Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – Alexandre Baron et Scott Hargrove vainqueurs à Laguna Seca
Alexandre Baron USF2000 Afterburner Autosport 2013 Laguna Seca
© USF2000

USF2000 – Alexandre Baron et Scott Hargrove vainqueurs à Laguna Seca

Après une pause d’un mois, le plateau de l’USF2000 se retrouvait à Laguna Seca pour l’avant-dernière manche de la saison. Scott Hargrove pouvait prendre un avantage décisif au terme des deux courses face à Neil Alberico et ses autres poursuivants, dont Garett Grist, Danilo Estrela et Florian Latorre.

Le peloton connaissait quelques modifications, certains pilotes tentant de rebondir, d’autres préparant leur programme pour l’an prochain. Du côté de JDC Motorsports, Arthur Oliveira faisait l’impasse tandis que Scott Andrews prenait le baquet de Stefan Rzadzinski, aperçu en Formule Ford australienne en 2012. Scott Rettich, invaincu en National Class, était également absent tout comme Jeroen Slaghekke, dont le baquet chez Afterburner Autosport était occupé par Alexandre Baron, champion de F4 France et récemment débarqué de l’Eurocup Formula Renault 2.0 après sa séparation d’All Road Management, la structure de Nicolas Todt.

Essais

Trois séances d’essais occupaient la journée du vendredi. La première était dominée par le Canadien Garett Grist, en 1m27.223s, moins d’un dixième devant Neil Alberico et Scott Hargrove. Jesse Lazare et Scott Andrews complétaient le top cinq, suivis par Danilo Estrela, Dalton Kellett, Jason Wolfe, Alexandre Baron et Florian Latorre. En National Class, les deux engagés étaient relégués à neuf secondes du meilleur temps, Ryan Verra ayant un court avantage sur James Dayson.

Scott Andrews abaissait la marque de référence en 1m27.092s à l’issue de la deuxième séance, six dixièmes de seconde devant Garett Grist. Jason Wolfe prenait la troisième place devant Florian Latorre et Scott Hargrove. Sixième, Alexandre Baron devançait Clark Toppe, Wyatt Gooden, Jesse Lazare et Henrik Furuseth. En National Class, James Dayson prenait cette fois l’ascendant sur Ryan Verra.

Scott Hargrove faisait honneur à son rang de leader dans la dernière session du jour. Avec un tour en 1m26.652s, le Canadien menait devant Scott Andrews et Wyatt Gooden, à moins d’un dixième de seconde au terme d’une séance très disputée. Neil Alberico et Alexandre Baron complétaient le top cinq suivis par Florian Loatorre, Garett Grist, Austin Cindric, Jason Wolfe et Jesse Lazare. James Dayson prenait à nouveau l’avantage sur Ryan Verra en National Class.

L’unique séance d’essais du samedi voyait Alexandre Baron continuer avec brio son adaptation rapide à l’USF2000. Le Français réalisait le meilleur tour en 1m26.549s devant Scott Andrews, Dalton Kellett, Florian Latorre et Austin Cindric. Le quinté de tête était suivi par Michael Epps, Jesse Lazare, Peter Portante, Jason Wolfe et Daniel Burkett. Scott Hargrove et Neil Alberico ne signaient pas de temps tandis qu’en National Class, Ryan Verra devançait James Dayson.

Qualifications

Alexandre Baron décrochait la pole dès ses débuts en USF2000. Au terme des qualifications disputées à Laguna Seca, le nouveau pilote de l’Afterburner Autosport signait la pole en 1m26.171s devant Scott Hargrove le leader du championnat.

Neil Alberico et Wyatt Gooden devaient se contenter de la deuxième ligne derrière leurs équipiers tandis que Garett Grist prenait la cinquième place à plus d’une seconde d’Alexandre Baron. Jesse Lazare et Jason Wolfe, du Pabst Racing Services, suivaient devant Michael Epps, Dalton Kellett et Scott Andrews, qui avait perdu son meilleur temps après avoir causé un drapeau rouge.

En National Class, Ryan Verra performait mieux que son unique concurrent, James Dayson. Plusieurs pilotes étaient toutefois déçus, à l’image de Felipe Donato qui ne signait pas de tour chronométré. Danilo Estrela se contentait du douzième rang, deux devant R.C. Enerson et quatre devant Florian Latorre.

Course 1

Alexandre Baron n’a pas quitté la tête tout au long des seize tours de course pour s’imposer dès sa première course en USF2000 et offrir à Afterburner Autosport son premier succès dans la catégorie. La tâche n’était pas aisée pour le Français qui avait seulement effectué une journée d’essais avec l’équipe avant le meeting.

Maitrisant avec brio le premier départ lancé de sa carrière en monoplace, Alexandre Baron conservait l’avantage sur Scott Hargrove tout en manquant de peu de se faire surprendre par le leader du championnat au Turn 2. Les deux leaders se retrouvaient dans un mouchoir de poche et se touchaient. Le museau de Scott Hargrove cédait sur le moment, ce qui permettait à Neil Alberico de prendre la deuxième place alors qu’Alexandre Baron s’était déjà échappé.

Wyatt Gooden et Michael Epps, auteurs de bons départs, se retrouvaient derrière mais des accrochages aux turns 3 et 11 amenaient une neutralisation pour dégager les monoplaces de Peter Portante et Danilo Estrela. Alexandre Baron voyait son avantage réduit à néant mais gardait la tête au restart. Neil Alberico mettait le Français sous pression mais ne parvenait pas à faire la moindre tentative jusqu’au seizième et dernier tour.

Les derniers tours étaient également neutralisés suite à un incident ayant laissé Felipe Donato, Austin Cindric et Matt McMurry sur le carreau. Alexandre Baron s’imposait, devenant le cinquième vainqueur de l’année. Avec sa deuxième place, Neil Alberico effectuait une bonne opération tandis que Wyatt Gooden retrouvait le podium pour la première fois depuis le meeting de St. Petersburg. En National Class, Ryan Verra obtenait son premier succès après une longue bataille face à James Dayson.

Garett Grist revenait également dans la lutte pour le titre en dépassant Michael Epps au neuvième tour pour la quatrième place. Scott Andrews se classait sixième devant Florian Latorre, revenu du seizième rang. Jesse Lazare, Jason Wolfe et Daniel Burkett complétaient le top dix devant Scott Hargrove, qui limitait les dégâts pour conserver une avance de 31 points sur Neil Alberico.

Course 2

Basée sur les deuxièmes meilleurs temps des qualifications, la grille de la course 2 voyait à nouveau Alexandre Baron en pole position devant Scott Hargrove et Neil Alberico. Garett Grist complétait la deuxième ligne, suivi par Wyatt Gooden, Daniel Burkett et Jesse Lazare. Florian Latorre s’élancait du treizième rang.

Cette dernière manche à Laguna Seca était légèrement retardée en raison du brouillard présent sur la piste puis raccourcie à douze tours pour respecter le programme de la journée. Alexandre Baron conservait la tête au départ mais le Canadien Scott Hargrove profitait pleinement de la faute du Français à la sortie du Turn 6 au deuxième tour pour prendre la première place. Le leader du championnat ne quittait plus la position de pointe et s’imposait confortablement pour la quatrième fois de l’année.

Si Felipe Donato ne participait pas au départ, ce dernier faisait de Michael Epps son unique victime. L’Américain était rejoint au tour suivant par Dalton Kellett. En tête, Scott Hargrove creusait rapidement l’écart sur son compatriote Garett Grist. L’écart s’élevait à trois secondes au huitième tour avant d’être réduit à néant par un accrochage entre Tim Paul et James Dayson amenait une neutralisation de la course jusqu’à son terme. Avec James Dayson hors course, Ryan Verra s’offrait un nouveau succès en National Class.

Scott Hargrove gardait tout son sang-froid pour un ultime tour de relance et remportait la course, une seconde devant Garett Grist, qui avait dépassé Neil Alberico au départ, et Alexandre Baron, à nouveau sur le podium après un superbe dépassement sur Neil Alberico dans le dernier tour dans le Corkscrew.

Daniel Burkett se classait cinquième devant Wyatt Gooden et Florian Latorre qui se payaient tous les deux Jason Wolfe au restart. Scott Andrews et R.C. Enerson complétaient le top dix après des courses sérieuses tandis que la palme de l’attaque revenait au Norvégien Henrik Furuseth, onzième après avoir gagné huit places dans la course.

Bilan

Au championnat, Scott Hargrove conserve la première place du classement général même s’il perd deux points sur Neil Alberico à Laguna Seca. Toutefois, avec quarante-quatre unités d’avance, le Canadien semble bien parti pour sceller le titre lors de la finale au Reliant Park de Houston le week-end du 5 au 6 octobre. Bien que rivaux pour le titre, les deux hommes ont permis à l’équipe Cape Motorsports with Wayne Taylor Racing d’assurer son deuxième titre consécutif après celui acquis avec Matthew Brabham et Spencer Pigot l’an dernier.

Garett Grist reste troisième devant Wyatt Gooden, remonté au quatrième rang et suivi par Florian Latorre et Danilo Estrela, grand perdant du week-end. Inéligible pour les points, Alexandre Baron n’est donc pas classé même si sa prestation l’aurait placé directement en dix-huitième position, devant de nombreux pilotes ayant fait la saison complète.

En National Class, le titre se jouera également à Houston puisqu’en raison de l’absence de Scott Rettich, l’avance de ce dernier a fondu au profit de ses concurrents. Deux fois deuxièmes, James Dayson est revenu de quarante-deux à six points. Malgré ses deux succès, Ryan Verra semble lâché aux points et devra frapper fort.

USF2000 – Classement pilotes – Course 12/14
Pilote Points
1 Scott Hargrove 269
2 Neil Alberico 225
3 Garett Grist 195
4 Wyatt Gooden 167
5 Florian Latorre 164
6 Danilo Estrela 145
7 Henrik Furuseth 138
8 Jason Wolfe 131
9 Jesse Lazare 131
10 R.C. Enerson 130
11 Peter Portante 122
12 Stefan Rzadzinski 110
13 Michael Epps 108
14 Brandon Newey 98
15 Dalton Kellett 87
16 Daniel Burkett 81
17 Felipe Donato 76
18 Jeroen Slaghekke 51
19 Austin Cindric 50
20 Michael Johnson 48
21 Matt McMurry 41
22 Clark Toppe 41
23 Tim Paul 35
24 Luca Forgeois 31
25 Arthur Oliveira 29
26 Jake Eidson 26
27 James Fletcher 24
28 Andrew Hobbs 3
National Class
1 Scott Rettich 198
2 James Dayson 192
3 Ryan Verra 170

 

Après une pause d'un mois, le plateau de l'USF2000 se retrouvait à Laguna Seca pour l'avant-dernière manche de la saison. Scott Hargrove pouvait prendre un avantage décisif au terme des deux courses face à Neil Alberico et ses autres poursuivants, dont Garett Grist, Danilo Estrela et Florian Latorre. Le peloton connaissait quelques modifications, certains pilotes tentant de rebondir, d'autres préparant leur programme pour l'an prochain. Du côté de JDC Motorsports, Arthur Oliveira faisait l'impasse tandis que Scott Andrews prenait le baquet de Stefan Rzadzinski, aperçu en Formule Ford australienne en 2012. Scott Rettich, invaincu en National Class, était également absent…

Passage en revue

Spectacle - 6.9
Dose d'imprévus - 7.5
Exploit des vainqueurs - 7.5

7.3

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox