Accueil / Mazda Road to Indy / Star Mazda : Le Hawk contre-attaque à Toronto

Star Mazda : Le Hawk contre-attaque à Toronto

Jack Hawksworth in the #82 Team Pelfrey Star Mazda Championship 2012 St. Petersburg

Les rues de Toronto accueillaient pour la première fois depuis 2007 deux courses du Star Mazda Championship en leur sein, un championnat où Connor De Phillippi a usé de sa science sur les ovales pour reprendre la tête quelques points devant Jack Hawksworth, le débutant, plus à l’aise sur les tracés tortueux. Son objectif du week-end ? Reprendre la tête à l’issue du double-épisode dans l’Ontario, avant les autres « double-headers » prévues à Edmonton et Trois-Rivières.

Lors des qualifications, Jack Hawksworth a établi un nouveau record du tour puis a reçu un coup de pouce de la météo pour signer sa quatrième pole position de l’année à Toronto devant Sage Karam, vainqueur il y a deux semaines sur l’Iowa Speedway. En deuxième ligne, on retrouvera Zach Veach, le coéquipier de Sage Karam chez Andretti Autosport, accompagné de Martin Scuncio, troisième du championnat. Ils devancent Petri Suvanto, champion 2011 d’USF2000, qui s’est crashé dans le virage 11. Son temps le plus rapide le plaçait quatrième mais son crash menant à un drapeau rouge a effacé ledit chrono. Le leader du championnat, Connor De Phillippi, a trop attendu pour profiter d’une piste sèche et se contente de la quinzième position sur la grille, où une dure lutte l’attend pour défendre sa place de leader.

Jack Hawksworth a concrétisé avec style sa pole position en renouant avec la victoire lors de la première des deux courses du week-end, en ayant mené tous les tours de la course. Le départ arrêté avait pourtant laissé deux voitures sur le carreau, avant de nombreux jaunes lors de la course, mais rien n’a empêché Hawksworth de s’imposer, pour la troisième fois cette saison, avec 0.295s d’avance sur Zach Veach, parti troisième, et 1.156s sur Gabby Chaves, parti septième. Le Colombien, ancien pensionnaire du FIA Institute signe d’ailleurs par la même occasion son troisième podium de l’année tandis qu’il s’agit du deuxième pour Zach Veach, réalisant là son meilleur résultat en 2012. Après des qualifications décevantes, le leader Connor De Phillippi sauve les meubles en terminant septième même s’il doit céder la tête du championnat au vainqueur du jour. En signant le meilleur tour en course, Hawksworth s’assure également la pole position pour la C2. Parmi les autres remontées remarquables, Juan Piedrahita termine au pied du podium après un départ en 6ème position. Diego Ferreria s’est également distingué passant de la 11ème à la 5ème position devant Petri Suvanto, une charge moins imposante toutefois que celles de Gustavo Menezes, passé de la 17ème à la 8ème place à l’arrivée, et de Bruno Palli, de la 18ème à la 10ème place. La journée a été plus décevante pour Sage Karam, victime de son différentiel dès le départ. Ryan Tveter a connu le même destin, malgré un léger espoir car il a pu reprendre la piste après un calage. Déception également pour Martin Scuncio, qui a abîmé son aileron lors d’une manoeuvre de dépassement. Il finit en 15ème position après être parti 4ème. Une prestation qui lui fait perdre sa troisième place au championnat face à Gabby Chaves.

La deuxième course a connu un déroulement plus chaotique avec une arrivée sous safety-car, mais aussi un peu de carnage, beaucoup de drapeaux jaunes mais aussi quelques brillants mouvements. De la même manière qu’il le fit la veille, Jack Hawksworth n’a pas commis la moindre faute sur le chemin de la victoire pour remporter sa deuxième victoire du week-end mais aussi sa quatrième de la saison. Néanmoins, le Britannique a eu de la chance sur la fin du chemin puisqu’une crevaison sur son pneu arrière-droit aurait pu tout changer si la course avait duré quelques tours de plus. Au grand dam de Juan Piedrahita, présent dans la discipline il y a deux ans avant de redescendre en USF2000 la saison passée pour gagner plus d’expérience. L’une des grosses performances de la journée est à mettre au crédit de Sage Karam, bloqué sur la grille hier, parti dernier en C2 pour finir troisième après avoir saisi toutes les opportunités et évènements de course qui s’offraient à lui. Le départ de la course s’est déroulé sans encombre, jusqu’au 3ème tour lorsque Petri Suvanto, parti 4ème, est sorti pour revenir en piste tout en queue de peloton. Le Finlandais parviendra cependant à revenir en 8ème place à l’arrivée. Le premier caution a fait son apparition au 5ème tour lorsque Ryan Tveter se crashe dans le virage 11. Après une longue neutralisation, deux tours ont suivi avant que Zach Veach, sur le podium en C1 et 2ème au départ, tape dans le Virage 6 et doive abandonner ses espoirs. Les drapeaux jaunes reviennent et à ce moment, Jack Hawksworth et Connor De Phillippi sont en tête tandis que Sage Karam est déjà 6ème. La course reprend alors qu’il ne reste plus que sept minutes de course. Dans le virage 3, De Phillippi bloque les pneus et l’arrière de la monoplace est rattrapé par le mur de pneus. Course finie pour l’ancien leader du championnat, peu à son avantage ce week-end. La course est alors une nouvelle fois neutralisée, jusqu’à son terme cette fois. Derrière le podium, Gabby Chaves et Diego Ferreira se placent dans le Top 5, suivis de Gustavo Menezes, Martin Scuncio, Petri Suvanto, Jerimy Daniel et Stefan Rzadzinski.

Au championnat, Jack Hawksworth reprend la tête du championnat avec 197 unités à son actif, 39 de plus que Connor De Phillippi et 47 d’avance sur Gabriel Chaves, nouveau troisième du championnat. Le prochain rendez-vous du Star Mazda Championship se disputera à Edmonton les 21 et 22 juillet prochains, avec à nouveau deux courses au programme.

Star Mazda Championship 2012 – Classement général – Course 8/17
1. Jack Hawksworth – 197 points
2. Connor De Phillippi – 158
3. Gabriel Chaves – 150
4. Martin Scuncio – 141
5. Sage Karam – 140
6. Juan Piedrahita – 140
7. Petri Suvanto – 133
8. Diego Ferreira – 110
9. Zach Veach – 97
10. Gustavo Menezes – 89
11. Ashley Freiberg – 70
12. Stefan Rzadzinski – 69
13. Bruno Palli – 60
14. Andrés Méndez – 55
15. Zack Meyer – 52
16. Camilo Schmidt – 51
17. Carlos Linares – 50
18. Jérimy Daniel – 38
19. Larry Pegram – 23
20. Walt Bowlin – 21
21. Ryan Tveter – 3
NC. J.W. Roberts – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox