Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – Franzoni et Enerson s’imposent à St Petersburg
RC Enerson 2014 USF2000 St Petersburg
© USF2000

USF2000 – Franzoni et Enerson s’imposent à St Petersburg

L’USF2000 débutait sa saison 2014 dans les rues de St Petersburg en lever de rideau de l’IndyCar Series. Qui des vingt pilotes en piste allait tirer le meilleur parti de cette première manche ?

Essais

La première séance était menée par Henrik Furuseth en 1m14.8411s. Il devançait d’une demi-seconde le débutant Aaron Telitz et la monoplace n°97 de Clark Toppe. Le Français Florian se hissait en quatrième position devant R. C. Enerson, Jake Eidson et deux débutants, Nicolas Jamin et Adrian Starrantino. Daniel Burkett et Victor Franzoni complétaient le top dix.

Les pilotes restaient dans ce rythme lors de la deuxième séance, menée par Jake Eidson. Le pilote à la monoplace n°2 terminait la séance en 1m14.8721s. L’écart s’était resserré en tête avec deux pilotes dans le même dixième que le leader : le débutant Victor Franzoni et Clark Toppe. Une nouvelle fois, Florian Latorre se classait quatrième, de même pour le cinquième homme R. C. Enerson.

Sixième, Aaron Telitz devançait Austin Cindric, le meilleur temps absolu de la première séance Henrik Furuseth, Adrian Starrantino et Felipe Donato.

Qualifications

Les qualifications s’effectuaient sur une piste sèche, propice à de faibles écarts. Victor Franzoni se révélait le plus rapide en 1m14.7454s, soit huit millièmes devant R. C. Enerson. Aaron Telitz et Jake Eidson concédaient seulement un dixième au poleman, en devançant Henrik Furuseth, dernier pilote à intégrer le top cinq.

Adrian Starrantino, troisième rookie le mieux classé, prenait la sixième place devant Florian Latorre et Peter Portante. Daniel Burkett et Nicolas Jamin se classaient en fond de top dix.

Course 1

Les conditions étaient bien plus précaires pour la première course, largement retardée. Le départ s’effectuait sous le régime du Pace Car. Lors du drapeau vert, R. C. Enerson infligeait une pression conséquente au leader Victor Franzoni.

A l’intérieur, il prenait la tête au premier virage. Jusqu’au dixième tour, R. C. Enerson restait en tête. Mais le premier virage allait être le théâtre d’un nouveau changement de leader au profit de Victor Franzoni, qui avait choisi l’extérieur pour exécuter sa manœuvre. Les deux pilotes conservaient ensuite leurs positions respectives.

Nicolas Jamin complétait le podium après une belle remontée depuis la dixième place. Il s’immisçait notamment dans la bataille entre Aaron Telitz et Jake Eidson. Mieux : il n’était pas loin de la gagne lors de la neutralisation, causée par Will Owen au dixième tour. R. C. Enerson restait pourtant devant lui, ce qui forçait le Français à se contenter de la troisième marche du podium pour cette fois.

Jake Eidson terminait quatrième devant Daniel Burkett, auteur d’un dépassement dans le dernier tour sur le débutant Adrian Starrantino. Florian Latorre se classait septième devant Henrik Furuseth, Jeroen Slaghekke et Keyran Andres.

Course 2

Si R. C. Enerson avait laissé filer la victoire lors de la première course, il transformait son bon envol de la deuxième course en victoire au détriment de Victor Franzoni. Derrière eux, huit monoplaces s’accrochaient au quatrième virage. Parmi ces monoplaces, Aaron Telitz devait mettre pied à terre au même titre que Nicolas Jamin, Henrik Furuseth et Peter Portante. Gustavo Myasava, Andrew List, Felipe Donato et Juan Diego Maldonado étaient aussi impliqués.

La course était neutralisée pendant plusieurs tours, suite auxquels Victor Franzoni était graduellement distancé par le leader de la course R. C. Enerson. Jake Eidson évoluait derrière les deux hommes en tenant sans difficulté sa troisième place. Florian Latorre et Adrian Starrantino bouclaient de leur côté le top cinq de la course.

Sixième à l’arrivée, Clark Toppe devançait Will Owen, Jeroen Slaghekke et Santiago Lozano. Enfin, Keyran Andres complétait le top dix. D’autres pilotes avaient en revanche abandonné, à l’instar de Daniel Burkett et Austin Cindric.

Seulement voilà : Victor Franzoni était disqualifié des résultats puisque sa monoplace n’était pas conforme aux spécifications techniques prévues par le règlement.

Bilan

R. C. Enerson réalisait une belle opération, d’autant plus que Victor Franzoni perdait gros lors de sa disqualification de la dernière course. Jake Eidson et Florian Latorre se placent sur le podium provisoire avec Adrian Starrantino et Victor Franzoni non loin. Le Brésilien aura l’occasion de refaire le retard créé par son exclusion lors du prochain meeting, prévu au Barber Motorsports Park les 26 et 27 avril prochains. Deux courses seront à nouveau au programme.

USF2000 – Classement général – Meeting 1/7
1 RC Enerson 57
2 Jake Eidson 44
3 Florian Latorre 36
4 Adrian Starrantino 34
5 Victor Franzoni 33
6 Jeroen Slaghekke 26
7 Clark Toppe 23
8 Keyran Andres 23
9 Nico Jamin 23
10 Austin Cindric 21
11 Santiago Lozano 20
12 Daniel Burkett 18
13 Will Owen 18
14 Henrik Furuseth 14
15 Andrew List 10
16 Peter Portante 9
17 Aaron Telitz 6
18 Juan Diego Maldonado 4
19 Gustavo Myasava 1
20 Felipe Donato 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox