Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – RC Enerson réalise le doublé à Barber
RC Enerson 2014 USF2000 Barber
© USF2000

USF2000 – RC Enerson réalise le doublé à Barber

La deuxième manche de la saison 2014 d’USF2000 se tenait à Barber en lever de rideau des autres disciplines de la Mazda Road to Indy et de son pinacle, l’IndyCar Series. R. C. Enerson arrivait en Alabama en tête du championnat alors que Jake Eidson, Florian Latorre et d’autres se tenaient en embuscade. Allaient-ils prendre le dessus sur le leader provisoire du championnat ?

Essais

R. C. Enerson ne comptait pas laisser d’espoir à ses adversaires. Dès les essais, il réalisait le meilleur temps en 1m24.1817s, soit deux dixièmes devant Florian Latorre. Aaron Telitz était de loin le meilleur débutant en troisième position, même si Nicolas Jamin intégrait le top dix avec la neuvième position.

Clark Toppe prenait le quatrième chrono devant Jake Eidson, Jeroen Slaghekke et Colton Herta. Ce pilote de 14 ans, arrivé ce week-end en USF2000, est le premier de l’histoire de l’IndyCar et de ses antichambres à être né après 1999, le 20 mars 2000 très exactement.

Qualifications

Florian Latorre coiffait au poteau R. C. Enerson pour décrocher la pole position en 1m24.6198s. Le pilote Team E Racing était relégué à sept centièmes du Français. A un dixième de ce dernier, Jake Eidson devançiat Aaron Telitz et Colton Herta, qui n’avait pas froid aux yeux malgré son jeune âge.

Jeroen Slaghekke signait le sixième temps devant le Rouennais Nicolas Jamin. Daniel Burkett, Clark Toppe et Henrik Furuseth complétaient le top dix. Hormis Aaron Telitz et Nicolas Jamin, les débutants avaient connu une séance difficile puisqu’ils se partageaient les rangs 13 à 19. Victor Franzoni, également débutant, n’était pas classé et était indiqué au vingtième rang devant Felipe Donato, n’ayant pas tourné lui non plus.

Course 1

Au départ, Florian Latorre perdait la tête de course au profit de R. C. Enerson, qui n’était pas inquiété par la suite pour aller s’imposer. A l’inverse, Colton Herta perdait le bénéfice de ses belles qualifications en provoquant une neutralisation en début de course. Coincé dans le bac à gravier au virage 16, le pilote de 14 ans devait renoncer à ce stade.

Par la suite, le leader s’échappait tranquillement alors que dans le peloton, les batailles livrées mêlaient notamment pour la deuxième marche du podium entre Florian Latorre et Jake Eidson, le Français trouvant rapidement un moyen de s’échapper face à son adversaire. Plus âpre, la bataille entre Daniel Burkett et Aaron Telitz faisait rage pendant plus longtemps même si les deux hommes terminaient dans cet ordre.

Au terme de cette course, Jake Eidson complétait le podium devant Daniel Burkett, Aaron Telitz et Nicolas Jamin. Adrian Starrantino, Henrik Furuseth, Austin Cindric et Clark Toppe bouclaient le top dix.

Course 2

R. C. Enerson partait cette fois-ci de la pole grâce à un meilleur tour en course dans l’épreuve précédente qui était plus rapide encore que sa performance en qualifications. La météo était toujours aussi clémente pour cette deuxième épreuve.

Le pilote du Team E Racing n’était pas plus inquiété lors de cette course, même si une neutralisation resserrait le peloton. Ce drapeau jaune était provoqué par Gustavo Myasava. A la reprise, R. C. Enerson ne tombait pas dans le piège du redémarrage et menait les 18 derniers tours sans encombre.

Aaron Telitz devait attaquer davantage pour se frayer un chemin dans le peloton. Après s’être débarrasé de Victor Franzoni en début d’épreuve, il dépassait Daniel Burkett au quatorzième tour avant de signer le meilleur tour en course, remontant à sept dixièmes de R. C. Enerson au drapeau à damier. Le Brésilien terminait sur le podium derrière Aaron Telitz, tandis que Daniel Burkett se contentait de la quatrième place finale alors qu’il tenait pendant un temps le podium. Victor Franzoni en avait donc profité malgré la perte de place qui s’ensuivit. Florian Latorre bouclait le top cinq.

Derrière, Peter Portante terminait sa course au sixième rang devant Colton Herta, qui s’offrait un lot de consolation après la première course. Il était en effet remonté de la neuvième à la septième place. Jake Eidson, Henrik Furuseth et Nicolas Jamin complétaient le top dix.

Bilan

Grâce à ses deux victoires, R. C. Enerson prend la poudre d’escampette au championnat. Il étend ainsi son avance sur un peloton qui a copieusement évolué entre les deux premiers meetings et qui reste très resserré du deuxième homme Jake Eidson au huitième Nicolas Jamin.

La hiérarchie devrait se préciser lors du prochain meeting, le dernier avant la mi-saison, prévu le week-end du 10 mai sur le circuit routier d’Indianapolis.

USF2000 – Classement général – Meeting 2/7
Pos Pilote Points
1 RC Enerson 121
2 Jake Eidson 79
3 Florian Latorre 78
4 Victor Franzoni 63
5 Adrian Starrantino 56
6 Daniel Burkett 56
7 Aaron Telitz 49
8 Nicolas Jamin 49
9 Clark Toppe 44
10 Henrik Furuseth 39
11 Austin Cindric 37
12 Keyran Andres 36
13 Jeroen Slaghekke 35
14 Will Owen 35
15 Peter Portante 33
16 Santiago Lozano 31
17 Colton Herta 15
18 Andrew List 15
19 Juan Diego Maldonado 12
20 Gustavo Myasava 6
21 Felipe Donato 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox