Accueil / Mazda Road to Indy / Pro Mazda – Matthew Brabham écrase la concurrence à Clermont

Pro Mazda – Matthew Brabham écrase la concurrence à Clermont

Matthew Brabham Lucas Oil Raceway Clermont 2013 Pro Mazda Championship

A l’image de l’USF2000, le Pro Mazda Championship sortait d’une pause de deux mois depuis la dernière manche disputée à St. Petersburg. Le Lucas Oil Raceway recevait ainsi le troisième meeting, et la cinquième course, de la saison 2013 de la discipline. Vainqueur de trois courses depuis le début de saison, Matthew Brabham allait-il accentuer son avance ?

Essais

Trois séances d’essais avaient lieu le vendredi et Matthew Brabham commençait sa domination en s’adjugeant chacun des trois exercices. La première session était menée par l’Australien de Floride suite à un tour à 121.201 mph de moyenne. Le seul pilote à franchir la barre des 120 mph était suivi par Anders Krohn, Juan Piedrahita, Shelby Blackstock et Diego Ferreira. Brabham haussait le ton en deuxième séance avec un meilleur tour bouclé à 122.427 mph de moyenne, cette fois devant Diego Ferreira, Shelby Blackstock, Spencer Pigot et Anders Krohn, tous au-dessus des 120 mph de moyenne. Jamais deux sans trois pour Brabham, qui montait à 123.635 mph de moyenne au grand dam de Scott Anderson, Anders Krohn, Diego Ferreira et Spencer Pigot, qui bouclaient le Top 5.

Le premier à mettre un terme à la domination de Matthew Brabham allait être Anders Krohn. Le Norvégien s’emparait du meilleur temps lors des premiers essais du samedi grâce à un tour au rythme de 123.295 mph. Matthew Brabham suivait de près, accompagné de Diego Ferreira, Scott Anderson et Shelby Blackstock. Le Brabham de troisième génération n’était pas pour autant perturbé et reprenait les devants lors de la dernière session en 122.896 mph de moyenne suivi de Spencer Pigot, Diego Ferreira, Anders Krohn et Shelby Blackstock.

Qualifications

L’exercice de la qualification pouvait laisser espérer quelques surprises en raison de son format sur la moyenne de deux tours du même essai. Matthew Brabham mettait toutefois fin au suspense en s’assurant la pole position avec une moyenne de 124.960 mph, devenant le seul pilote à réaliser ses deux tours en moins de quarante secondes.

On retrouvait à ses côtés Spencer Pigot, son adversaire l’an passé en USF2000 pour le titre, à une moyenne de 123.016 mph. Shelby Balckstock et Scott Anderson, eux aussi en USF2000 lors de la saison 2012, s’assuraient la deuxième ligne devant Juan Piedrahita, Anders Krohn et Diego Ferreira.

Lloyd Read, Zack Meyer et Kyle Kaiser complétaient le Top 10 et allaient ainsi occuper les dernières places d’un plateau plus maigre que jamais.

Course

Le départ avait lieu sous un ciel menaçant mais il faisait peu de doutes que la course n’irait pas à son terme.

Peu soucieux des conditions, Matthew Brabham conservait sa position de tête jusqu’au cinquante-deuxième tour, à l’issue duquel la course était définitivement arrêtée, remportant ainsi sa quatrième victoire de suite. Définitivement ? Oui. Car si la course débutait à l’heure, un premier drapeau rouge était brandi après onze tours. Deux heures de délai plus tard, le spectacle reprenait et Brabham ne perdait pas de temps pour créer l’écart en alignant les meilleurs tours.

Un an après avoir échoué face à la domination de Spencer Pigot en USF2000 sur ce même tracé, Pigot se contentait du deuxième rang cette fois tant Brabham était intraitable en dépit du restart à mi-course après le crash sans gravité de Juan Piedrahita, alors cinquième. Pigot terminait la course à six secondes du vainqueur tandis que Shelby Blackstock s’offrait un quatrième podium de suite.

La Norvégien Anders Krohn, vice-champion de la discipline en 2010, se classait quatrième devant Scott Anderson, Diego Ferreira, Kyle Kaiser, Zack Meyer et Lloyd Read, tous dans le tour du leader au moment du dernier drapeau rouge.

Bilan

Au championnat, Matthew Brabham réalise la bonne opération en accentuant l’écart sur Diego Ferreira, désormais menacé par Shelby Blackstock. Spencer Pigot et Scott Anderson continuent d’engranger des points et remontent également sur les hommes de tête, Brabham exclu. Brabham domine également le classement des rookies.

Le prochain rendez-vous du Pro Mazda Championship aura lieu sur le Milwaukee Mile le 15 juin, avec une seule course au rendez-vous en support de la manche d’IndyCar Series.

Pro Mazda Championship – Classement pilotes – Course 5/16
Pilote Points
1 Matthew Brabham 151
2 Diego Ferreira 120
3 Shelby Blackstock 104
4 Spencer Pigot 89
5 Scott Anderson 78
6 Kyle Kaiser 70
7 Zack Meyer 70
8 Lloyd Read 58
9 Petri Suvanto 57
10 Juan Acosta 45
11 Nick Andries 40
12 Juan Piedrahita 24

 

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox