Accueil / Mazda Road to Indy / Pro Mazda – Spencer Pigot remporte la Winterfest à Barber
Pro Mazda Winterfest 2014 Barber
© Pro Mazda

Pro Mazda – Spencer Pigot remporte la Winterfest à Barber

Spencer Pigot arrivait en leader de la Pro Mazda Winterfest avant la deuxième manche de Barber. Fort de ce statut, il a profité des deux dernières courses de cette compétition pour remporter le titre avant la saison régulière.

Essais 1

Le premier signal de Spencer Pigot était scandé dès les premiers essais. Le pilote Juncos Racing bouclait sa meilleure performance en 1m20.186s. Avec ce temps au tour, on pouvait imaginer des écarts faibles, mais c’était bien cinq dixièmes de retard que concédaient Shelby Blackstock et Garett Grist. Pour autant, tous ces pilotes (et d’autres !) pulvérisaient le record de la piste établi en 2011 par le Français Tristan Vautier.

Quatrième, Pipo Derani était le dernier pilote à être passé sous la minute 21. Au-delà, on retrouvait Kyle Kaiser en cinquième position. Son tour était d’une minute 21 tous ronds, exactement huit centièmes devant Scott Hargrove et la première Cape Motorsports classée. Dalton Kellett était quant à lui le premier relégué à plus d’une seconde du leader, juste devant ses acolytes du fond du top dix : Kyle Connery, Michael Johnson et Neil Alberico.

Qualifications

Spencer Pigot l’imperturbable continuait sur sa lancée. Pourtant, il levait légèrement le pied par rapport aux essais. Sa pole position obtenue en 1m20.249s, Spencer Pigot savait qu’il lui restait une marge certaine. Dont acte : Shelby Blackstock et Scott Hargrove échouaient à deux dixièmes de la Juncos. Garett Grist complétait de son côté la deuxième ligne.

Kyle Kaiser conservait son cap : la cinquième place. Au contraire, Pipo Derani se retrouvait juste derrière la deuxième Juncos Racing avec un temps plus modeste qu’en essais. Il bouclait tout de même la troisième ligne devant Jose Gutierrez et Neil Alberico. Enfin, la cinquième ligne était complétée par Kyle Connery et Dalton Kellett.

Course 1

Au départ, le poleman Spencer Pigot n’était pas inquiété outre-mesure. Pire pour ses adversaires : il prenait la poudre d’escampette, s’offrant même le meilleur tour au sixième passage. Scott Hargrove, deuxième classé au terme des vingt tours de course, concédait plus de huit secondes au vainqueur.

Cape Motorsports et Scott Hargrove pouvaient cependant se réjouir du résultats puisque, forts de l’expérience acquise en USF2000, ils ont débarqué en Pro Mazda en témoignant d’une rapidité d’adaptation appréciable. Shelby Blackstock concédait par ailleurs sa deuxième position au départ.

Ce départ le déstabilisait tant que Kyle Kaiser en avait profité. Il ne se réjouissait pas bien longtemps puisque l’Andretti Autosport voulait se refaire. L’animosité entre les pilotes finissait par un accrochage. Kyle Kaiser ne pouvait remonter plus haut qu’à la douzième place finale, loin derrière Shelby Blackstock qui terminait sixième. Garett Grist et Neil Alberico terminaient de leur côté aux portes du podium, juste devant la monoplace n°28.

Il restait une place à pourvoir sur le podium : elle s’est décidée après l’accrochage du début de course. Le pilote opportuniste dans ce cas de figure n’était autre que Pipo Derani. La détermination de Garett Grist n’y pouvait rien : Pipo Derani avait posé une option bien réelle sur ce podium qu’il cueillait sur la ligne d’arrivée.

Septième classé, Jose Gutierrez devançait un Kyle Connery qui revenait de loin après des problèmes de budgets l’empêchant de prendre part à la manche en Louisiane de cette Winterfest. Le top dix était complété par Brandon Newey et Dalton Kellett.

Essais 2

De plus en plus proche du sacre, Spencer Pigot ne s’arrêtait pas en si bon chemin. Avec un tour bouclé en 1m20.125s, il prenait le commandement de la deuxième séance d’essais, dernière mise en jambe avant l’ultime course de la Winterfest.

Garett Grist s’approchait inexorablement de la Juncos Racing. Détenteur du deuxième temps à un dixième, il reléguait Kyle Connery à la troisième position pour M1 Racing. Shelby Blackstock prenait le quatrième temps à cinq dixièmes de Spencer Pigot. A six dixièmes, on retrouvait Neil Alberico et Kyle Kaiser. Scott Hargrove concédait pour sa part sept dixièmes, ce qui l’amenait au septième rang.

Au fond du top dix, on retrouvait Jose Gutierrez, Michael Johnson et Brandon Newey.

Course 2

La victoire allait changer de main lors de la dernière course. Pourtant, on aurait pu penser le contraire : Spencer Pigot partait à nouveau de la pole position grâce aux meilleurs tours en course. Le Canadien Scott Hargrove complétait la première ligne devant Shelby Blackstock et Garett Grist.

Le leadership changeait dès le deuxième virage en faveur de Scott Hargrove, à la faveur d’une trajectoire plus favorable. Le Canadien allait tenir ce rang malgré la pression constante de Spencer Pigot. Le désormais champion de cette Winterfest terminait en effet à deux dixièmes du vainqueur. Les deux pilotes envoyaient par là même un signal fort à la concurrence, reléguée à près de vingt secondes des deux hommes.

Scott Hargrove tenait si bon, galvanisé par le rythme de son adversaire, qu’il poussait Spencer Pigot dans ses derniers retranchements. Le résultat était positif : un nouveau record était établi en matière de meilleurs tours en course (1m20.411s). La victoire était incontournable pour Scott Hargrove pour une raison supplémentaire. Elle lui permettait aussi de terminer, pour un point, devant Garett Grist – dont la régularité était sa plus belle arme.

Troisième à l’arrivée, Garett Grist n’avait pour autant pas vécu une course tranquille. Cinquième pendant une partie de la course, il jouait la carte de l’opportunisme lorsque Pipo Derani jouait cette de l’agressivité. Il poussait en effet Shelby Blackstock dans l’herbe après avoir tiré profit d’un excellent départ le plaçant troisième.

Or, suite à sa manœuvre de défense osée, Pipo Derani héritait d’un drive-through le repoussant finalement onzième. Victime de l’incident, Shelby Blackstock avait alors perdu plusieurs positions pour tomber septième et sixième après l’application de la pénalité. Kyle Kaiser héritait de la quatrième place devant Neil Alberico. Jose Gutierrez se classait septième devant Brandon Newey, Michael Johnson – fort d’une remontée depuis la treizième place – et Dalton Kellett.

Bilan

La dynamique est là pour Spencer Pigot, qui a la vitesse pure pour jouer le titre si l’on se fie à ses deux premières prestations de l’année. Cependant, il faudra veiller à la progression d’autres acteurs, dont le champion en titre d’USF2000 Scott Hargrove.

Il sera en effet le dernier vainqueur en date en arrivant à St Petersburg pour la première manche de la saison régulière, prévue le week-end du 30 mars. N’oublions pas, pour cette date et les suivantes, Garett Grist et ses autres acolytes. La hiérarchie est loin d’être figée !

Pro Mazda Winterfest 2014 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Spencer Pigot 118
2 Scott Hargrove 92
3 Garett Grist 91
4 Shelby Blackstock 69
5 Pipo Derani 68
6 Kyle Kaiser 67
7 Jose Gutierrez 55
8 Neil Alberico 54
9 Dalton Kellett 50
10 Michael Johnson 46
11 Julia Ballario 35
12 Michele Bumgarner 34
13 Bobby Eberle 32
14 Brandon Newey 25
15 Kyle Connery 14
16 Jay Horak 12

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox