Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 : La tension monte entre Pigot et Brabham

USF2000 : La tension monte entre Pigot et Brabham

Spencer Pigot remporte l'USF2000 Winterfest 2012
Après deux mois et demi d’absence, le principal championnat national de Formule Ford US reprenait ses droits à Mid-Ohio et promettait de nouvelles aventures au duel entre Spencer Pigot et Matthew Brabham, les deux hommes au-dessus du lot lors du premier tiers de saison.

Lors de la première course, Spencer Pigot a pris tout l’avantage de sa pole position pour s’imposer à la reprise, signant là sa 5ème victoire consécutive sur les 6 courses disputées jusqu’ici. Brabham avait signé le meilleur temps en qualifications mais son meilleur temps a été supprimé car il est apparu que le jeune rookie avait monté un jeu de pneus non autorisé. Relégué au fond du peloton de 30 voitures, la remontée phénoménale de Brabham le mènera à la 3ème position finale, sauvant ses espoirs pour le titre. Héritant de la pole, Pigot n’a pas été inquiété lors des 20 tours de course, signant par la même occasion le meilleur tour en course lui assurant un bonus de points et la pole pour la course 2. Entre les deux hommes, Trent Hindman tenait la corde mais il n’a su résister à Scott Anderson au restart ayant suivi l’accident de Thomas McGregor. Signant là son meilleur résultat, Anderson réalisait son premier podium de l’année devant Brabham, Hindman et Roman Lagudi, pour la sixième fois en autant de courses dans le Top 5. En National Class, R.C. Enerson s’est imposé.

La série de victoires de Spencer Pigot prendra fin en course 2 malgré sa pole position puisque c’est le débutant Scott Anderson qui s’impose avec l’aide des éléments. Auteur de son premier podium en course 1, le champion national de Skip Barber s’élançait en 3ème position mais a pris la tête dès le 1er tour grâce à la double sortie de piste de Matthew Brabham et Spencer Pigot au virage 6 alors que les deux protagonistes se disputaient la tête sur une piste humide. Dorénavant leader, Anderson a creusé l’écart rapidement, restant en tête malgré les divers drapeaux jaunes puis étant aidé par un nouveau contact entre Brabham and Pigot, toujours dans le même virage, amenant cette fois à l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Il restait alors assez de temps pour un ultime tour de course où Anderson a su garder son sang-froid tout en réalisant le meilleur tour en course. Matthew Di Leo et Trent Hindman l’accompagnent sur le podium, suivi de Luigi Biangardi et Shelby Blackstock. En National Class, Henrik Furuseth s’est imposé et revient à un point de R.C. Enerson.

Au championnat, malgré la première course de la saison sans Matthew Brabham et Spencer Pigot sur le podium, les deux hommes conservent toutefois une certaine avance sur le plateau, Pigot disposant de 18 points d’avance sur Brabham. L’USF2000 reviendra en piste dans deux semaines à Road America pour trois courses dans le même week-end, une première cette saison.

USF2000 2012 – Classement général – Meeting 4/7
1. Spencer Pigot – 181 points
2. Matthew Brabham – 163
3. Roman Lagudi – 130
4. Scott Anderson – 118
5. Matthew Di Leo – 105
6. Trent Hindman – 96
7. Thomas McGregor – 82
8. Shelby Blackstock – 76
9. Luigi Biangardi – 64
10. Timmy Megenbier – 53
11. Neil Alberico – 52
12. Colin Thompson – 48
13. Dalton Kellett – 48
14. Luca Forgeois – 45
15. Jason Wolfe – 43
16. Chris Miller – 40
17. Heamin Choi – 36
18. Shannon McIntosh – 30
19. Michael Johnson – 23
20. Scott Hargrove – 22
21. Zac Silver – 20
22. Isaac Lyons – 2
National Class
1. R.C. Enerson – 94 points
2. Henrik Furuseth – 93
3. Scott Rettich – 79
4. Mark Eaton – 70
5. Jim Libecco – 53
6. Patrick Gallagher – 51
7. Patrick Linn – 35
8. J.R. Smart – 20
9. Ardie Greenamyer – 11
10. Joel Janco – 11
11. Eric Cruz – 9

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox