Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Arthur Pic et DAMS la tiennent enfin

FR3.5 : Arthur Pic et DAMS la tiennent enfin

Arthur Pic Formule Renault 3.5 2012 Spa

Jules Bianchi, meilleur temps des qualifications, s’est élancé en pole devant la Lotus du Danois Marco Sorensen, tandis qu’Arthur Pic et Sam Bird remplissent la deuxième ligne. Comme à l’accoutumée, un arrêt au stand doit être marqué durant cette deuxième course, pour laquelle le temps est au beau fixe.

Un nouveau tour de formation est donné suite au problème rencontré par Daniil Move sur la grille. Le départ semble bien se passer hormis Vittorio Ghirelli qui reste bloqué sur la grille avant de partir pour s’arrêter dans le premier virage. Lucas Foresti rencontre également des difficultés et repart en fin de peloton. Le premier virage ruine cette impression de tranquillité puisque Marco Sorensen tente de passer Jules Bianchi, sans succès. Les deux hommes se touchent un peu plus loin. Antonio Felix da Costa touche ensuite l’arrière de Jules Bianchi qui part en tête-à-queue. Plus loin, on découvre que les Lotus de Cesar Ramos et Marco Sorensen se sont accrochées, après avoir manqué de toucher Robin Frijns, et ont emmené Sam Bird dans leur histoire. Dans les autres victimes du départ, Nico Müller et Anton Nebylitskiy sont à recenser.

Face à ce carnage, la voiture de sécurité ne se fait pas attendre et se place devant Arthur Pic, nouveau leader. Le pilote DAMS est alors suivi de Nick Yelloly, Kevin Korjus, Walter Grubmüller et Alexander Rossi. Jules Bianchi est l’un des rescapés et repart en 18ème position. L’intervention du safety-car dure près d’un quart d’heure minutes et le restart se déroule sans incident à signaler.

A la fin du tour, de nombreux pilotes plongent dans les stands effectuer leur arrêt obligatoire : Kevin Korjus, Mikhail Aleshin, Antonio Felix da Costa, Zoel Amberg et Kevin Magnussen notamment. Robin Frijns rencontrera un problème aux stands le tour suivant. Au 9ème tour, Kevin Korjus dépasse Alexander Rossi pou la 8ème place. L’Américain résiste un peu trop et part hors-piste suite à un léger contact.

En tête, l’écart entre Arthur Pic et Nick Yelloly se stabilise entre une à deux secondes tandis que Jules Bianchi, profitant des arrêts, est remonté en troisième position, à 15 secondes des leaders. Ces mêmes leaders attendent la fin du 13ème tour pour effectuer le pit-stop obligatoire. Si celui de Pic se déroule sans encombre, Yelloly reste bloqué aux stands et repart loin, 18ème. Jules Bianchi et Carlos Huertas sont alors leaders mais doivent passer aux puits. Bianchi le fait deux tours plus tard, Huertas un tour après le Français.

Un drapeau jaune est noté dans le virage 11, la monoplace de Yann Cunha est arrêtée. Son coéquipier chez Pons ne va pas beaucoup mieux, en tentant de résister à Daniil Move, les deux se font dépasser par Kevin Magnussen.

A 13 minutes du but, tous les pilotes encore en course ont effectué leur arrêt, Arthur Pic est revenu en tête, cinq secondes devant Walter Grubmüller tandis qu’André Negrõ occupe la troisième marche du podium. Kevin Korjus et Alexander Rossi suivent tandis que Jules Bianchi est bel et bien revenu dans les points, le pensionnaire de la Ferrari Driver Academy est alors classé 9ème.

Antonio Felix da Costa écope d’un drive-through, probablement pour avoir envoyé Bianchi en toupie en début de course. Le Portugais occupait la 6ème place. Jules Bianchi est d’ailleurs l’objet de toutes les attentions en fin de course, le Français oscille entre attaques sur Will Stevens et défense face à Mikhail Aleshin. Robin Frijns part à la faute dans les derniers tours et tombe en queue de peloton, le leader du championnat ne marquera pas de points aujourd’hui. Au 23ème tour, André Negrão est en difficulté et doit céder sa place sur le podium à Kevin Korjus.

Arthur Pic remporte sa première victoire en Formule Renault 3.5 et offre à l’écurie DAMS son premier succès de l’année du retour dans la discipline. Walter Grubmüller et Kevin Korjus l’accompagnent sur le podium, suivis d’André Negrão et Alexander Rossi. Carlos Huertas est sixième devant Jules Bianchi, revenu de l’au-delà. Will Stevens, Mikhail Aleshin et Kevin Magnussen clôturent les entrées dans les points.

Le vainqueur du jour revient à la sixième place du championnat alors qu’en tête, la situation ne bouge pas, les conditions de course faisant que seul Bianchi a marqué des points parmi les pilotes du Top 5. Robin Frijns reste en tête, dix unités devant Sam Bird.

Prochaine étape pour la Formule Renault 3.5, le meeting de Silverstone prévu du 24 au 26 août.

Formule Renault 3.5 2012 – Moscow Raceway – Course 2
1. Arthur Pic – DAMS – 27 tours
2. Walter Grubmüller – P1 Motorsport – +12.795s
3. Kevin Korjus – Tech 1 – +19.764s
4. André Negrão – Draco Racing – +20.599s
5. Alexander Rossi – Arden Caterham – +21.155s
6. Carlos Huertas – Fortec Motorsports – +21.834s
7. Jules Bianchi – Tech 1 – +26.272s
8. Will Stevens – Carlin – +29.769s
9. Mikhail Aleshin – Team RFR – +31.511s
10. Kevin Magnussen – Carlin – +32.279s
11. Daniil Move – P1 Motorsport – +32.800s
12. Jake Rosenzweig – ISR – +39.013s
13. Zoel Amberg – Pons – +40.032s
14. Lucas Foresti – DAMS – +40.979s
15. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – +41.772s
16. Nick Yelloly – Comtec – +49.447s
17. Robin Frijns – Fortec – +49.906s
18. Nikolay Martsenko – BVM Target – +54.839s
19. Yann Cunha – Pons – +14 tours
20. Sergey Sirotkin – BVM Target – +19 tours
21. Anton Nebylitskiy – Team RFR – +26 tours
22. Nico Müller – Draco Racing – +27 tours
23. Marco Sorensen – Lotus – +27 tours
24. Sam Bird – ISR – +27 tours
25. César Ramos – Lotus – +27 tours
26. Vittorio Ghirelli – Comtec – +27 tours

Formule Renault 3.5 2012 – Classement général – Meeting 5/9
1. Robin Frijns – 111
2. Sam Bird – 101
3. Jules Bianchi – 85
4. Marco Sørensen – 79
5. Nick Yelloly – 76
6. Arthur Pic – 64
7. Kevin Magnussen – 58
8. Nico Müller – 54
9. Kevin Korjus – 49
10. Walter Grubmüller – 38
11. Alexander Rossi – 37
12. André Negrão – 32
13. Mikhail Aleshin – 26
14. Will Stevens – 22
15. Carlos Huertas – 21
16. Daniil Move – 14
17. Nikolay Martsenko – 13
18. Jake Rosenzweig – 8
19. Richie Stanaway – 8
20. António Félix da Costa – 8
21. Giovanni Venturini – 3
22. Lucas Foresti – 1
23. Zoël Amberg – 1
24. Vittorio Ghirelli – 0
25. Yann Cunha – 0
26. César Ramos – 0
27. Anton Nebylitskiy – 0
28. Lewis Williamson – 0
29. Sergey Sirotkin – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox