Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 : Brabham prend la tête, Anderson en verve

USF2000 : Brabham prend la tête, Anderson en verve

Matthew Brabham USF2000 Road America 2012
Le cinquième des sept meetings de la saison 2012 d’USF2000 se disputait à Road America ce week-end avec trois courses au programme, une première cette saison. Trois courses pour permettre à Spencer Pigot de continuer à creuser lentement l’écart ou à Matthew Brabham de revenir dans la course.

Les qualifications ont toutefois profité à la surprise de ce mois d’août, Scott Anderson. Après sa première victoire à Mid-Ohio il y a deux semaines, le pilote Belardi Auto Racing signe sa première pole à Road America. Déjà plus rapide aux essais, le champion 2011 en Skip Barber National, membre de l’académie Derek Daly, a devancé Spencer Pigot de 35 millièmes au cours d’une séance regroupant les huit premiers en moins d’une seconde. Derrière la première ligne, Matthew Brabham et Matthew Di Leo occuperont la deuxième ligne devant Neil Alberico. En National Class, Henrik Furuseth s’est montré le plus rapide dans sa lutte face à R.C. Enerson, les deux hommes étant suivis de Patrick Gallagher.

La course 1 sera très rapidement mise sous drapeau jaune suite à plusieurs incidents. La neutralisation n’a toutefois pas empêché Pigot et Brabham de dépasser Anderson. Au restart, Brabham a pris le meilleur sur Pigot au premier virage, et le petit-fils de Jack Brabham ne sera plus rattrapé et remporte sa deuxième victoire de la saison, tandis que Pigot a reçu une pénalité pour blocage, qui, bien qu’effectuée dans le dernier tour, sera aggravée en raison d’un excès de vitesse dans la pitlane. Sanction immédiate : 30 secondes de pénalité après-course, ce qui le relègue à une triste 16ème place finale. Matthew Di Leo hérite alors de la deuxième place, juste devant Scott Anderson après une longue lutte. Trent Hindman et Neil Alberico complètent le Top 5 tandis que R.C. Enerson est sorti vainqueur de la lutte en National Class en passant dans le dernier tour Mark Eaton.

La grille de la deuxième course a été déterminée selon les meilleurs tours de la course 1, ce qui a installé Brabham en pole devant Anderson, Pigot et Di Leo. Une fois de plus, Brabham n’a pas rencontré grande concurrence sur son chemin vers la victoire malgré les quelques drapeaux jaunes durant les 12 tours de course. Le top 4 est resté inchangé, Anderson signant son quatrième podium de suite et engrange le point bonus du meilleur tour, suivi de Pigot alors que Di Leo et Alberico restent au pied du podium. En National Class, Henrik Furuseth, accidenté en course 1, est parvenu à remonter de la 25ème place pour s’imposer juste devant Enerson. A noter qu’aucun drapeau jaune ne sera vu de la course, tout comme pour la course 3.

La troisième course du week-end reviendra à Scott Anderson, l’homme en forme du moment, qui signe là son deuxième succès de la saison. Parti de la pole, Anderson a résisté malgré une courte prise de leadership de Spencer Pigot et Matthew Brabham dans les premiers tours. L’action en piste s’est alors concentrée sur ces trois premiers qui se sont échappés inexorablement du reste du peloton. Après de nombreux changements de positions, Anderson a utilisé au mieux l’aspiration pour s’installer en tête devant Pigot et Brabham dès le troisième tour. Les deux leaders au championnat ne le reverront plus et doivent alors se contenter de la bataille pour la deuxième place, qui reviendra finalement à Pigot. Au pied du podium, on trouve Blackstock, Di Leo et Alberico. La performance du jour demeure la dixième place de Michael Johnson, paraplégique suite à un accident de deux-roues il y a huit ans, accroche le top 10 après s’être élancé en dernière position après un accident au premier virage lors de la course 1. En National Class, Henrik Furuseth est resté en tête tout au long des 12 tours de course, devant R.C. Enerson.

Au championnat, Brabham prend la tête du championnat et possède 14 points d’avance sur Pigot, tandis que Scott Anderson revient à 50 points des leaders et peut regretter son début de saison moyen. L’USF2000 reprendra ses droits dans deux semaines dans les rues de Baltimore, en support de l’IndyCar Series.

USF2000 2012 – Classement général – Meeting 5/7
1. Matthew Brabham – 248 points
2. Spencer Pigot – 234
3. Scott Anderson – 198
4. Matthew Di Leo – 166
5. Roman Lagudi – 158
6. Trent Hindman – 143
7. Shelby Blackstock – 109
8. Luigi Biangardi – 107
9. Neil Alberico – 101
10. Thomas McGregor – 85
11. Colin Thompson – 72
12. Dalton Kellett – 65
13. Luca Forgeois – 56
14. Scott Hargrove – 55
15. Heamin Choi – 55
16. Timmy Megenbier – 53
17. Chris Miller – 52
18. Jason Wolfe – 52
19. Michael Johnson – 45
20. Shannon McIntosh – 39
21. Zac Silver – 20
22. Isaac Lyons – 2
National Class
1. R.C. Enerson – 152 points
2. Henrik Furuseth – 138
3. Mark Eaton – 118
4. Patrick Gallagher – 82
5. Scott Rettich – 79
6. Jim Libecco – 53
7. Patrick Linn – 53
8. J.R. Smart – 43
9. Eric Cruz – 35
10. Joel Janco – 25
11. Ardie Greenamyer – 11

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox