Accueil / Toyota Racing Series / Toyota Racing Series : Cassidy creuse l’écart

Toyota Racing Series : Cassidy creuse l’écart

Les Toyota Racing Series sur le Taupo Motorsport Park

Le troisième meeting des Toyota Racing Series donnait rendez-vous aux pilotes ce week-end sur le circuit du Taupo Motorsport Park. Les pilotes internationaux réussiront-ils à prendre la mesure des locaux s’échappant en tête ?

En qualifications, Jordan King a signé la pole à son ultime tentative, devançant de peu Lucas Auer et Josh Hill. Nick Cassidy partait septième et Damon Leitch onzième, tandis que les deux Français occupaient la cinquième ligne.

Jordan King aura dominé la course 1 du départ au drapeau à damier, sans jamais être inquiété durant les 15 tours de la course. Le pilote britannique a pris le meilleur sur Lucas Auer dès le départ, et devient ainsi le cinquième vainqueur différent sur les sept courses disputées jusqu’ici. Jordan King signe également le nouveau record du tour de la piste de Taupo sur cette première course. Lucas Auer sera descendu de sa position de départ en première ligne pour finir seulement septième, l’Autrichien ayant encore du mal à concrétiser ses belles qualifications, comme en témoignent son départ suivi d’un léger écroulement tout au long de la course. Damon Leitch le passera pour la sixième place dans les derniers tours de la course 1. Josh Hill achève la course en seconde position, tandis que Hannes van Asseldonk prend la dernière marche du podium en ayant résisté à Raffaele Marciello tout au long de la course. Le leader du championnat, Nick Cassidy, termine à la cinquième place.

La course 2 a pour grille le top 6 inversé de la course 1. Ce qui met Leitch et Cassidy, les deux leaders du championnat, sur la première ligne. Si le beau temps règne toujours sur Taupo, un vent fort est à signaler. Suranovich et Moh connaissent des problèmes lors de la mise en grille, mais le Russe parviendra néanmoins à rejoindre la grille de départ en dernière position. Damon Leitch prend un bon envol, ce qui n’est pas le cas de Nick Cassidy qui retombe en quatrième position, Marciello est alors second. Mais dès la fin du premier tour, Marciello passe Leitch tandis que Cassidy reprend la troisième place juste devant van Hasseldonk, qui mène un peloton très serré. Pendant ce temps, Lucas Auer se rate deux fois à un virage et retombe dans les méandres du classement. Marciello arrive à creuser l’écart, mais Felix Serralles connait un problème d’huile, qui coupe son moteur. La course est finie pour lui. Cassidy décide alors d’aligner les meilleurs tours en course, et l’écart avec Marciello se réduit tour après tour, alors que du côté Français, Sendin passe par les stands après un problème d’aileron avant. La pression de Cassidy sur Marciello se fait de plus en plus forte, et l’Italien multiplie les petites fautes. A six tours de l’arrivée, Cassidy réussit à passer et creuse rapidement le trou. Raffaele Marciello doit désormais subir la pression de Damon Leitch, qui réussit à le passer très rapidement au virage 12. La lutte est toujours intense en tête et la bataille pour la quatrième place entre van Hasseldonk et King s’accentue, tout comme Hill et Auer pour la sixième. A trois tours de la fin, King et Auer passent leurs adversaires alors que le statut quo s’installe en tête. Mais dans le dernier tour, Hill fait un tête à queue et perd gros dans l’affaire. Nick Cassidy conforte ainsi son avance au championnat avec cette troisième victoire, Damon Leitch monte pour la cinquième fois sur le podium et garde Cassidy en vue. Derrière, Marciello signe son premier podium, devant King, van Asseldonk, Auer (malgré ses deux excursions), Bonifacio, Berthon et Lester.

La course 3, prévue pour 20 tours, a pour grille la moyenne des deux meilleurs tours lors des qualifications. Ainsi, c’est Josh Hill qui s’élance en tête devant van Hasseldonk, King, Auer, Serralles, Cassidy et Bonifacio. Berthon s’élance neuvième, juste devant Leitch, Lester, et l’autre Français, Victor Sendin. Dès le premier virage, Hannes van Asseldonk et Josh Hill bataillent roues en roues, et van Asseldonk prend la tête, suivi de Hill. Le Néerlandais creusant petit à petit l’équipe mais manquant de partir en tête en queue au désormais célèbre virage 12, grosse entrée rapide, avec un gauche serré et un droit ouvert. Marciello connait des problèmes de freins, et il s’arrêtera au dixième tour en raison d’un plat. En tête, van Asseldonk prend le large, et King se rapproche d’Hill. King tente une manœuvre mais part tout droit au virage 12, Hill gardant sa seconde place. Derrière, Nick Cassidy rencontre des problèmes de pneus après la mi-course mais parvient à sauver les meubles en conservant la huitième place devant Jono Lester. Hannes van Asseldonk commence à gérer pour couper la ligne d’arrivée en tête devant Hill et King. Suivent Felix Serralles, Lucas Auer, Nathanael Berthon, Bruno Bonifacio et les locaux Nick Cassidy et Jono Lester.

Classement Général – Meeting 3/5
1 – Nick Cassidy – 546
2 – Damon Leitch – 517
3 – Josh Hill – 424
4 – Hannes van Asseldonk – 423
5 – Felix Serralles – 385
6 – Jordan King – 369
7 – Nathanaël Berthon – 341
8 – Jono Lester – 339
9 – Dmitry Suranovich – 319
10 – Bruno Bonifacio – 315
11 – Raffaele Marciello – 297
12 – Victor Sendin – 286
13 – Lucas Auer – 251
14 – Shahaan Engineer – 240
15 – Michela Cerruti – 216
16 – Tanart Sathienthirakul – 216
17 – Chris Vlok – 202
18 – Melvin Moh – 176
19 – Sheban Siddiqi – 112

On notera pour cette manche la grande maturité des Kiwis locaux qui, sans faire des merveilles en qualifications, ont usé de leur expérience pour creuser petit à petit leur avance au championnat, à deux meetings de la fin. La prochaine étape des Toyota Racing Series, Hampton Downs, le week-end prochain avant le dernier meeting de la saison à Manfield avec le Grand Prix de Nouvelle-Zélande pour clôturer la saison.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox