Accueil / Toyota Racing Series / Toyota Racing Series : Cassidy se rebiffe

Toyota Racing Series : Cassidy se rebiffe

Les Toyota Racing Series sur le Timaru International Motor Raceway

La seconde manche des Toyota Racing Series se tenait ce week-end sur la piste du Timaru International Motor Raceway.

Avec une météo plus clémente que la semaine dernière, dès les qualifications, le double vainqueur de Teretonga Park, Hannes van Asseldonk, prenait le dessus sur le reste du peloton dès la moitié de la séance. Derrière, Bruno Bonifacio s’installait en seconde position tout en restant dans l’impossibilité de battre le chrono du Néerlandais. Nick Cassidy et Damon Leitch, les deux leaders du championnat avant cette seconde manche, se partagaient la seconde ligne devant Felix Serralles, Josh Hill, Lucas Auer et Jordan King. Au rayon des déceptions, Raffaele Marciello, protégé de la Ferrari Driver Academy, se qualifie seulement neuvième, tandis que Nathanaël Berthon ne prend que la douzième place.

La course 1 a vu Bruno Bonifacio caler dès le départ, causant un petit chaos durant le premier tour. Cassidy, Leitch et Serralles ont ensuite mis la pression à van Asseldonk, qui a dû abandonner sa position de tête dans la ligne droite opposée. Damon Leitch prenait ainsi la première place devant Nick Cassidy, Felix Serralles, Hannes van Asseldonk et Josh Hill, tandis que la Safety-Car faisait son apparition. Au restart, la lutte en tête entre Leitch et Cassidy tournait à l’avantage du dernier, malgré les charges répétées de Leitch pour reprendre le leadership de la course. Au bout des 12 tours, 397 millièmes séparaient les deux hommes, tandis que Josh Hill grimpait au classement pour accrocher le podium aux dépens de Felix Serralles et Hannes van Asseldonk. La lutte entre les deux hommes de tête a permis à Hill de revenir à moins d’une seconde. Hill tenta une manoeuvre sur Leitch, avant de se raviser et de conserver sa place. Derrière, Lucas Auer 6ème, Jordan King 7ème, Jono Lester 8ème, Berthon 9ème et Marciello 10ème. Avec cette première victoire de la saison, Nick Cassidy recolle à Damon Leitch au nombre de points après la première course du week-end.

C’est sur une piste humide accompagnée d’un temps clair que s’est déroulée la course 2, de 20 tours, avec la même grille de départ que la course 1. Tous les pilotes partent alors avec des pneus pluie, sauf Nathanaël Berthon, qui tente le pari des slicks. Dès le départ, Bruno Bonifacio passe Hannes van Asseldonk le temps de deux tours, avant de ne pouvoir résister à la charge du Néerlandais pour récupérer sa place de départ. Néanmoins, Cassidy prend le meilleur sur Damon Leitch, avant de se rapprocher des deux leaders tout en ménageant ses pneus, puis il dépasse Bruno Bonifacio en difficulté. Derrière, Josh Hill s’élançait de la troisième ligne mais a été victime d’un tête-à-queue, le forçant à passer le reste de la course en attaque. Chris Vlok ne résistera pas à sa sortie pour sa part, ayant perdu son aileron avant. Retour en tête, et sous la pression de Nick Cassidy, Hannes van Asseldonk sort large et abandonne sa place de leader. Nous sommes alors à mi-course, et les pilotes doivent gérer leurs pneus pluie sur une piste de plus en plus sèche. Cassidy fera une gestion impressionnante, et le pari de Berthon est perdu dès que le leader lui prend un tour avant que le Français ne puisse profiter de ses pneus slicks. Le Français finira 17ème, et avant-dernier classé. Nick Cassidy remporte ainsi sa seconde victoire de la saison, la deuxième du meeting de Timaru. Il devance Felix Serralles et Jordan King.

La course 3, d’une durée de 12 tours, voit la traditionnelle grille inversée sur les 6 premiers de la course 2. Ainsi, la grille voit Lucas Auer s’élancer de la pôle position devant Damon Leitch et Jono Lester. Damon Leitch prend rapidement le dessus sur Auer, tandis que Suranovich prend la seconde place devant Jono Lester, Nick Cassidy, Jordan King et Josh Hill. Si la course est assez figée en haut du classement dans les premiers tours, Marciello passe Moh pour la huitième place, entre autres actions du peloton. Nick Cassidy dépasse Jono Lester à mi-course pour prendre la troisième place du podium, tandis que Leitch continuait à distancer inexorablement Suranovich, alors que Marciello aligne les meilleurs tours. Josh Hill, toujours cinquième, sortait de piste pour perdre gros puisque le reste du peloton en profitait avant qu’il ne reparte pour limiter les dégâts au classement. A deux tours de la fin, Nick Cassidy avait rattrapé Suranovich, mais cela n’était pas suffisant, et le classement restait le même : Lester-Suranovich-Cassidy-Lester-Marciello-King-Moh-Berthon-Sendin-Serralles.

A l’issue du meeting de Timaru, les deux grands gagnants sont Nick Cassidy et Damon Leitch qui ont su allier la régularité à la performance durant ce week-end, avant le meeting de Taupo. Le barème assez généreux des TRS n’autorise pas vraiment la moindre contreperformance, et les pilotes internationaux s’en rendent comptent après ce meeting. Du côté des déceptions, Hannes van Asseldonk peut s’en vouloir de ne pas avoir profité de ses performances en qualifications, tout comme Josh Hill qui paye cher son erreur.

Classement Général – Meeting 2/5
1 – Nick Cassidy – 383
2 – Damon Leitch – 372
3 – Felix Serralles – 295
4 – Josh Hill –  261
5 – Hannes van Asseldonk – 237
6 – Jono Lester – 237
7 – Dmitry Suranovich – 230
8 – Nathanaël Berthon – 218
9 – Victor Sendin – 217
10 – Bruno Bonifacio – 196
11 – Jordan King – 180
12 – Raffaele Marciello – 164
13 – Michela Cerruti – 154
14 – Melvin Moh – 153
15 – Shahaan Engineer – 151
16 – Lucas Auer – 138
17 – Tanart Sathienthirakul – 138
18 – Chris Vlok – 136
19 – Sheban Siddiqi – 96

(Pour rappel, le barème des Toyota Racing Series est 75-67-60-54-49-45-42-39-36-33-30-28-26-24-22-20-18-16-14-12-10-9-8-7-…-1, zéro pour les non-classés)

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox