Accueil / Formule Renault / Eurocup FR2.0 – Rowland et Ghiotto vainqueurs à Spa

Eurocup FR2.0 – Rowland et Ghiotto vainqueurs à Spa

Luca Ghiotto 2013 Eurocup Formula Renault 2.0 Spa-Francorchamps

Ce week-end, Spa-Francorchamps accueillait les pilotes d’Eurocup Formula Renault 2.0 après une domination de Matthieu Vaxivière à Motorland. Comment se sont-ils tirés de conditions changeantes ?

Essais

Durant les deux séances d’essais du vendredi, la météo a fait des siennes. Sous la pluie, Jake Dennis se révélait le plus rapide devant un autre protégé de la Racing Steps Foundation, Oliver Rowland.

Lors de la deuxième séance, les conditions s’étaient améliorées, permettant à William Vermont d’améliorer sa cinquième place du matin derrière Nyck de Vries et Pierre Gasly en un meilleur temps de 2m27.448s. De Vries n’était pas loin derrière, même si à sept dixièmes et le seul dans la seconde du leader. Bruno Bonifacio, Guilherme Silva et Pierre Gasly complétaient le top 5.

Qualifications 1

Après un retard engendré par le brouillard, les pilotes ont pu s’affronter dans leurs deux groupes respectifs. Le groupe A ouvrait le bal et a enregistré des temps plus modeste, conditions météorologiques oblige.

De fait, tous savaient qu’ils n’iraient pas chercher la pole. Oscar Tunjo avait pourtant emmagasiné un écart de près de deux secondes avec son temps de 2m26.099s sur ses deux poursuivants les plus proches, Pierre Gasly à 1,8 seconde et Andrea Pizzitola à 1,9 seconde. Benjamin Bailly et Ignazio d’Agosto complétaient le top 5 de ce premier groupe, qui a vu Egor Orudzhev s’échouer dans les graviers.

Le deuxième groupe enchaînait et a amélioré de près de six secondes le temps de Tunjo. C’est Jake Dennis, présent depuis les essais, qui a donc décroché la pole sur sa Fortec grâce à un tour bouclé en 2m20.303s. L’ARTA Engineering de William Vermont le suivait non loin, à trois dixièmes. Oliver Rowland se classait troisième du groupe devant Luca Ghiotto et Esteban Ocon. Dans cette seconde phase, Bruno Bonifacio est sorti de piste, neutralisant pendant un temps la séance, le drapeau jaune étant agité sur tout le circuit.

Ces résultats permettent ainsi à Dennis et Tunjo de partager la première ligne devant Vermont, Gasly, Rowland et Pizzitola.

Course 1

Le poleman Jake Dennis n’a pas connu une course aisée. Son départ n’avait pas été le problème, mais plutôt son rythme de course qui l’a fait chuter au classement au fil des tours.

Il ne fallait pas se laisser piéger par la livrée quasiment identique d’Oliver Rowland : ce n’est pas au volant d’une Fortec mais de la Manor MP que le Britannique connaissait un destin tout autre, dépassant pilote sur pilote avant de rapidement rejoindre la tête grâce au phénomène d’aspiration et à une attaque incisive sur l’autre protégé de la RSF Dennis.

Celui-ci a tenté de se dédoubler et de résister, les deux hommes se livrant une bataille superbe. Dennis a finalement dû s’incliner, Rowland conservant la tête dès le troisième tour. De nombreuses luttes se sont jouées dans le peloton, qui tournaient à l’avantage de Luca Ghiotto et d’Antonio Fuoco, tous deux au volant de la Prema Powerteam. Benjamin Bailly s’accrochera ensuite avec d’Agosto, provoquant l’abandon du premier.

En fin de course, Rowland a tenu le cap pour s’imposer, Pierre Gasly et Oscar Tunjo complétant le podium. Matthieu Vaxivière, qui terminait onzième de la course, a finalement reçu le point de la dixième place suite au non-classement du wildcard Fuoco. Sur la ligne d’arrivée, le top 10 était complété par Pizzitola, Fuoco, Dennis, Vermont, Ocon, Wackerbauer et Pakari.

Qualifications 2

C’est sous le soleil que les pilotes d’Eurocup sont revenus en piste dimanche matin. Cela n’a pas empêché à Hans Villemi de sortir de piste alors qu’aucun tour rapide n’a été enregistré. Le full yellow déployé, les pilotes perdaient ainsi un temps précieux puisque les six premières minutes avaient déjà défilé.

Sur un tracé aussi long que Spa, le temps est précieux et très peu de tentatives pouvaient être bouclées. La première salve des chronomètres distinguait Oliver Rowland en 2m19.148s, un dixième devant Alexandre Baron. A la fin du chronomètre, Ghiotto grimpait en tête en 2m18.077s devant Bonifacio, Rowland, Dennis et de Vries.

Le groupe A reprenait le flambeau à nouveau pour 15 minutes. En début de séance, Pierre Gasly signait le premier temps de référence en 2m18.417s devant Egor Orudzhev à quatre dixièmes et Steijn Schothorst à sept dixièmes. Le classement a ensuite beaucoup évolué à mesure que les tentatives se terminaient. Sur la ligne d’arrivée, Antonio Fuoco prenait le meilleur temps et la pole position en 2m17.482s, soit 74 millièmes devant Pierre Gasly. Tunjo, Orduzhev et Vaxivière complétaient le top 5 du groupe.

La première ligne de la deuxième course se compose ainsi d’Antonio Fuoco devant Luca Ghiotto, puis Pierre Gasly et Bruno Bonifacio.

Course 2

Au départ, Luca Ghiotto a pris la tête devant Antonio Fuoco dans une bataille en paquet en tête jusqu’à l’issue du premier secteur. Tunjo, Rowland, Gasly et Bonifacio suivent dans le top 6. Au début du deuxième tour, le drapeau rouge est agité en raison d’une sortie violente dans le Raidillon. Deux pilotes sont impliqués : Gregor Ramsay et Stefan Wackerbauer. La course reprendra à 13h47 sous le régime de la voiture de sécurité.

Au nouveau départ, Ghiotto part devant Fuoco, Tunjo, Bonifacio, Rowland et Gasly. Le Français a pris l’avantage sur une paire de pilotes pour monter au troisième rang, alors que Gustav Malja est parti en tête à queue. Les batailles au cœur du peloton sont ensuite allées bon train. Jake Dennis menait par exemple un groupe de pilotes qui se sont livrés une bataille de tous les instants à Kemmel, le pilote Fortec passant sixième devant Tunjo, d’Agosto, Ocon et de Vries.

La Tech 1 d’Orudzhev s’est ensuite échouée dans les graviers à 10 minutes de l’arrivée dans le virage 14. Dans une manœuvre de dépassement sur Andrea Pizzitola, d’Agosto se retrouve propulsé das le mur au Raidillon. La voiture de sécurité entre ainsi en piste pour la deuxième fois. Au neuvième tour les ilotes repartent pour deux minutes et demie plus un tour, Rowland venant se nicher à l’arrière de Fuoco pour trouver l’aspiration, sans succès. Au tour suivant, Rowland perd pied à la montée du Raidillon et laisse filer tout le peloton.

Les pilotes entrent dans le dernier tour de la course, Pierre Gasly tentant de dépasser Luca Ghiotto qui conserve la tête au prix d’une résistance extraordinaire qui le conduit tout droit vers la victoire. Bonifacio complète le podium devant Fuoco et Dennis.

Bilan

Pierre Gasly est désormais leader du championnat pour deux petits points devant son coéquipier chez Tech 1, Matthieu Vaxivière. Avec un seul point marqué, le Français n’a pas su revenir en force après sa domination de début de saison. Or, celle-ci n’en est qu’à son deuxième meeting et les choses peuvent encore changer !

La prochaine manche d’Eurocup Formula Renault 2.0 se jouera sur le Moscou Raceway le week-end du 23 juin prochain.

Eurocup FR2.0 2013 – Classement pilotes – Meeting 2/7
Pos Pilote Points
1 Pierre Gasly 53
2 Matthieu Vaxivière 51
3 Jake Dennis 42
4 Oliver Rowland 41
5 Oscar Tunjo 41
6 Esteban Ocon 40
7 Luca Ghiotto 25
8 Egor Orudzhev 24
9 William Vermont 23
10 Bruno Bonifacio 15
11 Nyck de Vries 14
12 Andrea Pizzitola 12
13 Steijn Schothorst 8
14 Mikko Pakari 6
15 Ignazio D’Agosto 4
16 Stefan Wackerbauer 4
17 Marcos Siebert 1
18 Melville McKee 0
19 Guilherme Silva 0
20 Victor Franzoni 0
21 Levin Amweg 0
22 Alexander Albon 0
23 Ed Jones 0
24 Alexandre Baron 0
25 Kevin Jörg 0
26 Yu Kanamaru 0
27 Aurélien Panis 0
28 Léo Roussel 0
29 Gustav Malja 0
30 Konstantin Tereschenko 0
31 Simon Tirman 0
32 Javier Carlos Merlo 0
33 Victor Sendin 0
34 Benjamin Bailly 0
35 Alejandro Abogado 0
36 Nick Cassidy 0
37 Naomi Schiff 0
IN Antonio Fuoco 0
IN Ukyo Sasahara 0
IN Joffrey de Narda 0
IN Gregor Ramsay 0
IN Hans Villemi 0
IN Javier Amado 0
IN Alex Bosak 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox