Accueil / Mazda Road to Indy / IndyLights : Sans faute pour la première de Vautier

IndyLights : Sans faute pour la première de Vautier

Tristan Vautier Indy Lights 2012 Sam Schmidt Motorsports

L’IndyCar Series n’est pas le seul championnat américain à reprendre ses droits ce week-end à St. Petersburg. Ainsi, la sous-discipline de l’IndyCar a connu sa première course de la saison 2012 avec en têtes d’affiches principales, un redoublant, Esteban Guerrieri, deux rookies, Tristan Vautier (champion 2011 de Star Mazda Championship) et Oliver Webb, mais aussi un revenant, Sebastian Saavedra.

Lors des qualifications, d’une durée de 40 minutes, c’est Tristan Vautier qui se montre le plus rapide devant Esteban Guerrieri et Oliver Webb, deux de ses coéquipiers chez Sam Schmidt Motorsports. Guerrieri a tenu la pole provisoire à un quart d’heure de la fin, mais un drapeau rouge causé par Troy Castaneda permet à Vautier de se montrer le plus rapide lorsque la séance a repris ses droits, et la dernière tentative de l’Argentin s’est terminée en échec. Le Français signe donc sa première pole dans la catégorie à son premier essai. Derrière, Oliver Webb prend la troisième place pour ses débuts, devant Oliver Webb, Sebastian Saavedra et la quatrième et dernière Sam Schmidt Motorsports, celle de Victor Carbone. Le Brésilien est accompagné de Gustavo Yacaman sur la troisième ligne.

La course aura vu une domination tout en contrôle de Tristan Vautier. Le champion des Star Mazda 2011 a réussi à contenir la pression de son coéquipier chez Sam Schmidt Motorsports, Esteban Guerrieri, conservant ainsi plus d’une seconde d’avance sur la ligne. Une avance qui aurait pu être plus grande si le Safety-Car n’était pas intervenu peu après la mi-course. Sur la troisième marche du podium, on retrouve le revenant Sebastian Saavedra qui a profité du restart à onze tours de la fin pour dépasser Oliver Webb. Au cœur du peloton, on note la belle remontée de l’Indien Armaan Ebrahim, vu en Formule 2 la saison passée, tandis que Carlos Munoz, ancien pensionnaire de F3, a commencé son apprentissage en touchant le mur lors de la défense de sa cinquième place au tour 29 face à Juan Pablo Garcia. Un abandon qui aura donc déclenché la voiture de sécurité, au contraire de la sortie neuf tours plus tôt de David Ostella.

Au championnat, Tristan Vautier prend logiquement la tête du championnat 2012 d’Indy Lights. Le Français devra défendre cette position dès dimanche prochain, à Barber, théâtre de la seconde manche de la discipline.

IndyLights 2012 – St. Petersburg – Course 1/12
1. Tristan Vautier – 45 tours
2. Esteban Guerrieri – +1.0391s
3. Sebastian Saavedra – +4.7518s
4. Oliver Webb – +8.5805s
5. Victor Carbone – +11.6024s
6. Gustavo Yacaman – +13.8012s
7. Juan Pablo Garcia – +17.4490s
8. Armaan Ebrahim – +34.1686s
9. Troy Castaneda – +34.7633s
10. Darryl Wills – + 1 tour
11. Jorge Goncalvez – + 1 tour
12. Alon Day – + 2 tours
13. JV Horto – + 3 tours
14. Carlos Munoz – + 16 tours
15. David Ostella – + 24 tours
16. Rodin Younessi – + 40 tours

 

IndyLights 2012 – Classement général – Course 1/12
1. Tristan Vautier – 53 points
2. Esteban Guerrieri – 40
3. Sebastian Saavedra – 35
4. Oliver Webb – 32
5. Victor Carbone – 30
6. Gustavo Yacaman – 28
7. Juan Pablo Garcia – 26
8. Armaan Ebrahim – 24
9. Troy Castaneda – 22
10. Darryl Wills – 20
11. Jorge Goncalvez – 19
12. Alon Day – 18
13. JV Horto – 17
14. Carlos Munoz – 16
15. David Ostella – 15
16. Rodin Younessi – 14

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox