Accueil / Formule Ford / USF2000 – Alberico et Grist s’imposent, Hargrove s’échappe

USF2000 – Alberico et Grist s’imposent, Hargrove s’échappe

Neil Alberico 2013 USF2000 Mid-Ohio

Le premier échelon de la Mazda Road to Indy, l’USF2000, se donnait rendez-vous à Lexington dans l’Ohio pour le cinquième meeting de la saison 2013. La discipline basculait dans la deuxième partie de saison avec Scott Hargrove en leader devant Danilo Estrela et Neil Alberico, en pleine remontée après un début de saison fait de hauts et de bas. Auteur de deux podiums le mois dernier, Florian Latorre espérait capitaliser sur sa lancée.

Essais

Deux séances d’essais avaient lieu le jeudi. Sur le circuit du Mid-Ohio, Neil Alberico était le plus rapide le matin grâce à un tour en 1m22.905s devant Florian Latorre, Jake Eidson, Jesse Lazare et Scott Hargrove. Le reste du top dix entrait dans la même seconde du leader et se composait de Peter Portante, sixième, suivi de R.C. Enerson, Jason Wolfe, Garett Grist et Danilo Estrela. En National Class, James Dayson dominait Ryan Verra en l’absence de Scott Rettich.

L’après-midi, Peter Portante prenait les commandes avec un effort conclu en 1m22.017s, trente-neuf millièmes de seconde devant Neil Alberico. Garett Grist en troisième position dominait un groupe composé de Jesse Lazare, Jake Eidson et R.C. Enerson, tous trois en un dixième. Florian Latorre se classait septième devant Danilo Estrela, Dalton Kellett et Scott Hargrove.

Les temps continuaient à descendre le vendredi matin et Garett Grist dominait la dernière séance des essais grâce à un tour en 1m21.428s devant Neil Alberico et Scott Hargrove. Le reste du peloton ne parvenait pas à franchir la barre de la minute vingt-et-une. Peter Portante terminait quatrième devant Jesse Lazare et Jeroen Slaghekke, à égalité au chrono. Septième, Danilo Estrela devançait Felipe Donato, R.C. Enerson et Luca Forgeois.

Qualifications

Neil Alberico revenait au sommet lors des qualifications pour s’offrir sa deuxième pole position de la saison en 1m20.803s, cinq centièmes devant Garett Grist. Scott Hargrove se contentait du troisième rang devant Danilo Estrela et Jesse Lazare. R.C. Enerson s’offrait la troisième ligne. Peter Portante et Jeroen Slaghekke occupaient la quatrième suivis par Dalton Kellett et Felipe Donato. Victime d’un souci dans la séance d’essais du vendredi, Florian Latorre sauvait les meubles en prenant la quatorzième position.

Course 1

Avec sa pole position, Neil Alberico ne gâchait pas cette nouvelle opportunité de revenir dans la course au titre en s’imposant lors de la première course sur une piste humide.

Courue principalement derrière la voiture de sécurité en raison de nombreux incidents, Neil Alberico n’était pas vraiment inquiété hormis au restart du treizième et dernier tour où son équipier et leader du championnat Scott Hargrove le dépassait à l’extérieur du Turn 1. Au virage suivant, Danilo Estrela dépassait également Neil Alberico et dans sa remontée sur Scott Hargrove, ne pouvait l’éviter dans le droit suivant. Hargrove passait dans le gravier pour pouvoir continuer mais chutait pour franchir l’arrivée en dix-septième position. Danil Estrela se classait finalement vingt-cinquième.

Neil Alberico récupérait alors la tête de la course pour s’imposer au terme de ce dernier tour sous drapeau vert. R.C. Enerson réalisait la bonne opération en prenant la deuxième place, le meilleur résultat de sa carrière, devant Jason Wolfe, pour la première fois sur le podium.

Parti quatorzième, Florian Latorre menait une course sage et terminait au pied du podium devant Michael Epps, également revenu du milieu de la grille. Dalton Kellett se classait sixième suivi par Henrik Furuseth, Luca Forgeois, Wyatt Gooden et Jesse Lazare. Longtemps deuxième, le Canadien Garett Grist était victime d’une casse moteur le contraignant à l’abandon au septième tour.

En National Class, Scott Rettich continuait sa domination totale en s’imposant trente-cinq secondes d’avance sur James Dayson tandis que Ryan Verra terminait à deux tours.

Course 2

Après avoir montré sa dextérité sous la pluie le matin, Neil Alberico récidivait dans des conditions sèches le samedi après-midi.

Le Californien s’élançait à nouveau de la pole grâce à son meilleur tour en course 1, devant Garett Grist, Scott Hargrove, Danilo Estrela et Jeroen Slaghekke. Florian Latorre démarrait en quinzième position.

Au départ, Neil Alberico conservait la tête tandis que Scott Hargrove prenait le dessus sur Garett Grist. Si ce dernier laissait échapper la troisième marche du podium à Peter Portante et la quatrième place à R.C. Enerson en sortant large au quinzième des vingt tours de course, il signait le meilleur tour en course lui garantissant la pole position pour la troisième et dernière course du week-end.

Derrière un impérial Neil Alberico, Scott Hargrove ne pouvait pas lutter et assurait la deuxième place devant Peter Portante, R.C. Enerson et donc un Garett Grist, frustré de voir le podium lui échapper à nouveau.

Henrik Furuseth terminait sixième devant Florian Latorre, à nouveau auteur d’une belle remontée. Jeroen Slaghekke se classait huitième devant Jason Wolfe et Jesse Lazare tandis que Danilo Estrela perdait à nouveau gros en abandonnant à quatre tours du but.

Scott Rettich poursuivait son invincibilité en National Class, étant le seul de la catégorie à terminer dans le tour du vainqueur. Derrière, Ryan Verra parvenait à devancer James Dayson pour la deuxième position de la catégorie.

Course 3

Pour la première fois du week-end, Neil Alberico ne partait pas depuis la pole position mais se contentait de la deuxième place sur la grille derrière Garett Grist. Scott Hargrove, R.C. Enerson et Peter Portante suivaient sur la grille alors que Florian Latorre démarrait en onzième position.

Le poleman était parti pour s’imposer, bien que Scott Hargrove prît la tête au départ. Neil Alberico n’était pas verni : un contact avec un adversaire le faisait perdre le contrôle face aux pilotes qui le suivaient sur la grille. Le drapeau rouge était de sortie pendant un long moment suite à l’incident.

Les pilotes regagnaient ensuite la grille de départ selon son ordre établi avant la course. A nouveau, Scott Hargrove dérobait la tête à Garett Grist, qui préparait néanmoins sa revanche deux tours plus tard, où il reprenait l’avantage au freinage de Keyhole. Par la suite, le nouveau leader prenait le large grâce à une série de meilleurs tours en course et s’imposait avec une marge de trois secondes.

Scott Hargrove se contentait ainsi de la deuxième place devant un R. C. Enerson qui ne le lâchait pas d’une semelle mais devait se satisfaire de la troisième marche du podium. La quatrième place revenait à Henrik Furuseth, qui décrochait son meilleur résultat. Il terminait devant le Brésilien Felipe Donato, Brandon Newey et Michael Epps, parti depuis la treizième position.

Wyatt Gooden, auteur de la remontée la plus spectaculaire depuis la dix-neuvième place, sortait vainqueur d’une bataille pour la huitième place, tenant en échec Austin Cindric et Matt McMurry. En National Class, Scott Rettich s’imposait sans difficulté devant James Dayson et Ryan Verra.

Bilan

Sans s’imposer ce week-end, le pilote Cape Motorsports Scott Hargrove conserve la tête du championnat et conforte son avance sur les deux vainqueurs du week-end Neil Alberico et Garett Grist, ses deux poursuivants directs. Laguna Seca sera le théâtre du sixième rendez-vous de la saison 2013 d’USF2000 avec deux courses au programme le week-end du 7 septembre.

USF2000 – Classement pilotes – Course 10/14
Pilote Points
1 Scott Hargrove 227
2 Neil Alberico 181
3 Garett Grist 151
4 Danilo Estrela 138
5 Florian Latorre 136
6 Wyatt Gooden 130
7 Henrik Furuseth 128
8 Peter Portante 112
9 Jesse Lazare 111
10 R.C. Enerson 110
11 Stefan Rzadzinski 110
12 Jason Wolfe 106
13 Brandon Newey 98
14 Michael Epps 91
15 Dalton Kellett 81
16 Felipe Donato 74
17 Daniel Burkett 53
18 Jeroen Slaghekke 51
19 Austin Cindric 41
20 Matt McMurry 37
21 Michael Johnson 36
22 Luca Forgeois 31
23 Clark Toppe 29
24 Arthur Oliveira 29
25 Tim Paul 28
26 Jake Eidson 26
27 James Fletcher 24
28 Andrew Hobbs 3
National Class
1 Scott Rettich 198
2 James Dayson 156
3 Ryan Verra 126

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox