Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – Franzoni, Enerson et Toppe en verve en Louisiane
Clark Toppe 2013 USF2000 Houston
© USF2000

USF2000 – Franzoni, Enerson et Toppe en verve en Louisiane

Le NOLA Motorsports Park, circuit situé en Louisiane non loin de la Nouvelle Orléans, accueillait ce week-end la première manche de Winterfest d’USF2000. Trois vainqueurs se sont distingués : Victor Franzoni, R. C. Enerson et Clark Toppe.

Essais 1

Les écarts étaient déjà conséquents lors des premiers essais ce vendredi. R. C. Enerson et Victor Franzoni se détachaient déjà. Avec un temps d’1m37.105s, le pilote Team E Racing devançait la monoplace n°17 de Victor Franzoni de près de quatre dixièmes. Tous les adversaires du leader, hormis le Brésilien, étaient relégués à plus d’une seconde.

En revanche, le peloton était très resserré de la troisième à la neuvième place. Henrik Furuseth devançait ainsi Florian Latorre, lui-même quatre millièmes devant la Cape Motorsports de Jake Eidson. Aaron Telitz prenait le sixième temps devant Nicolas Jamin et Danilo Estrela. Scott Andrews fermait la marche de ce premier peloton alors que Clark Toppe, dixième clasé, était relégué à près de trois secondes de R. C. Enerson.

Qualifications

Le chronomètre ne faisait toujours pas trembler R. C. Enerson, qui descendait la référence à 1m35.270s. Danilo Estrela opérait un bond en avant en terminant à trois dixièmes du poleman. Egalement relégué à trois dixièmes, Victor Franzoni se contentait de la troisième ligne. Le pilote Afterburner Autosport devançait Clark Toppe, lui aussi auteur d’n bond en avant. Aaron Telitz prenait le cinquième temps et devançait un groupe qui se tenait dans un mouchoir de poche.

Séparés de seulement sept millièmes, Henrik Furuseth et Scott Andrews étaient classés dans cet ordre. Le pilote JDC MotorSports concédait la troisième ligne au n°96 Henrik Furuseth. Ensuite, le duo Français composé de Florian Latorre et Nicolas Jamin était relégué à neuf dixièmes, tout comme Jake Eidson qui bouclait le groupe des dix premiers.

Course 1

Fort de ses belles performances en essais et qualifications, R. C. Enerson n’était pas inquiété au départ. Danilo Estrela avait pourtant tenté sa chance au coup d’envoi des hostilités. Mal lui en a pris : il concédait deux positions à Henrik Furuseth, qui passait de la sixième à la deuxième place, et Victor Franzoni qui gardait sa position de départ. Derrière lui, Clark Toppe et sa JDC MotorSports le talonnaient.

Par mégarde, Clark Toppe touchait Aaron Telitz qui perdait le contrôle avant la fin du premier tour. La course était neutralisée et Scott Andrews, victime innocente de cet accrochage, abandonnait sur le champ de bataille. Aaron Telitz pouvait continuer sa route, mais il se retrouvait en queue de peloton et se préparait à abandonner plus tard dans la course en raison d’une rupture de suspension. Il se retrouvait alors dans le décor au virage n°14.

A la relance, au sixième tour, Henrik Furuseth prenait l’extérieur de R. C. Enerson pour s’emparer de la tête de la course. L’ancien leader, sonné, se faisait même déborder par Victor Franzoni peu après. Henrik Furuseth commettait ensuite une erreur sur la portion rapide du circuit au huitième tour. Victor Franzoni n’attendait pas davantage pour tenter de prendre la tête, ce qui se révélait fructueux pour le Brésilien.

Au drapeau à damier, après trois ans sans s’imposer, Victor Franzoni remportait la course devant Henrik Furuseth et R. C. Enerson. Danilo Estrela concédait le podium et devançait Jake Eidson, pourtant parti dixième. Nicolas Jamin profitait de ses débuts avec Belardi Auto Racing pour saisir la sixième place devant son coéquipier Michael Epps et Clark Toppe, débordé par plusieurs pilotes à la relance. Florian Latorre et Will Owen fermaient la marche du top dix.

Essais 2

Les pilotes continuaient de hausser le rythme lors de la deuxième séance d’essais. Aaron Telitz prenait sa revanche de la première course en décrochant le meilleur temps en 1m34.902s. Personne, à part le pilote ArmsUp Motorsports, n’était parvenu à descendre sous la minute 35. Le vainqueur de la première course, Victor Franzoni, échouait ainsi à deux dixièmes d’Aaron Telitz et tenait la deuxième position.

Jake Eidson, Michael Epps et Scott Andrews bouclaient le top 5 avec le point commun d’être relégués à quatre dixièmes. Henrik Furuseth faisait aussi partie de ce groupe, suivi par R. C. Enerson. Clark Toppe prenait de son côté la huitième place devant Nicolas Jamin et Danilo Estrela.

Course 2

Sur la grille de départ de la deuxième course, R. C. Enerson était en pole position devant Danilo Estrela et Victor Franzoni. Clark Toppe complétait la deuxième ligne devant Aaron Telitz et Scott Andrews.

Bien décidé à ne pas être inquiété, R. C. Enerson creusait rapidement l’écart sur ses adversaires. Son avance culminait à trois secondes au onzième des seize tours de course. Victor Franzoni décidait alors d’arrêter l’hémorragie en revenant sur le leader. Le pilote Afterburner Autosport avait repris la moitié de son retard sur R. C. Enerson avant qu’une neutralisation ne vienne réduire à néant ses efforts.

En cause, la Cape Motorsports de Danilo Estrela s’était immobilisée sur le bas-côté de la piste. Le pilote évoluait pourtant en troisième position et laissait filer le podium à Jake Eidson. Revanchard suite à sa première course, Scott Andrews dérobait la quatrième place devant Henrik Furuseth et Florian Latorre. Nicolas Jamin continuait de talonner son compatriote en terminant septième devant Clark Toppe, Gustavo Myasava et Santiago Lozano.

Course 3

Aaron Telitz se tenait en pole position sur la grille de départ de la troisième course devant Clark Toppe, Victor Franzoni et Michael Epps. R. C. Enerson, dernier vainqueur en date, s’élançait de la septième position. Ce classement était déterminé par les meilleurs tours de la deuxième course.

Pour autant, Aaron Telitz allait vite déchanter. Trop prudent selon ses dires, le pilote ArmsUp Motorsport chutait rapidement au septième rang. Clark Toppe héritait ainsi de la tête au premier virage devant Victor Franzoni, qui semblait bien parti pour décrocher de gros points. Il allait pourtant lui aussi déchanter au sixième tour : une erreur le contraignait à l’abandon.

Jake Eidson héritait alors de la deuxième place devant Michael Epps, qui complétait le podium final. Clark Toppe avait d’ailleurs pris la poudre d’escampette puisqu’il s’imposait avec près de sept secondes d’avance sur Jake Eidson.

Scott Andrews assurait une nouvelle quatrième place, même s’il avait dû se battre avec Aaron Telitz qui s’était ressaisi pour terminer cinquième. R. C. Enerson assurait lui aussi sa sixième position devant Henri Furuseth et Austin Cindric. Will Owen et Florian Latorre complétaient le top dix, le Français étant séparé de son compatriote, qui avait été le premier abandon de la course. Nicolas Jamin renonçait en effet un tour avant Victor Franzoni.

Bilan

Avec trois vainqueurs en trois courses, la Winterfest s’annonce serrée. La régularité de R. C. Enerson et sa pointe de vitesse lui permettent de mener la danse, mais Jake Eidson le talonne de près bien qu’il n’ait pas remporté de course.

La Winterfest continue très vite : mardi et mercredi prochain, les pilotes vont se disputer le titre de cette compétition hivernale à Barber. Il sera ensuite temps de se préparer pour la saison régulière qui débutera à St Petersburg fin mars.

USF2000 Winterfest 2014 – Classement général – Meeting 1/2
Pos Pilote Points
1 R. C. Enerson 70
2 Jake Eidson 64
3 Victor Franzoni 61
4 Clark Toppe 58
5 Henrik Furuseth 56
6 Michael Epps 45
7 Scott Andrews 39
8 Florian Latorre 38
9 Danilo Estrela 35
10 Nicolas Jamin 33
11 Aaron Telitz 31
12 Gustavo Myasava 30
13 Will Owen 28
14 Santiago Lozano 27
15 Jeroen Slaghekke 24
16 Austin Cindric 22
NC Juan Diego Maldonado 22

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox