Accueil / Toyota Racing Series / Toyota Racing Series – Victoires pour Munro, Mardenborough, Tang
Jann Mardenborough Toyota Racing Series 2014 Timaru Levels
© Toyota Racing Series

Toyota Racing Series – Victoires pour Munro, Mardenborough, Tang

Le deuxième rendez-vous des Toyota Racing Series avait lieu sur le tracé du Levels International Raceway à Timaru. Martin Rump abordait le week-end en tête du championnat devant Egor Orudzhev et Jann Mardenborough.

Essais

Le week-end débutait par les deux séances d’essais du jeudi. Steijn Schothorst dominait la première session en 58.552s devant son équipier Egor Orudzhev et les pilotes Victory Motor Racing, Michael Scott et Damon Leitch. Cinquième, Macauley Jones devançait James Munro et Martin Kodric tandis que Brendon Leitch, Jann Mardenborough et Matevos Isaakyan complétaient le top dix.

La seconde séance se montrait plus rapide pour la plupart des pilotes. Le champion de Formula Ford New Zealand, James Munro, se montrait le plus rapide en 57.964s, acquis dans son dernier tour. L’Australien Macauley Jones prenait le deuxième rang, suivi par Steijn Schothorst, Martin Rump et Egor Orudzhev. Les dix premiers étaient complétés par Damon Leitch, Ryan Tveter, Levin Amweg, Pedro Piquet et Denis Korneev.

Trois nouvelles séances étaient au programme le vendredi. Jann Mardenborough signait le meilleur temps du premier round en toute fin de séance avec un tour en 57.690s, devant Steijn Schothorst et Martin Rump. Denis Korneev et Levin Amweg s’offraient le quinté de tête, suivi par James Munro, Michael Scott, Jordan Oon, Brendon Leitch et Neil Alberico.

Jann Mardenborough récidivait dans la deuxième séance, interrompue par un drapeau rouge. Le Britannique signait alors le meilleur temps de la journée en 57.232s devant Andrew Tang, Martin Rump et Egor Orudzhev. Les frères Leitch suivaient, Brendon devant Damon, tandis que Matt Rao, James Munro, Pedro Piquet et Levin Amweg entraient dans les dix premiers.

Les essais se concluaient par une ultime session dominée par Andrew Tang devant Ryan Tveter et Martin Rump, avec Steijn Schothorst et Matteo Ferrer dans un top cinq suivi de près par Macauley Jones, Jann Mardenborough, Damon Leitch, Levin Amweg et Gustavo Lima.

Qualifications

La première qualification tournait à l’avantage de James Munro. Le pilote du Neale Motorsport dominait la séance, marquée par deux interruptions, la seconde étant définitive. Le débutant néo-zélandais signait le meilleur temps en 58.065s devant Steijn Schothorst et Egor Orudzhev.

Damon Leitch complétait la deuxième ligne, suivi de Macauley Jones et Neil Alberico. Matteo Ferrer, Levin Amweg, Andrew Tang et Martin Kodric entraient dans le top dix tandis que le leader du championnat, Martin Rump, était piégé par le drapeau rouge et se contentait de la dix-neuvième place, deux rangs derrière Jann Mardenborough, autre piégé notable.

La seconde session semblait tourner à l’avantage d’Andrew Tang, l’autre pilote du Neale Motorsport. Un drapeau rouge arrêtait toutefois la séance à cinq minutes du drapeau à damier. A la reprise, Martin Rump créait la surprise en se plaçant en tête avant une interruption prématurée de la séance.

Derrière l’Estonien, quatrième poleman différent en quatre séances, Andrew Tang et James Munro suivaient devant les deux M2 de Macauley Jones et Steijn Schothorst et les deux Giles de Jann Mardenborough et Matteo Ferrer. Egor Orudzhev, Ryan Tveter et Damon Leitch complétaient les cinq premières lignes.

Course 1

A l’extinction des feux, James Munro conservait la tête de la course suivi de Steijn Schothorst et Egor Orudzhev. Plus loin sur la grille, les choses étaient plus compliquées avec un incident mettant un terme à la course de Macauley Jones, Matteo Ferrer, Andrew Tang et Martin Kodric. Michael Scott et Denis Korneev étaient également impliqués.

Après un drapeau rouge et une reprise sous le régime de la voiture de sécurité, la course reprenait ses droits. James Munro créait rapidement l’écart en tête, lâchant Steijn Schothorst. Ce dernier était menacé par Egor Orudzhev dans les derniers tours, mais conservait sa deuxième place à l’issue des quinze tours de course.

Trois pilotes Victory terminaient au pied du podium avec Damon Leitch suivi de Neil Alberico et Brendon Leitch, eux-mêmes suivis de quatre pilotes Giles avec Martin Rump et Jann Mardenborough, bien revenu après une qualification avortée, Ryan Tveter et Matt Rao, dixième. A noter que Levin Amweg rejoignait la liste des abandons après trois tours, le Suisse ayant perdu son nez dans l’incident au départ.

Course 2

James Munro tirant au sort le numéro 8, les huit premiers de la course 1 étaient inversés sur la grille de départ. Jann Mardenborough était alors en tête sur la grille devant Martin Rump, Brendon Leitch et Neil Alberico.

Le Britannique, ancien vainqueur de la Nissan GT Academy, gardait les commandes après le départ, bien aidé par un première intervention de la voiture de sécurité pour dégager la monoplace de Matt Rao, parti à la faute dès le premier tour. Quand les monoplaces étaient libérées, Alif Hamdan et Matteo Ferrer s’accrochaient par la faute de ce dernier, entrainant la casse de l’aileron avant de Michael Scott, celui-ci jetant également l’éponge dans la foulée, tandis que James Munro reprenait la piste après le changement de son museau.

La deuxième safety-car s’effaçait quelques tours plus tard. Jann Mardenborough n’était pas inquiété et décrochait sa première victoire en monoplace au terme des quinze tours de course. Martin Rump terminait deuxième devant Steijn Schothorst, mais le Néerlandais était pénalisé de dix secondes après l’arrivée pour avoir volé le départ. Egor Orudzhev montait alors sur le podium, au pied duquel on retrouvait à nouveau Damon Leitch.

Gustavo Lima terminait au cinquième rang devant Neil Alberico, mais les deux hommes reçevaient une pénalité de cinquante secondes pour des manoeuvres jugées dangereuses. Levin Amweg héritait du cinquième rang devant Jordan Oon, Robin Hansson, Ryan Tveter, Andrew Tang et Martin Kodric. Après sa pénalité, Steijn Schothorst était onzième tandis que James Munro se contentait d’une modeste dix-huitième position.

Course 3

Pour cette dernière course, Matteo Ferrer était exclu après sa responsabilité dans les deux accidents des deux premières manches du week-end. Martin Rump menait donc un plateau de vingt-deux voitures sur la grille pour cette course longue.

L’Estonien résistait à son poursuivant Andrew Tang durant vingt tours, les deux hommes se détachant nettement du reste du plateau. Toutefois, si Martin Rump franchissait la ligne d’arrivée en premier, croyant obtenir son premier succès, le leader du championnat écopait à son tour d’une pénalité de dix secondes pour départ volé. Andrew Tang obtenait alors son deuxième succès de la saison devant Jann Mardenborough, auteur d’un excellent envol avant de bien résister à James Munro.

Martin Rump était finalement au pied du podium devant Ryan Tveter et Steijn Schothorst. Le reste du top dix était complété de Damon Leitch, Denis Korneev, Michael Scott et Brendon Leitch. Mauvaises opérations en revanche pour Egor Orudzhev, victime d’une défaillance d’un arbre à cames, et Macauley Jones, victime d’un problème moteur le condamnant à passer neuf minutes aux stands.

Bilan

Jann Mardenborough fait la bonne affaire du week-end en étant le pilote à marquer le plus de points à Levels. Le Britannique revient à huit points du leader, toujours Martin Rump. L’abandon d’Egor Orudzhev lui coûte cher, le Russe étant désormais à 47 points de la tête, et voit même Steijn Schothorst et Damon Leitch revenir sur lui. Seul homme à avoir gagné une course aux deux premiers rendez-vous, Andrew Tang n’occupe que le sixième rang, ses abandons n’aidant pas sa cause dans un championnat récompensant la régularité.

Le troisième rendez-vous des Toyota Racing Series aura lieu dès la semaine prochaine, sur le Taupo Motorsport Park, l’un des plus beaux circuits en Océanie.

Toyota Racing Series 2014 – Meeting 2/5
1 Martin Rump Giles Motorsport 329
2 Jann Mardenborough Giles Motorsport 321
3 Egor Orudzhev M2 Competition 282
4 Steijn Schothorst M2 Competition 272
5 Damon Leitch Victory Motor Racing 239
6 Andrew Tang Neale Motorsport 228
7 James Munro Neale Motorsport 223
8 Jordan Oon ETEC Motorsport 202
9 Matevos Isaakyan ETEC Motorsport 201
10 Ryan Tveter Giles Motorsport 201
11 Denis Korneev ETEC Motorsport 187
12 Brendon Leitch Victory Motor Racing 181
13 Neil Alberico Victory Motor Racing 178
14 Levin Amweg M2 Competition 167
15 Michael Scott Victory Motor Racing 146
16 Pedro Piquet M2 Competition 142
17 Gustavo Lima M2 Competition 132
18 Matt Rao Giles Motorsport 117
19 Robin Hansson Victory Motor Racing 112
20 Macauley Jones M2 Competition 103
21 Alif Hamdan Giles Motorsport 80
22 Martin Kodric ETEC Motorsport 79
23 Matteo Ferrer Giles Motorsport 66

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox