 6ème aux essais, il devance seulement Peter Dempsey, Jorge Goncalvez et Jack Hawksworth, tout en bas de la feuille des temps.

Qualifications

L’homme fort de l’Indy Lights en qualifications lors de ce début de saison est sans conteste Carlos Muñoz qui signe sa deuxième pole en autant de séances disputées en cette année 2013.

Le Colombien en a profité pour établir un nouveau record du tour pour la discipline avec un tour en 1m13.8509s peu après la mi-séance. Son seul challenger durant le reste de la session n’est autre que Jack Hawksworth. Le champion 2012 du Star Mazda Championship revenait petit à petit sur le temps du poleman mais un drapeau rouge à un peu plus d’une minute de la fin a douché ses espoirs de pole. Le Hawk se contente d’une première ligne.

La deuxième ligne sera occupée par Sage Karam et Gabby Chaves, les deux coéquipiers d’Hawksworth. Le trio Schmidt Peterson aura donc à coeur de priver l’Andretti qui a osé s’emparer d’une nouvelle pole. C’est d’ailleurs Sage Karam qui a entraîné l’interruption des 45 minutes de séance après avoir titillé le mur de pneus d’un peu trop près. Son meilleur temps a été supprimé mais ses efforts ont été assez constants pour qu’il puisse conserver une bonne place sur la grille.

Zach Veach et Peter Dempsey seront présents sur la troisième ligne. Derrière, Jorge Goncalvez, Victor Carbone et Juan Pablo Garcia ne sont pas parvenus à rentrer dans la seconde de Muñoz et s’élanceront du fond de grille.

Course

Au départ, Carlos Muñoz garde l’avantage sur Jack Hawksworth mais Sage Karam ne résiste pas à Gabby Chaves qui se glisse dans le trio de tête. En fond de grille, Victor Carbone et Juan Pablo Garcia se paient le scalp de Jorge Goncalvez.

Les écarts en tête se creusent assez rapidement et il faut descendre au 4ème rang pour voir Sage Karam mener un groupe composé de Zach Veach, Peter Dempsey, Victor Carbone et Juan Pablo Garcia.

Le très faible nombre de voitures en piste n’aide pas à l’animation d’une course et la première partie du Legacy Indy Lights 100 en est la preuve la plus explicite. Il faut attendre le 18ème des 40 tours pour voir du changement dans le classement. Zach Veach passe ainsi aux stands suite à une crevaison.

Sans être vraiment inquiété, Carlos Muñoz s’assure les deux points bonus du plus grand nombre de tours menés dès la mi-course. Si Sage Karam est débarrassé de Zach Veach, c’est désormais Peter Dempsey qui lui met la pression. Juan Pablo Garcia, qui a pris le dessus sur Victor Carbone, se joint à l’Irlandais assez rapidement.

Carlos Muñoz sait qu’il doit gérer sans trop de souci mais Jack Hawksworth ne laisse pas tomber malgré son retard de plus de 5 secondes. Au 32ème tour, Juan Pablo Garcia surprend Peter Dempsey et se place au 5ème rang. Le Mexicain anime la fin de course en prenant l’avantage sur Sage Karam deux boucles plus tard. Toutefois, les deux hommes se touchent et Garcia est jugé responsable. Il écope d’un drive-through qui le fait retomber au 8ème rang.

Goncalvez dépasser Carbone au 37ème tour pour le gain de la 6ème place. Le Vénézuelien prend l’ascendant sur son coéquipier Peter Dempsey dans le dernier tour et s’offre le top 5.

Carlos Muñoz s’impose sans grand souci, ayant maintenu Jack Hawksworth à 5 secondes. Les deux hommes sont accompagnés par Gabby Chaves sur le podium. Celui-ci a connu une course en solitaire, entre les leaders et le groupe mené par Sage Karam, marqué à la culotte par Jorge Goncalvez, Peter Dempsey et Victor Carbone. Pénalisé, Juan Pablo Garcia n’a pu revenir assez vite, tout comme Zach Veach, handicapé par sa crevaison.

Bilan

En faisant le plein de points à Barber, 53 sur 53 possibles, Carlos Muñoz rattrape une partie de son retour sur Jack Hawksworth, sur le podium après sa victoire à St. Petersburg.

Les deux vainqueurs jusqu’ici possèdent une petite avance sur Peter Dempsey et Sage Karam tandis que les autres doivent déjà compter sur une mauvaise performance des hommes de tête pour espérer revenir dans la course.

La prochaine course d’Indy Lights aura lieu le week-end du 21 avril dans les rues de Long Beach.

Indy Lights 2013 – Barber – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Carlos Munoz Andretti Autosport 40
2 Jack Hawksworth Schmidt Peterson +5.0684s
3 Gabby Chaves Schmidt Peterson +24.1356s
4 Sage Karam Schmidt Peterson +42.1138s
5 Jorge Goncalvez Belardi Auto Racing +42.2621s
6 Peter Dempsey Belardi Auto Racing +42.9368s
7 Victor Carbone Moore Racing +43.2567s
8 Juan Pablo Garcia Moore Racing +48.6414s
9 Zach Veach Andretti Autosport + 1 tour

 

Indy Lights 2013 – Classement pilotes – Meeting 2/12
Pos Pilote Equipe Points
1 Jack Hawksworth Schmidt Peterson 92
2 Carlos Munoz Andretti Autosport 80
3 Peter Dempsey Belardi Auto Racing 68
4 Sage Karam Schmidt Peterson 67
5 Gabby Chaves Schmidt Peterson 59
6 Jorge Goncalvez Belardi Auto Racing 58
7 Juan Pablo Garcia Moore Racing 56
8 Zach Veach Andretti Autosport 52
9 Victor Carbone Moore Racing 26
10 Ethan Ringel Moore Racing 11

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox