Accueil / Mazda Road to Indy / IndyLights : Saavedra intouchable à Barber

IndyLights : Saavedra intouchable à Barber

Sebastian Saavedra IndyLights 2012 Barber
Deuxième étape de la saison 2012 d’Indy Lights ce week-end. Après le grand chelem de Tristan Vautier sur le tracé de St. Petersburg, le peloton s’est dirigé vers le Barber Motorsports Park.

Dès les qualifications, c’est le Colombien Sebastian Saavedra qui s’illustre sur une piste humide. Le pilote Andretti Autosport qui fait son retour dans la discipline a signé son meilleur chrono à six minutes de la fin, devançant au final Tristan Vautier, Carlos Munoz et Esteban Guerrieri. Oliver Webb signe le cinquième temps mais a entrainé un drapeau rouge en fin de séance suite à sa sortie de piste. La session n’est pas repartie et Webb a vu son meilleur chrono supprimé.

Au départ, Alon Day prend la cinquième place à Oliver Webb, tandis que Jorge Goncalvez perd deux places face à JV Horto et Victor Carbone, parti quinzième, pour la huitième position. En queue de peloton, David Ostella saute Darryl Wills. Sebastian Saavedra creuse légèrement l’écart sur Tristan Vautier qui résiste assez bien dans les premiers tours. Il faudra ainsi attendre le cinquième tour pour que l’écart passe la barre de la seconde, alors que le troisième, Carlos Munoz, est déjà à 2,8 secondes. La course est peu animée et au dixième tour, les positions sont toujours les mêmes, Saavedra menant de 1,7 seconde sur Vautier, et de 4,7 secondes sur Munoz. Guerrieri, Day et Webb suivent. Au treizième tour, Victor Carbone dépasse JV Horto pour la huitième place. Trois tours plus tard, Gustavo Yacaman se paie le luxe de doubler Oliver Webb. Le Britannique, qui perd quatre secondes au tour, se fera dépasser une nouvelle fois au dix-huitième par Victor Carbone, par JV Horto au dix-neuvième, par Jorge Goncalvez au vingtième avant de s’arrêter aux stands deux tours plus tard, où des dégâts sur le museau seront constatés. David Ostella quitte l’avant-dernière place en dépassant Armaan Ebrahim au vingt-et-unième tour. Quatre tours plus tard, c’est au tour de Troy Castaneda de dépasser l’Indien pour le gain de la douzième place. L’Indien rejoindra les stands plus tard.

A douze tours de l’arrivée, Sebastian Saavedra est toujours en tête, 1,9 seconde devant Tristan Vautier et 8,3 secondes devant Esteban Guerrieri qui a passé un Carlos Munoz en difficultés un peu plus tôt. Mais Saavedra doit composer avec le trafic, et Vautier revient à moins d’une seconde. L’écart n’est plus que de huit dixièmes à dix tours de la fin, puis à cinq dixièmes à sept tours de la fin, mais le drapeau jaune tombe ! Troy Castaneda est sorti au virage 6, ce qui entraîne l’intervention de la voiture de sécurité. La course reprend ses droits au trente-sixième tour sur les quarantes prévus. Rien ne change en tête, mais Gustavo Yacaman chippe la cinquième place à Alon Day et un tour plus tard, le Caution est de retour ! Carlos Munoz, alors quatrième, sort au virage 11. La course se termine ainsi par la victoire de Sebastian Saavedra devant Tristan Vautier et Esteban Guerrieri.

Au championnat, Tristan Vautier conserve la première place mais Sebastian Saavedra et Esteban Guerrieri suivent en embuscade. Gustavo Yacaman et Victor Carbone semblent déjà distancés. La prochaine manche du championnat d’Indy Lights Series aura lieu le 15 avril prochain dans les rues de Long Beach, pour la troisième étape de la série.

IndyLights 2012 – Barber Motorsports Park – Course 2/12
1. Sebastian Saavedra – 40 tours
2. Tristan Vautier – +0.6286s
3. Esteban Guerrieri – +0.9213s
4. Gustavo Yacaman – +1.8379s
5. Victor Carbone – +2.0955s
6. Alon Day – + 2.4853
7. JV Horto – +4.6014s
8. David Ostella – +4.9642s
9. Juan Pablo Garcia – +5.4564s
10. Jorge Goncalvez – + 1 tour
11. Darryl Wills – + 1 tour
12. Armaan Ebrahim – + 1 tour
13. Oliver Webb    – + 2 tours
14. Carlos Munoz – + 3 tours
15. Troy Castaneda – + 8 tours

IndyLights 2012 – Classement général – Course 2/12
1. Tristan Vautier – 93 points
2. Sebastian Saavedra – 88
3. Esteban Guerrieri – 75
4. Gustavo Yacaman – 60
5. Victor Carbone – 60
6. Oliver Webb – 49
7. Juan Pablo Garcia – 48
8. Alon Day – 46
9. JV Horto – 43
10. Armaan Ebrahim – 42
11. David Ostella – 39
12. Darryl Wills – 39
12. Jorge Goncalvez – 39
14. Troy Castaneda – 37
15. Carlos Munoz – 32
16. Rodin Younessi – 14

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox