Accueil / Formule Ford / USF2000 – Succès d’Alberico et Estrela, podiums pour Latorre

USF2000 – Succès d’Alberico et Estrela, podiums pour Latorre

Florian Latorre Ryan Verra USF2000 Toronto 2013

Après une pause de près de deux mois depuis la dernière course disputée au Lucas Oil Raceway, l’USF2000 reprenait ses droits dans les rues de Toronto. Solide leader, Scott Hargrove visait à augmenter son avance à domicile sur ses poursuivants, d’autant plus que le seul homme à l’avoir battu en course, Neil Alberico, ne pointait qu’au huitième rang en raison de ses abandons.

Essais

Un autre canadien se mettait en évidence lors de première séance d’essais. Garett Grist signait le meilleur temps en 1m12.502s dans les rues de Toronto. Le natif de l’Ontario, pilote Andretti Autosport, devançait le Français Florian Latorre et son compatriote Scott Hargrove. Neil Alberico et Danilo Estrela se plaçaient en outsiders avec leurs quatrième et cinquième places. Le top dix était complété par Henrik Furuseth, Stefan Rzadzinski, Dalton Kellett, RC Enerson et Jeroen Slaghekke, tous à moins de huit dixièmes du leader. En National Class, Scott Rettich prenait l’avantage sur ses deux concurrents, Ryan Verra et James Dayson.

Danilo Estrela signait la meilleure performance des essais au cours de la seconde session grâce à un tour en 1m12.204s. Le Brésilien devançait le Français Florian Latorre, à nouveau deuxième, et Garett Grist. Jeroen Slaghekke et Stefan Rzadzinski complétaient le top cinq suivis par Henrik Furuseth, Michael Epps, Scott Hargrove, Peter Portante et Neil Alberico. Dans le même temps, Scott Rettich continuait sa domination en National Class face à Ryan Verra et James Dayson.

Qualifications

Les patrons du championnat reprenait les devants à l’issue des qualifications. Neil Alberico signait sa première pole position depuis la Winterfest disputée en février suite à son meilleur effort bouclé en 1m11.540s, un nouveau record dans l’exercice sur le tracé urbain de Toronto.

Scott Hargrove se classait deuxième de la séance derrière son coéquipier tandis que Florian Latorre réalisait la meilleure qualification de sa saison en prenant le troisième rang devant RC Enerson, Henrik Furuseth et Jeroen Slaghekke. Le Néerlandais devançait les deux canadiens Stefan Rzadzinski et Garett Grist tandis que Michael Epps et Jason Wolfe s’assuraient la cinquième ligne.

En National Class, Scott Rettich s’assurait sans problème la pole position devant Ryan Verra avec la vingt-cinquième position, d’autant plus que James Dayson ne signait pas de temps tout comme Luca Forgeois.

Course 1

Neil Alberico ne commettait pas d’erreur cette fois en convertissait sa pole position en vuctoire, sa troisième de l’année. L’Américain résistait ainsi à trois neutralisations et à un dernier tour décisif pour conserver le bénéfice de sa première place.  Le vainqueur de la Winterfest franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur devant le Français Florian Latorre. Celui-ci a dépassé Scott Hargrove au départ avant de mettre Alberico sous pression durant les vingt-cinq tours de courses.

Le sens de l’attaque de Latorre se liait également à ses besoins de défense puisque le Norvégien Henrik Furuseth se faisait également pressant avant de perdre son podium lors de l’ultime restart, surpris par Danilo Estrela, parti onzième. RC Enerson complétait le top cinq.

Pour son retour dans la catégorie, le Britannique Michael Epps se classait sixième devant Dalton Kellett, Felipe Donato et Stefan Rzadzinski, ce qui voyait ainsi huit équipes différentes se classer dans les neuf premiers de la course. Daniel Burkett prenait pour sa part la dixième place.

Du côté de Scott Hargrove, un contact avec Latorre au premier restart, lors du huitième tour, endommageait sa suspension. Celle-ci était changée lors de la neutralisation suivante, peu après, grâce à un beau travail collectif de son équipe Cape Motorsports with Wayne Taylor Racing. Le Canadien reprenait la piste en vingt-cinquième position avant de finir la course en quatorzième place.

En National Class, Scott Rettich poursuivait son invincibilité, se classant vingtième au général. Parmi les abandons, certains outsiders perdaient gros à l’image de Wyatt Gooden, Jeroen Slaghekke ou encore Jason Wolfe.

Course 2

Neil Alberico profitait de son meilleur tour dans la première course pour partir en pole position devant Danilo Estrela, Florian Latorre, Henrik Furuseth et Scott Hargrove. Alberico conservait la première place en début de course devant Danilo Estrela. Le Brésilien ne parvenait pas à dépasser son concurrent et perdait même une place lors du premier restart.

La physionomie de la course changeait dès lors puisque Danilo Estrela décidait d’attaquer pour reprendre sa deuxième position avant de ravir la tête à Neil Alberico au Turn 3 lors du dix-septième tour. Le peloton se déchaînait dans les derniers tours d’une course qui en comportait vingt-et-un. Danilo Estrela se mettait rapidement à l’abri grâce aux batailles derrière lui dont Scott Hargrove ressortait le vainqueur. Le Canadien terminait alors deuxième de la course, réduisant l’écart à une seconde de Danilo Estrela au drapeau à damiers.

Les deux hommes étaient accompagnés sur le podium par Florian Latorre, à nouveau sur le podium. Perdant plusieurs places au début de course, le Français pointait au sixième rang avant de faire parler son sens de l’attaque et de l’opportunisme pour s’assurer la troisième place à cinq secondes du vainqueur et plus de trois secondes devant Peter Portante, victime du dernier restart après avoir longtemps été deuxième.

L’Américain devançait de justesse un groupe composé de Neil Alberico, lui aussi piégé au Turn 5 lors du dernier restart, Garett Grist, Felipe Donato, Michael Epps, Dalton Kellett, Brandon Newey et Daniel Burkett, tous se tenant en deux secondes et demie au drapeau à damiers. Treizième derrière Wyatt Gooden, Austin Cindric réalisait l’une de ses plus belles courses en remontant onze positions durant une course marquée par les neutralisations.

Avec sa dix-septième position à l’arrivée, Scott Rettich s’imposait à nouveau en National Class devant James Dayson tandis que Ryan Verra avait abandonné au sixième tour.

Parmi les mauvaises opérations du jour, si Luca Forgeois ne prenait pas le départ, Matt McMurry ne dépassait pas le premier tour. Jeroen Slaghekke partait à la faute dans le deuxième tour, tout comme Stefan Rzadzinski dans le Turn 8. La sortie du canadien entraînait la première neutralisation jusqu’au cinquième tour. C’est à ce moment que Ryan Verra abandonnait. Peu après le restart, Arthur Oliveira et Jason Wolfe sortait au Turn 1, amenant une deuxième neutralisation durant du septième au onzième tour. Une fois de plus, la course reprenait ses droits pour un court instant puisque Sergio Pasian s’arrêtait sur la piste au treizième tour. Clark Toppe et Henrik Furuseth abandonnaient dans la foulée. RC Enerson jettait également l’éponge à quatre tours du but.

Bilan

Arrivé avec cinquante-trois points d’avance sur son plus proche poursuivant, le week-end sans victoire de Scott Hargrove le voit quitter Toronto et la première moitié de saison avec trente-sept points d’avance sur Danilo Estrela, troisième pilote à s’imposer cette saison. Neil Alberico continue sa remontée dans le classement après son début de saison « quitte ou double ». Florian Latorre, auteur d’un très beau week-end avec deux podiums en poche, quitte la onzième place et se situe désormais au quatrième rang, juste devant Garett Grist et Wyatt Gooden.

L’USF2000 se donnera désormais rendez-vous au Mid-Ohio le week-end du 3 au 4 août pour le début de la seconde moitié de saison. Trois courses seront au programme à Lexington.

USF2000 – Classement pilotes – Course 7/14
Pilote Points
1 Scott Hargrove 173
2 Danilo Estrela 136
3 Neil Alberico 117
4 Florian Latorre 102
5 Garett Grist 99
6 Wyatt Gooden 98
7 Jesse Lazare 88
8 Stefan Rzadzinski 85
9 Henrik Furuseth 80
10 Peter Portante 79
11 Brandon Newey 77
12 Jason Wolfe 71
13 Dalton Kellett 55
14 Felipe Donato 54
15 Michael Epps 51
16 R.C. Enerson 44
17 Daniel Burkett 43
18 Jeroen Slaghekke 32
19 Michael Johnson 29
20 Jake Eidson 26
21 James Fletcher 24
22 Matt McMurry 23
23 Tim Paul 20
24 Clark Toppe 18
25 Arthur Oliveira 17
26 Austin Cindric 14
27 Luca Forgeois 10
28 Andrew Hobbs 3
National Class
1 Scott Rettich 132
2 James Dayson 105
3 Ryan Verra 78

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox