Accueil / Mazda Road to Indy / Pro Mazda – Premiers succès pour Hargrove à Indianapolis
Scott Hargrove 2014 Pro Mazda Indianapolis
© Pro Mazda Championship

Pro Mazda – Premiers succès pour Hargrove à Indianapolis

La domination de Spencer Pigot allait-elle perdurer à Indianapolis, lors des deux premières courses organisées sur le circuit routier ? Le coup d’envoi d’un mois de mai plus qu’animé à l’Indianapolis Motor Speedway offrait aux pilotes de Pro Mazda une occasion indéniable de partir du bon pied sur ce lieu emblématique du sport automobile.

Essais

Spencer Pigot amorçait bien son début de week-end, entamé dès la journée du jeudi. Avec un tour en 1m23.521s, le leader du championnat devançait d’un centième son adversaire le plus menaçant, Scott Hargrove. Neil Alberico était relégué à un dixième, juste devant Jose Gutierrez et Shelby Blackstock. Au-delà des cinq premiers, les pilotes concédaient au moins trois dixièmes à Spencer Pigot. Aux portes du top cinq, on retrouvait ainsi Kyle Kaiser devant Garett Grist, Julia Ballario et Nicolas Costa. Kyle Connery complétait le top dix avant d’entamer la deuxième séance, qui avait aussi lieu le jeudi. Scott Hargrove prenait sa revanche quelques heures plus tard en 1m23.100s.

Spencer Pigot améliorait sa performance matinale, mais il était désormais relégué à trois dixièmes du nouveau leader, qui allait rester le plus rapide du jour. Kyle Kaiser prenait le troisième temps, sans surpasser le meilleur temps du matin. Venait ensuite Garett Grist. Derrière, trois pilotes concédaient sept dixièmes au leader de la deuxième séance. Ce groupe était composé de Nicolas Costa, Pipo Derani et Neil Alberico. Shelby Blackstock, Ryan Booth et Kyle Connery fermaient la marche parmi les dix premiers classés.

Qualifications

Le lendemain, Spencer Pigot retrouvait les devants lors de la séance de qualifications. Le Floridien était le seul pilote à rouler sous la minute vingt-trois secondes pour s’offrir la pole position en 1m22.9623s, devant le Canadien Scott Hargrove.

Le reste du plateau était relégué à plus d’une demi-seconde. Shelby Blackstock et Garett Grist obtenaient la deuxième ligne sur la grille, suivi de Pipo Derani et Kyle Kaiser. Jose Gutierrez, Neil Alberico, Kyle Connery et Ryan Booth complétaient les dix premiers, tous à moins de quatre dixièmes de Shelby Blackstock.

Quelques déceptions étaient à noter du côté de Nicolas Costa, seulement onzième devant Dalton Kellett, Julia Ballario, Brandon Newey et Michael Johnson, paraplégique et quinzième.

Course 1

Sur une piste sèche, le départ se révélait délicat pour de nombreux pilotes puisque Pipo Derani, Michele Bumgarner, Bobby Eberle et Jason Rabe étaient impliqués dans des incidents. En tête, le grand dominateur du début de saison réalisait un départ moyen avant d’être percuté. Spencer Pigot chutait alors au quinzième rang et changeait son museau, permettant ainsi à Scott Hargrove de prendre la tête devant Neil Alberico, huitième sur la grille, et Shelby Blackstock.

La course reprenait ses droits à la fin du quatrième tour. Neil Alberico en profitait pour dépasser son rival au Turn 4 pour prendre les commandes, tandis que Ryan Booth prenait l’avantage sur Shelby Blackstock pour la troisième marche du podium. De son côté, Nicolas Costa commençait sa remontée, tout comme Spencer Pigot et Garett Grist.

Au neuvième tour, la course était de nouveau neutralisée après un incident impliquant Michele Bumgarner. Kyle Connery en profitait pour passer aux stands. Le restart était de courte durée puisque Ryan Booth se montrait trop gourmand dans ses velléités de dépassement sur Hargrove et touchant Alberico dans sa déchéance. Shelby Blackstock n’en profitait pas puisque Kyle Kaiser le débordait pour se placer en troisième position. Plus loin, Spencer Pigot perdait six places alors qu’il était revenu au huitième rang.

Les quatre derniers tours se déroulaient sous drapeau vert. Neil Alberico perdait son combat musclé avec Scott Hargrove et Shelby Blackstock, tandis que Nicolas Costa contenait Kyle Kaiser avant une poussette de ce dernier, pénalisée plus tard. Scott Hargrove s’échappait et décrochait son premier succès en Pro Mazda devant Shelby Blackstock et Neil Alberico. Dalton Kellett et Brandon Newey intégraient le top cinq, suivis de Garett Grist, Jose Gutierrez, Spencer Pigot, Pipo Derani et Julia Ballario.

Course 2

Spencer Pigot avait l’occasion de se reprendre en démarrant la deuxième course en pole position devant les Canadiens Scott Hargrove et Garett Grist. Kyle Kaiser complétait la deuxième ligne devant Pipo Derani, Shelby Blackstock et Neil Alberico.

À l’image de la veille, le départ était mouvementé, ce qui entraînait la première neutralisation du jour. Scott Hargrove s’était porté en tête devant Spencer Pigot et Kyle Kaiser. Parmi les victimes, Julia Ballario et Kyle Connery devaient passer dans les stands, tandis que Pipo Derani et Dalton Kellett devaient renoncer.

Le restart du quatrième tour voyait le duo de tête conserver ses positions devant Jose Gutierrez et Nicolas Costa, quinzième sur la grille. Ryan Booth pointait au cinquième rang, suivi de Garett Grist et Kyle Kaiser, piégé au nouvel envol. Garett Grist perdait cependant trois positions au passage suivant après une faute, permettant à Shelby Blackstock et Neil Alberico de s’intercaler entre Kaiser et lui.

Au septième tour, l’avance de Scott Hargrove se montait déjà à deux secondes sur Spencer Pigot et sept sur Nicolas Costa, qui avait pris le dessus sur Jose Gutierrez. Cinq boucles plus tard, une nouvelle neutralisation était provoquée par la sortie de Shelby Blackstock. La reprise était de courte durée puisque Spencer Pigot et Nicolas Costa s’accrochaient au premier virage.

La course reprenait pour les cinq dernières minutes du temps réglementaire. Sans incident cette fois, même si Neil Alberico subtilisait la deuxième place à Jose Gutierrez. En tête, Scott Hargrove ne tremblait pas et s’offrait un second succès devant ses deux poursuivants. Garett Grist et Kyle Kaiser intégraient le quinté de tête, suivi non pas de Brandon Newey sorti de piste en fin de course, mais de Ryan Booth, Julia Ballario et Spencer Pigot, remonté tel un diable. Jason Rabe et Kyle Connery complétaient le top dix.

Bilan

Le doublé de Scott Hargrove a mis fin à la domination de Spencer Pigot, qui régnait en maître sur la discipline jusqu’ici. Si ce dernier est parvenu à revenir dans le top dix à chaque course pour conserver la tête du championnat, son avance est désormais fortement réduite puisque le Canadien revient très près de lui avant le prochain rendez-vous de la saison. Celui-ci aura lieu au Lucas Oil Raceway le 24 mai prochain.

Pro Mazda 2014 – Classement général – Meeting 3/9
Pos Pilote Points
1 Spencer Pigot 157
2 Scott Hargrove 152
3 Kyle Kaiser 114
4 Neil Alberico 112
5 Shelby Blackstock 98
6 Pipo Derani 88
7 Jose Gutierrez 73
8 Ryan Booth 71
9 Garett Grist 69
10 Dalton Kellett 63
11 Kyle Connery 58
12 Julia Ballario 57
13 Brandon Newey 44
14 Nicolas Costa 44
15 Michael Johnson 43
16 Michele Bumgarner 43
17 Jay Horak 41
18 Bobby Eberle 28
19 Vicky Piria 17
20 Jason Rabe 13
21 Jeff Harrison 11
22 Jason Bedasse 4

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox