Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 – Scott Hargrove et Neil Alberico, princes de Sebring

USF2000 – Scott Hargrove et Neil Alberico, princes de Sebring

Scott Hargrove USF2000 Sebring 2013

Après la Winterfest début février, le championnat régulier d’USF2000 faisait sa grande rentrée pour la saison 2013. A Sebring, 31 pilotes allaient commencer à lutter pour succéder à Sage Karam, Petri Suvanto et Matthew Brabham.

A noter que si Neil Alberico a grandement dominé la Winterfest, n’ayant que Scott Hargrove comme principal concurrent, les champions de la Winterfest ont toujours échoué à devenir champion dans la saison régulière. Jamais deux sans trois en cette année 2013 ?

Essais

Deux séances de tests ont eu lieu le mardi. En matinée, Henrick Furuseth a devancé Jeroen Slaghekke, Jesse Lazare, Florian Latorre et R.C. Enerson sous la pluie à l’issue d’une session peu représentative des forces en présence.

La seconde séance a vu Neil Alberico prendre la tête avec une demi-seconde d’avance sur Jesse Lazare et Garrett Grist. Dans la même seconde, on retrouve James Fletcher et Scott Hargrove, laissant Stefan Rzadzinski être le meilleur des autres.

Le mercredi, deux séances d’essais libres étaient au programme. Neil Alberico s’est replacé en tête, quelques dixièmes devant Garett Grist et Jesse Lazare. Deux autres pilotes sont rentrés dans la même seconde : Scott Hargrove et Jason Wolfe, qui devançent Wyatt Gooden.

La dernière séance a été plus serrée avec cette fois douze pilotes dans la même seconde. C’est Scott Hargrove qui a pris les devants, suivi par Jesse Lazare, Neil Alberico, Stefan Rzadzinski et Danilo Estrela, tous inclus dans la même demi-seconde.

Qualifications

La séance de qualifications a laissé peu de place au suspense. Le Canadien Scott Hargrove a signé la pole position avec 874 millièmes d’avance sur son coéquipier Neil Alberico, confirmant le statut de favoris des deux hommes.

Danilo Estrela a été le seul à rentrer dans la même seconde tandis que le Top 5 est complété par Stefan Rzadzinski et Florian Latorre, le Français étant l’auteur d’une belle prestation.

Le haut de la grille est complété par Jake Eidson, Jason Wolfe, Wyatt Gooden, Garett Grist et James Fletcher. D’autres noms connus sont dispersés dans les lignes suivantes.

On retrouve aini Jeroen Slaghekke en 12ème place, deux positions devant le paraplégique Michael Johnson. Le fils du patron de Penske est 20ème pour sa part.

Course 1

Parti de la pole position, Scott Hargrove s’est imposé de manière convaincante lors de la course d’ouverture. Le Canadien de 18 ans a devancé de sept secondes Garett Grist et Danilo Estrela. Grist s’est illustré durant cette course puisqu’il est parti de la 9ème position pour prendre la 2ème place dans le tout dernier tour.

Le départ de Scott Hargrove a été exemplaire mais son coéquipier n’a pas eu cette chance. S’élançant de la première ligne, Neil Alberico a connu un problème mécanique lors du 1er tour, à l’issue duquel il jeta l’éponge. En tête, Hargrove n’a pas été inquiété durant les 12 tours de course.

De nombreux changements de positions au sein du peloton ont eu lieu, changeant la physionomie du classement à chaque boucle. C’est finalement Florian Latorre qui menait le reste du peloton devant Stefan Rzadzinski, auteur d’un départ moyen.

Derrière les cinq leaders, Jake Eidson, Wyatt Gooden, Jason Wolfe, Jeroen Slaghekke et Henrik Furuseth complètent le Top 10. Ce dernier, qui a gagné neuf places durant ka course, était d’ailleurs le champion en National Class l’an passé.

En National Class, Scott Rettich a devancé James Dayson et Ryan Verra.

Course 2

Sur la grille de départ, Scott Hargrove s’élance de la pole devant Henrik Furuseth, Garett Grist, Jesse Lazare et Neil Alberico.

Juste avant le départ, le warm-up a tourné à l’avantage de Neil Alberico, Scott Hargrove et Jeroen Slaghekke, le trio Cape Motorsports with Wayne Taylor Racing.

Alberico a confirmé à l’issue de la seconde course sa bonne forme puisqu’il s’est finalement imposé après ses déboires la veille.

Le Californien de 20 ans a profité du mauvais départ de Scott Hargrove, passant de la pole à la 3ème position, pour se glisser entre lui et le nouveau leader, Garett Grist.

Plus loin, un incident entre Florian Latorre et Peter Portante a amené l’arrivée d’une période de caution à l’issue de laquelle Alberico a croqué Grist pour prendre la tête jusqu’au drapeau à damiers.

Derrière, Grist a glissé en 5ème position, laissant Hargrove et Estrela monter sur le podium mais aussi Jesse Lazare prendre la 4ème place.

En dehors du Top 5, Wyatt Gooden a pris le 6ème rang après avoir gagné sept positions, tout comme Jason Wolfe, 7ème, Henrik Furuseth, Stefan Rzadzinski et Brandon Newey complètent les dix premières positions.

Scott Rettich, 21ème à l’arrivée, s’est à nouveau imposé en National Class devant James Dayson et Ryan Verra.

Bilan

Au championnat, Scott Hargrove profite de sa régularité aux avant-postes pour être le premier leader du championnat avec 14 points d’avance sur Danilo Estrela et 16 sur Garett Grist. Neil Alberico a sauvé les dégâts suite à son abandon lors de la course 1 puisqu’il se place en 4ème position.

L’USF2000 reprendra la piste la semaine prochaine dans les rues de St. Petersburg pour deux nouvelles courses en marge de l’ouverture du championnat d’IndyCar Series.

USF2000 Championship 2013 – Classement général – Meeting 1/7
1. Scott Hargrove – 58 points
2. Danilo Estrela – 44
3. Garett Grist – 42
4. Neil Alberico – 33
5. Jesse Lazare – 29
6. Stefan Rzadzinski – 29
7. Wyatt Gooden – 29
8. Jason Wolfe – 27
9. Henrik Furuseth – 24
10. Jeroen Slaghekke – 21
11. Florian Latorre – 20
12. Brandon Newey – 20
13. Jake Eidson – 16
14. Michael Epps – 16
15. Dalton Kellett – 12
16. Peter Portante – 9
17. Michael Johnson – 9
18. Clark Toppe – 8
19. Arthur Oliveira – 8
20. Luca Forgeois – 8
21. Tim Paul – 7
22. RC Enerson – 4
23. Felipe Donato – 3
24. Matt McMurry – 3
25. Daniel Burkett – 2
26. Austin Cindric – 2
27. Andrew Hobbs – 2
28. James Fletcher – 2
National Class
1. Scott Rettich – 44 points
2. James Dayson – 36
3. Ryan Verra – 30

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox