Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – R. C. Enerson remporte la Winterfest à Barber
RC Enerson 2014 USF2000 Winterfest
© USF2000

USF2000 – R. C. Enerson remporte la Winterfest à Barber

Déjà en tête de la Winterfest d’USF2000 au NOLA Motorsports Park, R. C. Enerson a confirmé lors de la dernière manche de la compétition hivernale à Barber.

Essais 1

Peter Portante coiffait pourtant au poteau R. C. Enerson grâce à un tour bouclé en 1m23.252s. L’écart n’était toutefois pas conséquent puisqu’un petit dixième séparait les deux hommes. Le pilote du Team E Racing a placé derrière lui deux Belardi Auto Racing, celles de Michael Epps et Florian Latorre. Aaron Telitz complétait de son côté le groupe des cinq premiers.

Derrière, un fossé commençait à se créer puisque trois pilotes étaient relégués à huit dixièmes du leader. Dans un mouchoir de poche, Victor Franzoni, Jake Eidson et Austin Cindric évoluaient dans cet ordre. Nicolas Jamin et Jeroen Slaghekke complétaient pour leur part le top dix.

Qualifications

Nouvelle séance, nouveau leader. Tandis que R. C. Enerson se plaçait en embuscade, Michael Epps décrochait la pole position en 1m23.009s. Ses adversaires étaient relégués à au moins trois dixièmes, avec dans un mouchoir de poche, derrière R. C. Enerson, Florian Latorre et Peter Portante.

Comme lors des essais, Aaron Telitz s’emparait de la cinquième position devant Victor Franzoni et Clark Toppe. Nicolas Jamin complétait la quatrième ligne devant Jeroen Slaghekke et Jake Eidson.

Course 1

Michael Epps, à défaut de partager la même ville d’origine que l’ancien pilote de Formule 1 Anthony Davidson, a fait rayonner cette bourgade anglaise en transformant sa pole position en une première victoire, qui s’annonçait comme un début de succès nombreux.

La pluie forçait les pilotes à prendre le départ de la course en pneus pluie. Michael Epps ne négociait pas parfaitement son envol, puisqu’il tombait au troisième rang. Au contraire, Victor Franzoni bondissait de la sixième à la deuxième position. A ce stade, Florian Latorre évoluait en tête.

Une neutralisation permettait au peloton de se resserrer. A la reprise, Michael Epps croquait Victor Franzoni avant de s’attaquer à Florian Latorre. L’ouverture était vite trouvée sur le Français, qui prenait la deuxième place finale tout près du Brésilien. Aux portes du podium, R. C. Enerson se contentait de la quatrième place. Il se réjouissait cependant d’avoir tenu tête à l’intrépide Jake Eidson, dont la Cape Motorsports n’a jamais laissé filer sa proie.

Peter Portante se classait sixième devant Aaron Telitz et Scott Andrews. Au pied du top dix, Austin Cindric terminait devant Clark Toppe, dixième classé.

Course 2

Pour la deuxième course, Michael Epps partait en pole position devant Florian Latorre, R. C. Enerson et Peter Portante. Le temps était bien plus radieux pour les pilotes, ce qui permettait à Michael Epps de contrôler la situation plus aisément. Pourtant, le peloton se resserrait à plusieurs reprises suite aux diverses neutralisations.

R. C. Enerson terminait ainsi à près de deux secondes du vainqueur sur la ligne d’arrivée. Florian Latorre, troisième classé, connaissait de son côté une course solitaire. Aaron Telitz aurait aimé en faire autant, puisqu’il décrochait la quatrième place avec Jake Eidson non loin derrière lui. Le cadet du plateau Austin Cindric effectuait une belle remontée de la douzième à la sixième place finale. Il tenait en échec Peter Portante, Clarke Toppe et Scott Andrews.

Avec le meilleur tour en course, R. C. Enerson s’assurait de partir en pole lors de la dernière course du meeting et s’octroyait un point bonus très important dans des compétitions courtes comme celle-là.

Essais 2

Avant la dernière course du meeting, Aaron Telitz a pris le meilleur temps de la dernière séance d’essais en 1m23.132s. Les écarts étaient plus serrés que jamais puisque Michael Epps, deuxième classé, échouait à 45 millièmes du meilleur temps du pilote ArmsUp Motorsports.

R. C. Enerson restait inlassablement en embuscade en troisième position devant le Français Florian Latorre et Victor Franzoni. Nicolas Jamin prenait de son côté le sixième temps devant Jake Eidson et Clark Toppe. Au fond du top dix, on retrouvait aussi Peter Portante et Daniel Burkett.

Course 3

Derrière le poleman R. C. Enerson, on retrouvait Michael Epps et Florian Latorre. Aaron Telitz restait en embuscade en quatrième position.

Malgré l’enjeu, R. C. Enerson n’était pas paniqué et le prouvait en piste. Un pilotage contrôlé le menait à la victoire finale sans être spécialement inquiété. Par ailleurs, s’il devait être inquiété, il aurait fallu que Michael Epps s’imposât et décrochât le meilleur tour en course synonyme de point bonus, ainsi que celui du plus grand nombre de tours menés. Si ce dernier point n’était pas envisageable, la donnée du meilleur tour en course lui échappait pour trois millièmes.

Si Florian Latorre semblait parti pour un podium, il se faisait déborder par le duo très actif d’Aaron Telitz et Jake Eidson. Aaron Telitz est sorti vainqueur de cette lutte intestine, ce qui lui offrait son premier podium. Sixième classé, Clark Toppe revenait de la douzième place. Scott Andrews ne pouvait que s’incliner et accepter sa septième position. Peter Portante, Austin Cindric et Felipe Donato complétaient le top dix.

Bilan

R. C. Enerson ne s’est pas fait piéger par le format court du championnat. Sa régularité lui a permis de rester aux avant-postes, au contraire de Victor Franzoni qui a chuté au septième rang. A l’inverse, Florian Latorre a bondi au classement grâce à sa belle prestation en ce début de semaine.

L’USF2000 débute sa saison régulière fin mars dans les rues de St Petersburg. Le week-end s’annonce chargé avec les disciplines de la Mazda Road to Indy ainsi que l’IndyCar Series.

USF2000 Winterfest 2014 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 R. C. Enerson 146
2 Michael Epps 132
3 Jake Eidson 118
4 Florian Latorre 103
5 Clark Toppe 97
6 Aaron Telitz 85
7 Victor Franzoni 84
8 Scott Andrews 78
9 Henrik Furuseth 72
10 Austin Cindric 61
11 Will Owen 54
12 Jeroen Slaghekke 53
13 Nicolas Jamin 46
14 Gustavo Myasava 43
15 Peter Portante 42
16 Juan Diego Maldonado 38
17 Santiago Lozano 36
18 Danilo Estrela 35
19 Felipe Donato 29
20
Daniel Burkett 23

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox