Accueil / Mazda Road to Indy / Pro Mazda – Pigot et Blackstock détrônent Brabham

Pro Mazda – Pigot et Blackstock détrônent Brabham

Spencer Pigot 2013 Pro Mazda Bowmanville

En arrivant à Bowmanville, Matthew Brabham arrivait avec la confiance de celui qui domine un championnat. Allait-il continuer sa série de victoires au Canada ?

Essais

Dès ses premiers tours de roues, Matthew Brabham montait en tête des classements des essais, et ce dès le jeudi. Pour les essais officiels du meeting, il continuait sa domination en un tour bouclé en 1m16.289s lors de la première séance.

En outre, au contraire de ses adversaires, il signait cette performance lors de son quatrième tour, ses adversaires livrant leur meilleur effort au minimum lors de leur 10e tour couvert. Shelby Blackstock restait en embuscade avec cinq dixièmes de retard, devant Diego Ferreira et Juan Piedrahita. Les temps de la deuxième séance étaient légèrement plus modestes, mais l’écart entre Matthew Brabham et ses poursuivants s’allongeait à sept dixièmes, Shelby Blackstock le devançant à nouveau devant Nicolas Costa.

Qualifications

Contre toute attente, Matthew Brabham allait concéder la pole position à son rival le plus manifeste du week-end, Shelby Blackstock. Spencer Pigot échouait à 81 millièmes du pilote Andretti Autosport. Son coéquipier Matthew Brabham ne concédait qu’un dixième au poleman.

Derrière eux, on retrouvait Scott Anderson, qui imprimait déjà un rythme convaincant lors des essais. Il devançait son coéquipier chez Juncos Racing, Diego Ferreira. Dalton Kellett, Zack Meyer, Kyle Kaiser, Nicolas Costa et Juan Piedrahita complétaient le top 10. Le tour le plus rapide de Kyle Kaiser n’a toutefois pas été pris en compte dans ce classement : le pilote World Speed Motorsports causait un drapeau rouge lors de la séance, d’où l’application de cette règle.

Course 1

Un débutant allait s’imposer lors de cette course : le poleman Shelby Blackstock et le leader du championnat Matthew Brabham ne pouvaient rien y faire. Spencer Pigot, qui partait deuxième entre ces deux pilotes, prenait l’avantage au deuxième tour au huitième virage. Il laissait ses deux adversaires se disputer les positions en s’accordant un léger matelas d’avance.

Une neutralisation suite au crash de Juan Piedrahita viendra réduire à néant cet avantage. L’impact a été violent, ce qui requérait un drapeau jaune de dix tours. Le pilote s’en sortait cependant sans grand dommage, se rendant à l’hôpital pour des examens de routine. Il ne restait que cinq minutes de course à la reprise, et Spencer Pigot laissait ses deux poursuivants directs se disputer la deuxième place.

Matthew Brabham usait habilement de l’aspiration pour surpasser Shelby Blackstock, auteur d’une légère erreur. Le leader du championnat revenait même vers le leader, mais il sortait finalement large et concédait la deuxième place qu’il venait de récupérer. Les trois pilotes revenaient roues dans roues peu avant le drapeau à damier. Les trois pilotes se tenaient en moins de deux dixièmes à l’arrivée, Spencer Pigot s’imposant devant Shelby Blackstock et Matthew Brabham.

Scott Anderson prenait la quatrième place devant Nicolas Costa, qui s’est débarrassé de Diego Ferreira en fin de course. Zack Meyer, Kyle Kaiser, Lloyd Read et Dalton Kellett complétaient le groupe des dix premiers. Au terme de cette course, l’avantage de Matthew Brabham restait conséquent puisqu’il disposait de 72 points d’avance sur Diego Ferreira.

Course 2

C’est au poleman de la première course Shelby Blackstock que sont revenus les honneurs de la victoire lors de la deuxième course du week-end. Parti deuxième derrière le dernier vainqueur en date Spencer Pigot, le débutant a attendu onze tours pour dégainer son attaque fructueuse et ne plus être inquiété par la suite.

Spencer Pigot était par ailleurs en difficulté et concédait plusieurs positions supplémentaires au profit de Scott Anderson et Diego Ferreira. Avant cela, c’était pourtant Nicolas Costa et Matthew Brabham qui s’emmêlaient les pinceaux en se heurtant, la responsabilité incombant au pilote brésilien qui était pénalisé d’une place. Ceux qui s’étaient un temps battu pour la gagne ont donc dû renoncer tout bonnement la course.

Une neutralisation était requise pour évacuer la monoplace du pilote Andretti Autosport, le leader du championnat n’étant pas habitué à un tel sort. A la reprise, Scott Anderson prenait la troisième place au détriment de Diego Ferreira. La tête changeait dans le même temps, Spencer Pigot allant chercher la première place.

Or, Shelby Blackstock était galvanisé par le désir de s’imposer pour la première fois et ne s’avouait pas vaincu : il tentait un dépassement, le réussissait et faisait même tomber Spencer Pigot au quatrième rang. Scott Anderson prenait la deuxième place et son premier podium en Pro Mazda, tandis que Diego Ferreira, Spencer Pigot et Zack Meyer le suivaient dans le groupe des cinq premiers.

Dalton Kellett aurait pu intégrer ce groupe, mais un arrêt aux stands imprévu suite à une excursion hors-piste le privait de cette récompense. Il terminait huitième derrière Kyle Kaiser et Lloyd Read. Matthew Brabham, Nicolas Costa et Juan Piedrahita fermaient la marche.

Bilan

Shelby Blackstock et Spencer Pigot grappillent quelques points ce week-end, mais Matthew Brabham conserve sans aucun problème une avance conséquente au championnat. Diego Ferreira reste ainsi relégué à 51 points de son adversaire.

La prochaine course de Pro Mazda Championship se tiendra le week-end du 4 août à Mid-Ohio.

Pro Mazda Championship – Classement pilotes – Course 12/16
Pilote Points
1 Matthew Brabham 273
2 Diego Ferreira 222
3 Shelby Blackstock 203
4 Spencer Pigot 185
5 Scott Anderson 162
6 Zack Meyer 143
7 Kyle Kaiser 143
8 Lloyd Read 126
9 Juan Piedrahita 86
10 Petri Suvanto 57
11 Juan Acosta 45
12 Nick Andries 40

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox