Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – Baron termine fort à Houston, Hargrove champion
Alex Baron 2013 USF2000 Houston
© USF2000

USF2000 – Baron termine fort à Houston, Hargrove champion

Contrairement à la Pro Mazda, l’USF2000 arrivait à la finale de Houston sans connaître le champion de la saison 2013. La lutte se jouait alors entre Scott Hargrove et Neil Alberico. Qui l’avait emporté ?

Essais

Alexandre Baron prenait le meilleur temps de la séance d’essais au début du week-end, en 1m15.784s. Il devançait le leader du championnat Scott Hargrove de quatre dixièmes. Danilo Estrela se classait troisième de la séance devant Neil Alberico et Michael Epps, premier pilote relégué à plus d’une seconde.

Au sixième rang, Scott Andrews devançait Florian Latorre et Wyatt Gooden. Peter Portante et R. C. Enerson complétaient le top dix, étant tous deux relégués à deux secondes du pilote français.

Qualifications

Scott Hargrove reprenait le contrôle, en partie aidé par l’exclusion d’Alexandre Baron. La monoplace Afterburner Autosport du Français n’était techniquement pas conforme. Le meilleur temps d’une minute, quinze secondes et 473 millièmes établissait un nouveau record du circuit.

Neil Alberico était lui aussi bien placé, également qualifié en première ligne avec un dixième de retard. En deuxième ligne, Henrik Furuseth et R. C. Enerson se partageaient les honneurs devant Michael Epps et Scott Andrews. Florian Latorre se qualifiait en quatrième ligne avec à ses côtés le Canadien Dalton Kellett. Danilo Estrela et Peter Portante complétaient le groupe des dix premiers.

Warm-up

Alexandre Baron confirmait, malgré son exclusion des qualifications, son gros rythme. Le meilleur temps de la séance était signé en 1m13.547s, soit trois dixièmes devant Austin Cindric.

Garett Grist prenait le troisième temps à quatre dixièmes, tandis que R. C. Enerson se classait à huit dixièmes. Au-delà, tous les pilotes étaient relégués à plus d’une seconde. Scott Andrews se tenait au cinquième rang en 1m14.598s, quelques millièmes devant Henrik Furuseth et deux dixièmes devant Florian Latorre.

Michael Epps, Danilo Estrela et Daniel Burkett terminaient de leur côté au fond du top dix.

Course 1

La domination de Scott Hargrove aurait pu lui permettre de s’imposer et de décrocher le titre dès la première course. Mais lors de la neutralisation, le pilote Cape Motorsports devait faire davantage attention à la concurrence et Neil Alberico avait faim de victoire. Scott Hargrove laissait filer cette bataille, mais la guerre était sienne grâce à toute son avance. Il devenait champion dès la première course de Houston.

En National Class, Scott Rettich décrochait lui aussi le titre, malgré des difficultés liés aux réglages pour le pilote Alliance Autosport. Face à cela, il faisait le tri entre les pilotes du général et ceux de sa catégorie, pour ne pas laisser ses adversaires directs s’infiltrer. Pari gagné, il remportait la course dans sa catégorie et terminait seizième devant Ryan Verra. Alexandre Baron se classait finalement dix-huitième et denier dans le tour du leader, derrière les deux pilotes de National Class en course.

Sur le podium, Henrik Furuseth, détenteur du meilleur tour en course et d’un nouveau record du circuit, s’était lui aussi infiltré devant Scott Hargrove, troisième classé. Wyatt Gooden prenait le quatrième rang devant Michael Epps et Garett Grist. Jason Wolfe était classé septième devant Austin Cindric, Daniel Burkett et Brandon Newey.

Course 2

Alexandre Baron prenait sa revanche en partant du troisième rang sur la grille de départ, déterminée par les meilleurs tours de la course précédente. Henrik Furuseth et Neil Alberico avaient décroché la première ligne devant le Français et Scott Hargrove.

La dernière course de la saison voyait le Français et Neil Alberico rapidement effacer Henrik Furuseth, mais ce dernier reprenait le dessus sur Neil Alberico dans la foulée. Au troisième tour, la piste humide piégeait Scott Hargrove, qui rencontrait des problèmes d’équilibre. 50% de réussite, voilà ce qu’apportait la victoire d’Alexandre Baron avec deux succès en quatre départs. Le champion en titre du championnat de France de F4 tirait bien son épingle du jeu dans, peut-être, un début de rêve américain ?

Derrière le Français, Henrik Furuseth conservait la deuxième place. Le podium était complété par Neil Alberico. Danilo Estrela se classait quatrième devant Brandon Newey, Peter Portante et Austin Cindric qui signait là son meilleur résultat de l’année.

Daniel Burkett, R. C. Enerson et Florian Latorre complétaient le groupe des dix premiers, tandis que Scott Rettich s’imposait largement en National Class, malgré une visibilité précaire.

Bilan

Finalement, Scott Hargrove conclut rapidement pour devenir champion. A son arrivée à Houston, celui-ci disposait d’une belle avance, mais encore fallait-il concrétiser ! Par ailleurs, Neil Alberico a été au rendez-vous avec une victoire et un podium. Garett Grist termine troisième du championnat devant Henrik Furuseth et Wyatt Gooden.

En National Class, Scott Rettich confirme son leadership alors que Ryan Verra profite de l’absence de James Dayson pour le dépasser au championnat.

USF2000 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Scott Hargrove 294
2 Neil Alberico 277
3 Garett Grist 215
4 Henrik Furuseth 189
5 Wyatt Gooden 187
6 Florian Latorre 176
7 Danilo Estrela 165
8 Jason Wolfe 148
9 R.C. Enerson 143
10 Peter Portante 139
11 Jesse Lazare 131
12 Michael Epps 126
13 Brandon Newey 126
14 Stefan Rzadzinski 110
15 Daniel Burkett 106
16 Dalton Kellett 102
17 Austin Cindric 77
18 Felipe Donato 76
19 Michael Johnson 66
20 Clark Toppe 61
21 Matt McMurry 53
22 Jeroen Slaghekke 51
23 Tim Paul 42
24 Luca Forgeois 31
25 Arthur Oliveira 29
26 Jake Eidson 26
27 James Fletcher 24
28 Andrew Hobbs 3
National Class
1 Scott Rettich 242
2 Ryan Verra 206
3 James Dayson 192

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox