Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – Les rookies Owen et Starrantino s’imposent à Indy
Will Owen Pabst Racing USF200 Indianapolis 2014
© USF2000

USF2000 – Les rookies Owen et Starrantino s’imposent à Indy

Après un excellent début de saison 2014 d’USF2000, R. C. Enerson arrivait sur le circuit routier d’Indianapolis largement en tête du championnat. Les deux courses prévues sur ce tracé allaient-elles permettre à la concurrence de se ressaisir ?

Essais

Le jeudi comptait deux séances d’essais d’USF2000 au programme. Le Français Florian Latorre en profitait pour succéder à son compatriote Sébastien Bourdais en IndyCar Series puisqu’il décrochait le meilleur temps en 1m26.084s.

L’écart avec le leader du championnat et deuxième classé, R. C. Enerson, s’élevait à près de deux dixièmes. A trois dixièmes du Français, Henrik Furuseth prenait le troisième temps devant Aaron Telitz, Jake Eidson, Peter Portante et Victor Franzoni. Au fond du top dix, Nicolas Jamin, Colton Herta et Will Owen se classaient dans les neuf dixièmes du leader.

Aaron Telitz prenait le relais dans la deuxième séance en 1m26.039s. Cette amélioration infime du temps de référence masquait le pas en avant du pilote, qui passait du quatrième au premier rang. Colton Herta progressait lui aussi dans la hiérarchie avec le deuxième temps devant le leader de la séance matinale, Florian Latorre. Peter Portante et R. C. Enerson complétaient le top cinq, qui se tenait en moins d’une demi-seconde.

Au-delà, Jake Eidson avait pris le sixième temps devant Henrik Furuseth et Austin Cindric. Clark Toppe et Will Owen complétaient le groupe des dix premiers.

Qualifications

La météo changeait légèrement la donne lors des qualifications. Cela n’empêchait pas Florian Latorre de retrouver les sommets sur une piste séchante. En fin de séance, le Français établissait le meilleur temps en 1m32.2083s pour signer la pole position devant Tim Hollowell et Jake Eidson.

Transfuge de l’Eurocup Formula Renault 2.0, le Brésilien Victor Franzoni prenait la quatrième position sur la grille de départ, suivi d’Austin Cindric et Aaron Telitz. On retrouvait également Daniel Burkett, R. C. Enerson, Gustavo Myasava et Peter Portante dans le top dix.

L’autre français du plateau, Nicolas Jamin, se classait onzième devant Jeroen Slaghekke, Will Owen et Nathan Blok dans le peloton de vingt-deux voitures. A noter que Colton Herta, 14 ans, avait signé le troisième temps des qualifications avant d’être exclu pour une irrégularité technique, tout comme Henrik Furuseth.

Course 1

Une fois n’est pas coutume, la stratégie allait jouer un grand rôle dans le premier échelon de la Mazda Road to Indy. Le rookie Will Owen allait ainsi prendre l’avantage grâce à une excellente réaction de l’équipe Pabst Racing, peu habituée aux succès dans la catégorie.

De grosses averses détrempaient la piste avant le départ, laissant les vingt-deux pilotes s’élancer en pneus pluie. Après un départ avorté, Florian Latorre et Jake Eidson, tous deux équipiers, conservaient la tête. Le Français était en tête au premier virage, mais sortait large, permettant à Jake Eidson de prendre les commandes tandis que de nombreux incidents avaient lieu dans le peloton.

 

Pendant la neutralisation, Pabst Racing constatait que la piste séchait et décidait de faire rentrer Will Owen pour passer les pneus slicks. Au restart, c’était au tour de Jake Eidson de partir à la faute, au profit de Victor Franzoni. Les deux hommes étaient poursuivis par Aaron Telitz puisque Tim Hollowell avait perdu de nombreuses positions.

Au onzième tour, la pression de Jake Eidson pour récupérer la tête portait ses fruits. Le nouveau leader s’échappait rapidement, d’autant plus que Victor Franzoni décidait à son tour de passer les slicks. En revanche, Will Owen poursuivait sa remontée grâce à son excellente stratégie. Dès le quatorzième tour, il prenait les rênes d’une course qu’il allait gagner avec seize secondes d’avance sur Jake Eidson et Aaron Telitz.

Florian Latorre finissait au quatrième rang devant Colton Herta, qui avait gagné dix-sept positions durant la course. Peter Portante prenait la sixième place devant R.C. Enerson, Austin Cindric, Nico Jamin et Daniel Burkett.

Course 2

Avec la grille établie selon les meilleurs temps en qualifications ou en course 1, c’est Adrian Starrantino qui débutait la seconde course en pole position devant Clark Toppe et Nathan Blok. Victor Franzoni complétait la deuxième ligne devant Will Owen, le vainqueur de la veille. Florian Latorre s’élançait en huitième place, neuf rangs devant Nico Jamin.

Un autre rookie allait s’imposer à Indianapolis puisque le Californien Adrian Starrantino prenait l’avantage sur Victor Franzoni lors du onzième tour avant de résister aux attaques de Florian Latorre pour s’offrir son premier succès dans la discipline, mais aussi la première victoire en USF2000 pour l’équipe JAY Motorsports.

Au départ, Victor Franzoni réalisait un départ canon pour se porter en tête des débats dès le premier virage, devant le pole man Adrian Starrantino et Clarke Toppe. La course allait toutefois être neutralisée au bout de deux tours pour dégager la monoplace d’Austin Cindric dans le bac à graviers du Turn 4.

Le restart se montrait favorable à Victor Franzoni qui conservait la première place, tout en voyant Adrian Starrantino être de plus en plus présent dans ses rétroviseurs. Le jeune pilote de 19 ans trouvait l’ouverture au onzième tour. Lors d’une contre-attaque pour reprendre la main, Victor Franzoni partait large, permettant ainsi à Florian Latorre de prendre la deuxième place.

Le Français rattrapait ensuite le leader de la course, mais Adrian Starrantino ne craquait pas à s’imposait avec trois dixièmes de seconde d’avance sur Florian Latorre tandis que Victor Franzoni, en difficulté avec ses freins, résistait de justesse aux assauts de Clark Toppe. Henrik Furuseth remontait pour sa part du vingtième au cinquième rang pour précéder Keyvan Andres-Soori, Peter Portante, Will Owen, Jake Eidson et R.C. Enerson dans le top dix. Quant à l’autre français engagé, Nico Jamin, sa course s’arrêtait au seizième tour après un incident avec Colton Herta pour la douzième position.

Bilan

Les performances mitigées de R.C. Enerson associées au caractère imprévisible des deux courses ont légèrement redistribué les cartes au championnat. Si l’Américain conserve les rênes du classement général, celui-ci voit Florian Latorre revenir à 21 unités, ainsi que Jake Eidson à 28. Le meilleur rookie est Victor Franzoni, désormais quatrième à 53 points, mais Adrian Starrantino, Aaron Telitz et Will Owen le talonnent au général. Le top dix est complété par Daniel Burkett, Clark Toppe et Nico Jamin.

Le prochain rendez-vous de l’USF2000 aura désormais lieu sur l’ovale du Lucas Oil Raceway le soir du 24 mai au cours de la traditionnelle Night Before the 500.

USF2000 2014 – Classement général – Meeting 3/9
Pos Pilote Points
1 RC Enerson 145
2 Florian Latorre 124
3 Jake Eidson 117
4 Victor Franzoni 92
5 Adrian Starrantino 91
6 Aaron Telitz 81
7 Will Owen 78
8 Daniel Burkett 76
9 Clark Toppe 71
10 Nico Jamin 63
11 Peter Portante 62
12 Henrik Furuseth 57
13 Keyran Andres Soori 52
14 Austin Cindric 51
15 Jeroen Slaghekke 46
16 Colton Herta 34
17 Santiago Lozano 33
18 Andrew List 28
19 Juan Diego Maldonado 23
20 Nathan Blok 17
21 Gustavo Myasava 15
22 Tim Hollowell 8
23 Felipe Donato 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox