Accueil / Mazda Road to Indy / USF2000 Winterfest – Neil Alberico sacré champion 2013

USF2000 Winterfest – Neil Alberico sacré champion 2013

Neil Alberico USF2000 Winterfest 2013 Sebring

Après le triplé de Neil Alberico lors du meeting de Sebring, le week-end de Palm Beach préfigurait un duel entre Alberico et Scott Hargrove, son seul opposant en début de semaine. En jeu : le titre 2013 de l’USF2000 Winterfest, répétition générale du premier échelon de la Mazda Road to Indy, qui débouche sur l’IndyCar Series.

Qualifications

Les qualifications se sont avérées beaucoup plus serrées qu’à Sebring mardi dernier puisque cette fois, le peloton se tenait en un peu plus de deux secondes.

Après avoir buté sur Alberico, son coéquipier Scott Hargrove tenait sa revanche en prenant la pole position cette fois, trois dixièmes devant Neil Alberico et Jesse Lazare, en embuscade. Stefan Rzadzinski et Matthew Di Leo complètent le Top 5, qui a échappé de peu à Florian Latorre, finalement 6ème.

Le meilleur débutant pour l’heure, Garett Grist, se classe en 7ème position et partagera la 4ème ligne avec Jeroen Slaghekke, dernier pilote dans la seconde du poleman.

James Fletcher et Peter Portante bouclent les dix premiers, suivis de Jason Wolfe et Clark Toppe. En fin de grille, on retrouve Matt McMurry, Felipe Donato, Michael Johnson, Austin Cindric et Arthur Oloveira.

Course 1

Avant même le départ, les pilotes Belardi ne participent pas. Peter Portante et Matt McMurry regardent donc la course du muret des stands.

En tête, Scott Hargrove et Neil Alberico ont continué leur mano a mano en tête, cette fois dans des positions inversées puisque c’est Scott Hargrove qui s’est imposé pour la première fois de l’année, succédant à son dauphin de coéquipier, toujours en tête du championnat.

A nouveau, le triomphe était total pour le Cape Motorsports with Wayne Taylor Racing puisque c’est James Fletcher qui a arraché la troisième marche du podium, loin derrière les deux hommes de tête après les 20 tours de course.

La chance de James Fletcher de grimper sur le podium s’est produite au départ, avec un incident laissant Jesse Lazare, Florian Latorre et Jeroen Slaghekke sur le carreau, principalement par la faute du dernier, manquant le premier freinage. Gagnant cinq places dans l’incident, James Fletcher gagnait sa place avant de résister à Garett Grist, resté au pied du podium tandis que Felipe Donato, parti 14ème, complétait le Top 5.

Matthew Di Leo, perturbé par l’incident et le safety-car de 5 tours ayant suivi, s’est rattrapé durant la course, prenant le meilleur sur Austin Cindric, le fils du président de Penske ayant également bien profité du bazar du premier virage et se faisant menaçant en fin de course pour reprendre son bien.

Arthur Oliveira, Jason Wolfe et Clark Toppe complètent le Top 10. Stefan Rzadzinski, lui aussi touché par l’incident provoqué par Slaghekke, terminait finalement au 11ème rang, suivi par Michael Johnson, qui a abandonné au 6ème tour.

Course 2

Avec les meilleurs tours en course 1 établissant la grille pour le départ de la deuxième course, Neil Alberico avait effectué la bonne opération en signant le meilleur tour en course dans sa chasse à l’Hargrove la veille.

21 tours plus tard, Alberico renouait avec le succès, son 4ème en 5 manches, malgré la pression de Scott Hargrove décidemment le seul à pouvoir tenir le rythme du leader du championnat.

Garett Grist et James Fletcher se partageaient la 2ème ligne mais un seul pouvait monter sur le podium. Il s’agit à nouveau du troisième pilote Cape, James Fletcher, le Britannique laissant Garett Grist et Stefan Rzadzinski terminer dans le Top 5, sans plus d’espoir.

La meilleure remontée était l’oeuvre de Jesse Lazare, qui n’avait pu défendre ses chances durant la course 1. Parti de la 7ème ligne, Lazare a construit petit à petit sa charge vers la 6ème position, devant Jason Wolfe et Jeroen Slaghekke. Le groupe devançait ainsi un Matt McMurry, solitaire 9ème, et Felipe Donato.

Florian Latorre manquait encore de peu le Top 10 mais pouvait se féliciter de devancer Arthur Oliveira et Matthew Di Leo, eux aussi dans le tour du leader. Cela n’était pas le cas de Clark Toppe, à un tour, ou de Michael Johnson et Peter Portante, respectivement 15ème et 16ème à deux tours. Quant à Austin Cindric, celui-ci n’a pu prendre le départ.

Course 3

La dernière épreuve de la courte Winterfest laissait encore un peu de suspense pour le titre, Neil Alberico n’étant pas à l’abri d’un souci mécanique qui ferait le bonheur de Scott Hargrove, qui partage une fois de plus la première ligne avec le leader.

Sur la deuxième ligne, les peu vernis Jeroen Slaghekke et Florian Latorre pouvaient enfin briller mais les Fletcher, Grist, Rzadzinski et autres, juste derrière sur la grille, ne comptaient pas se laisser faire.

Neil Alberico conserve la tête devant Scott Hargrove et Jeroen Slaghekke au départ. Florian Latorre se fait déborder par James Fletcher de son côté. Le début de la course est assez calme mais Austin Cindric se sort au 5ème tour, amenant un safety-car d’une durée de 3 tours. Le jeune pilote reprendra la piste plus tard pour engranger de l’expérience.

Le restart profite surtout à Jesse Lazare, qui se hisse sur le podium provisoire devant James Fletcher, Garett Grist et Stefan Rzadzinski qui profitent d’une erreur de Jeroen Slaghekke, redescendu en 8ème position. Le plus grand perdant est toutefois Florian Latorre, relégué en 13ème place tandis que Clark Toppe et Michael Johnson tombent dans les profondeurs du classement tandis qu’une nouvelle voiture de sécurité entre en piste.

La course repart à la fin du 13ème tour mais il reste moins de dix minutes dans le temps règlementaire. Il est à ce moment probable que la course se termine au temps. Les positions restent globalement les mêmes, hormis Florian Latorre, qui revient d’entrée aux portes du Top 10, qu’il atteint au tour suivant. Au 16ème tour, Jeroen Slaghekke part à nouveau à la faute et chute au 13ème rang. Matthew Di Leo doit cependant abandonner dans la même boucle.

En tête, Neil Alberico parvient à tenir un rythme légèrement plus élevé que celui de Scott Hargrove, lui garantissant la victoire face à son rival, mais aussi le titre. Jesse Lazare parvient à conserver sa place sur le podium sans trop de problème devant James Fletcher et Garett Grist.

En dehors du Top 5, on retrouve Stefan Rzadzinski et Florian Latorre, qui a montré de belles choses malgré des positions peu flatteuses. Peter Portante, Matt McMurry et Felipe Donato complètent le Top 10 devant Jason Wolfe et Arthur Oliveira tandis que Jeroen Slaghekke s’est arrêté à un tour de la fin.

Bilan

Neil Alberico a su s’imposer à nouveau par deux fois, signant cinq succès sur six courses lors de cette édition 2013 de l’USF2000 Winterfest. Son coéquipier Scott Hargrove a été le seul à pouvoir s’imposer face à lui mais cela n’aura pas suffi. James Fletcher monte sur le podium final, ayant pris la 3ème place à Garett Grist et Stefan Rzadzinski complète le Top 5.

Chez les équipes, la domination est sans surprise du côté du Cape Motorsports with Wayne Taylor Racing qui a placé ses trois pilotes en haut du classement général.

La Winterfest va désormais laisser place à la saison régulière de l’USF2000. Le début du championnat sera donné à Sebring du 12 au 15 mars 2013.

USF2000 Winterfest 2013 – Classement général final
1. Neil Alberico – 186 points
2. Scott Hargrove – 157
3. James Fletcher – 107
4. Garett Grist – 102
5. Stefan Rzadzinski – 87
6. Jesse Lazare – 84
7. Jason Wolfe – 68
8. Matthew Di Leo – 60
9. Peter Portante – 58
10. Arthur Oliveira – 51
11. Felipe Donato – 45
12. Jake Eidson – 43
13. Danilo Estrela – 40
14. Florian Latorre – 38
15. R.C. Enerson – 37
16. Clark Toppe – 32
17. Austin Cindric – 29
18. Jeroen Slaghekke – 29
19. Michael Johnson – 29
20. Matt Mcmurry – 24
21. Wyatt Gooden – 18
22. Daniel Burkett – 18
National Class
1. James Dayson – 44

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox