Accueil / Toyota Racing Series / Toyota Racing Series – Lucas Auer passe le Levels supérieur

Toyota Racing Series – Lucas Auer passe le Levels supérieur

Lucas Auer Toyota Racing Series 2013 Timaru Levels

Les Toyota Racing Series débarquaient à Levels sur la piste de Timaru ce week-end pour le deuxième meeting de la saison 2013. Après l’ouverture où Félix Serrallés et Lucas Auer ont pris une petite avance, les deux hommes allaient-ils confirmer ou s’exposer à une riposte du champion en titre, Nick Cassidy ?

Qualifications

Lucas Auer continue de s’imposer comme l’homme fort des qualifications en ce début d’année puisqu’il s’empare des deux poles en jeu, portant son capital à trois sur quatre possibles.

L’Autrichien a pris le dessus dans les cinq dernières minutes de la Q1 en prenant trois dixièmes d’avance sur Nick Cassidy et six autres pilotes, eux aussi compactés en trois dixièmes. Bruno Bonifacio, Damon Leitch et Steijn Schothorst complètent le Top 5. Le Néerlandais partagera la troisième ligne avec Félix Serrallés et devant Alex Lynn, Pipo Derani, Nicholas Latifi et Jann Mardenborough. Akash Nandy et Tanart Sathienthirakul seront sur la sixième ligne devant Tatiana Calderon, dernière à rentrer dans la même seconde que Lucas Auer. Spike Goddard, Andrew Tang, Dennis Olsen, Michael Scott et Ryan Cullen complètent la grille dans cet ordre.

En Q2, qui détermine la grille pour la course 3, Auer se montrait à nouveau en haut du classement, profitant également de deux drapeaux rouges dans les cinq dernières minutes de la session, provoqués par les sorties de Pipo Derani et Jann Mardenborough. Lucas Auer devance Alex Lynn et Bruno Bonifacio cette fois, suivis de Félix Serrallés, Damon Leitch et Steijn Schothors. Les deux fauteurs de trouble, Mardenborough et Derani occuperont la quatrième ligne devant un Nick Cassidy piégé et Nicholas Latifi. Akash Nandy, Tatiana Calderon et Tanart Sathienthirakul restent encore aux portes du Top 10 mais devancent Ryan Cullen, Andrew Tang, Dennis Olsen, Michael Scott et Spike Goddard.

Course 1

De la même manière qu’à Teretonga, Lucas Auer a pris pleinement avantage de sa position de poleman pour s’imposer lors de la première course disputée à Timaru. Nick Cassidy n’a pu que constater les dégâts, voyant son adversaire s’échapper durant les 15 tours et s’imposer avec quatre secondes d’avance. Bruno Bonifacio est resté le troisième homme du départ à l’arrivée, ne parvenant pas à trouver l’ouverture sur Nick Cassidy.
Derrière le podium, Steijn Schothorst a pris le dessus sur Damon Leitch, ce que ne réussira pas Félix Serrallés, resté 6ème et suivi de loin par un groupe composé d’Alex Lynn, Pipo Derani, Nicholas Latifi et Jann Mardenborough.

Tanart Sathienthirakul a résisté à Tatiana Calderon pour la 11ème place tandis que Spike Goddard, Dennis Olsen, Michael Scott et Ryan Cullen suivaient. Ayant franchi la ligne en 13ème position, Andrew Tang recevait dix secondes de pénalité après la course pour un faux-départ, le réléguant au 17ème rang, devant Akash Nandy, sorti large au 1er tour. Une visite aux stands le placera dernier à un tour, une position qu’il ne parviendra pas à améliorer.

Course 2

Une fois de plus, le poleman est mis à l’honneur puisque le Porto-Ricain Félix Serrallés ne tremble pas et remporte sa deuxième victoire de la saison dans la course 2. De la même façon que Lucas Auer, Serrallés n’a pas quitté le commandement durant les 15 tours de la manche alors même qu’à Timaru, la pole ne se situe pas sur le côté propre de la piste.

Dès le départ, Félix Serrallés a construit une petite marge d’avance, visible dès les trois premiers virages. Le Porto-Ricain a ensuite travaillé à accentuer cette avance avant que Damon Leitch ne contre-attaque pour revenir à moins d’une seconde. Le Néo-Zélandais ne parviendra toutefois pas à inquiéter le leader et se contentera de la 2ème place.

Auteur d’un bon départ, Steijn Schothorst a perdu tout le bénéfice de son travail en attaquant un peu trop le vibreur, le déstabilisant et lui faisant perdre son aileron avant. Une aubaine pour Nick Cassidy qui venait de se débarasser de Bruno Bonifacio et héritait ainsi de la troisième place du podium.

Tatiana Calderon est aussi sortie large, rejoignant la piste en dernière position. Remonté en 12ème position, Spike Goddard réalisait sa meilleure course jusqu’ici mais une sortie dans les derniers tours amènera l’entrée de la voiture de sécurité jusqu’au drapeau à damiers, officialisant la victoire de Serrallés devant Leitch et Cassidy.

Bruno Bonifacio et Lucas Auer complètent le Top 5 devant Alex Lynn, Pipo Derani, Nicholas Latifi, Jann Mardenborough et Tanart Sathienthirakul. Les cinq autres rookies terminent à la porte du Top 10 avec Dennis Olsen, Akash Nandy, Ryan Cullen, Michael Scott et Andrew Tang dans cet ordre. Tatiana Calderon prend la 16ème position devant Steijn Schothorst, resté à un tour.

Course 3

Avec la pole position, Lucas Auer semblait le grand favori pour cette dernière course à Timaru. C’est toutefois Alex Lynn qui a offert la première victoire de la saison pour une équipe autre que Giles Motorsport.

En prenant le dessus au départ, le pilote M2 Competition s’est installé en tête devant Lucas Auer et Félix Serrallés. Rapidement, Bruno Bonifacio mettait la pression pour se hisser sur le podium tout comme Lucas Auer tentait de faire craquer Alex Lynn pour reprendre la tête de la course. Malgré de petites fautes, Alex Lynn n’a pas commis la grande faute qu’Auer cherchait et s’est imposé pour la première fois de la saison, une semaine après son envol spectaculaire à Teretonga.

Derrière, Bruno Bonifacio passait Félix Serrallés après quelques tours mais le Brésilien était victime de l’explosion de son moteur au 14ème des 20 tours. Félix Serrallés sauvait ainsi les meubles au championnat tandis que Steijn Schothorst, Damon Leitch et Nicholas Latifi parvenaient à rester devant Nick Cassidy, seulement 7ème. Le Néo-Zélandais avait été piégé par les drapeaux rouges en Q2 mais s’est rattrapé en signant un nouveau record du tour, battant le précédent établi par Mitch Evans en 2010.

Pipo Derani, Jann Mardenborough et Akash Nandy complètent le Top 10 devant Tatiana Calderon et Dennis Olsen. Ils devancent Tanart Sathienthirakul et Andrew Tang, pris par la patrouille pour faux-départs et pénalisés après la course. Spike Goddard prend la 15ème place devant Michael Scott et Ryan Cullen, les trois ayant du mal à trouver le bon rythme en ce début de week-end.

Bilan

Au championnat, Lucas Auer est le nouveau leader du championnat avec six points d’avance sur Félix Serrallés et cinquante-trois sur Nick Cassidy, qui commence à se faire distancer. Les curieux remarqueront également que Lucas Auer a pratiquement fait une répétition du premier week-end de la saison avec une victoire suivie d’une 5ème place et d’une 2ème place, la différence se jouant au nombre de poles, l’Autrichien ayant signé les deux en jeu cette fois, contre une seule la semaine passée.

Pipo Derani, Alex Lynn et Damon Leitch sont déjà à près de 100 points du leader tandis que Steijn Schothorst et Bruno Bonifacio subissent le contrecoup de leurs mésaventures. Même s’il perd une place au profit de Nicholas Latifi, Jann Mardenborough demeure le meilleur débutant au classement.

Le troisième meeting des Toyota Racing Series aura lieu au Taupo Motorsport Park le week-end prochain.

Toyota Racing Series 2013 – Classement général – Meeting 2/5
1. Lucas Auer – 382 points
2. Félix Serrallés – 376
3. Nick Cassidy – 329
4. Pipo Derani – 289
5. Alex Lynn – 282
6. Damon Leitch – 282
7. Steijn Schothorst – 270
8. Bruno Bonifacio – 259
9. Nicholas Latifi – 228
10. Jann Mardenborough – 213
11. Tanart Sathienthirakul – 181
12. Tatiana Calderón – 166
13. Akash Nandy – 163
14. Dennis Olsen – 146
15. Michael Scott – 128
16. Andrew Tang – 124
17. Ryan Cullen – 122
18. Spike Goddard – 98

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox