Accueil / Mazda Road to Indy / Indy Lights – Zach Veach premier vainqueur 2014
Sage Karam Zach Veach 2013 Indy Lights
© Indy Lights

Indy Lights – Zach Veach premier vainqueur 2014

Avec des pilotes venus d’Europe et des espoirs de la monoplace issus des filières inférieures de la Mazda Road to Indy, le championnat d’Indy Lights débutait ce week-end à St Petersburg pour sa première manche. La météo capricieuse promettait une première course animée, dont l’ordre de départ n’était pas déterminé par la séance de qualifications…

Essais et qualifications

Censés préparer les pilotes au week-end, les essais d’Indy Lights à St Petersburg définissaient la grille de départ de la course de dimanche. Les nombreux retards accumulés samedi en raison de la météo conduisaient en effet les organisateurs à annuler la séance de qualifications d’Indy Lights. A la place, les résultats combinés des séances d’essais offraient la pole position à Gabby Chaves.

Le poleman et sa Belardi Auto Racing avaient réalisé les meilleurs temps des deux séances en 1m09.3707s puis 1m08.4529s. Zach Veach héritait ainsi de la deuxième place sur la grille en étant à deux reprises classé second lors des séances d’essais.

Matthew Brabham et Vittorio Ghirelli, en qualité de prometteurs débutants, se partageaient la deuxième ligne. Le coéquipier de Zach Veach, Matthew Brabham, arrivait à St Petersburg après avoir remporté les deux paliers inférieurs de la Mazda Road to Indy. Vittorio Ghirelli était aussi champion en 2013 après avoir été sacré en Auto GP.

Scott Anderson décrochait la cinquième place suite à des essais convaincants, qui le plaçaient devant Jack Harvey et Luiz Razia, ses deux coéquipiers chez Schmidt Peterson Motorsports. Alex Baron, Zack Meyer et Juan Piedrahita complétaient le top dix.

Course

Après un léger retard dû à des travaux sur la piste, le départ avait lieu. Scott Anderson était le premier à abandonner. En tête, Zach Veach prenait les commandes aux dépends de Gabby Chaves tandis qu’Alex Baron passait du huitième au cinquième rang en dépassant Jack Harvey et Luiz Razia. Lloyd Read gagnait également quatre places pour occuper la huitième position devant Juan Piedrahita, Zack Meyer et Juan Pablo Garcia.

Suite au contact de Scott Anderson, la course était neutralisée par un full course caution. Le pilote sortait indemne malgré la force du choc. La neutralisation contraignait la course à se jouer au temps et non au nombre de tours.

Au sixième tour, le drapeau vert était agité. Gabby Chaves tentait de prendre le dessus sur le leader Zach Veach, dont le départ impeccable le mettait hors de danger.

Matthew Brabham était même en mesure de menacer la monoplace n°5 de Gabby Chaves. Juan Piedrahita et Zach Meyer dépassaient de leur côté Lloyd Read, qui était repoussé au dixième rang.

Une crevaison impactait Matthew Brabham après un contact. Le pilote devait regagner les stands, ce qui permettait à Vittorio Ghirelli de grimper au troisième rang. Après une longue immobilisation, Matthew Brabham repartait bon dernier, à un tour du peloton.

Vittorio Ghirelli n’était pas assuré de monter sur le podium tant Alexandre Baron le talonnait. Le pilote italien défendait sa position bec et ongles. Les batailles se concrétisaient davantage en fin de peloton, comme Juan Pablo Garcia le démontrait en dépassant Lloyd Read. Ce dernier s’arrêtait aux stands au début du quinzième tour pour abandonner suite à un contact.

Jack Harvey était le pilote suivant à concrétiser une manœuvre de dépassement en se débarrassant d’Alexandre Baron. Il se révélait rapidement menaçant derrière les rétroviseurs de Vittorio Ghirelli pour le dépasser au vingt-cinquième tour.

Alexandre Baron chutait au classement, et pour cause : un contact le poussait à abandonner. En tête, Zach Veach s’était petit à petit clairement détaché de Gabby Chaves. Juan Pablo Garcia profitait du vingt-neuvième tour pour monter au septième rang au détriment de Zack Meyer.

Vittorio Ghirelli restait sous pression lors des dernières minutes. Cette fois-ci, Luiz Razia semblait en mesure de dépasser le pilote italien. Zach Veach franchissait la ligne en tête après 39 tours de course.

Gabby Chaves terminait à cinq secondes de Zach Veach et devançait Jack Harvey sur le podium. Vittorio Ghirelli sauvait sa quatrième place devant Luiz Razia, Juan Piedrahita et Juan Pablo Garcia. Zack Meyer se classait huitième devant Matthew Brabham, dernier pilote arrivé.

Bilan

Au terme de cette première course, Zach Veach tire profit de son bon départ pour prendre la tête du championnat. Sans l’accident de Matthew Brabham, la lutte en tête aurait pu être plus disputée. Les pilotes n’attendront que deux semaines pour s’affronter à nouveau sur le circuit de Long Beach.

Indy Lights 2014 – St Petersburg 100 – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Zach Veach Andretti Autosport 39
2 Gabby Chaves Belardi Auto Racing +5.4610s
3 Jack Harvey Schmidt Peterson Motorsports +21.4809s
4 Vittorio Ghirelli Team Moore Racing +35.8865s
5 Luiz Razia Schmidt Peterson Motorsports +36.1328s
6 Juan Piedrahita Schmidt Peterson Motorsports +37.3858s
7 Juan Pablo Garcia Schmidt Peterson Motorsports +38.2814s
8 Zack Meyer Team Moore Racing +44.5079s
9 Matthew Brabham Andretti Autosport + 1 tour
10 Alex Baron Belardi Auto Racing + 14 tours
11 Lloyd Read BHA / Jeffrey Mark Motorsport + 24 tours
12 Scott Anderson Fan Force United + 39 tours

 

Indy Lights 2014 – Classement général – Meeting 1/14
Pos Pilote Equipe Points
1 Zach Veach Andretti Autosport 51
2 Gabby Chaves Belardi Auto Racing 41
3 Jack Harvey Schmidt Peterson Motorsports 35
4 Vittorio Ghirelli Team Moore Racing 32
5 Luiz Razia Schmidt Peterson Motorsports 30
6 Juan Piedrahita Schmidt Peterson Motorsports 28
7 Juan Pablo Garcia Schmidt Peterson Motorsports 26
8 Zack Meyer Team Moore Racing 24
9 Matthew Brabham Andretti Autosport 22
10 Alex Baron Belardi Auto Racing 20
11 Lloyd Read BHA / Jeffrey Mark Motorsport 1
12 Scott Anderson Fan Force United 1

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox