Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Da Costa s’impose au terme d’une course mouvementée

FR3.5 : Da Costa s’impose au terme d’une course mouvementée

Antonio Felix da Costa GP3 2012 Hongrie

La piste du Castellet est restée détrempée pour le départ de la course, ce qui pourrait pimenter la première course du week-end de Formule Renault 3.5, emmenée par Nick Yelloly.

Au départ, Frijns et Bianchi passent le poleman au bénéfice d’une ligne paire s’élançant mieux, et se placent côte à côte avant de s’affronter pendant une série de virages, tandis que d’autres pilotes sortent large. Cette bataille profite à André Negrão qui prend la tête, avant que Bianchi ne trouve finalement l’ouverture sur le Néerlandais. Au premier tour, les trois hommes devancent Sorensen, Yelloly qui a manqué son départ, Aleshin et da Costa.

Arthur Pic est arrêté hors-piste tandis que Rossi a été victime d’une crevaison. Marco Sorensen a quant à lui concédé trois places au profit de Yelloly, Aleshin et da Costa. Plus loin, Sam Bird trouve l’ouverture sur Aaro Vainio pour le gain de la 15e place. La course s’annonce difficile pour le pilote ISR, condamné à remonter. Pendant ce temps, Daniel Abt est contraint à l’abandon, sa monoplace immobilisée en piste. La bataille entre da Costa et Aleshin s’envenime, les deux hommes se touchent et Aleshin, qui avait voulu fermer la porte, se retrouve hors-piste, concédant ensuite sa cinquième position.

En tête, Bianchi trouve l’ouverture sur Negrão qui reste au contact, tentant de ne pas s’avouer vaincu. Le Français lui fait comprendre qu’il ne reprendra pas son dû et s’éloigne lentement mais sûrement. Da Costa efface rapidement Frijns, qui dépasse quant à lui Negrão dont les pneus semblent sérieusement souffrir sur cette piste asséchante. Yelloly reprend la tête juste devant da Costa, tandis que Jules Bianchi tombe a 5e rang derrière Negrão et Frijns.

Da Costa met rapidement la pression au nouveau leader, et cela paie au tour suivant. Yelloly est sorti, a coupé, et est contraint à rendre la position, pour mieux tenter de l’attaquer et de repasser au virage qui conclut la ligne de départ-arrivée. La bataille n’en est plus aux feintes, les deux hommes sont dans une lutte propre qui dure plusieurs tours.

Pendant ce temps, Frijns a pris la troisième place tandis qu’Aleshin est au contact. Frijns concède cependant plusieurs places et se retrouve derrière Aleshin alors que dans le même temps, da Costa a pris la tête ! Bianchi en profite pour reprendre l’avantage sur Negrão et se hisser au 3e rang. Aleshin part subitement en tête-à-queue et se retrouve derrière Kevin Korjus, en 10e place. Frijns est quant à lui tombé au 6e rang, derrière Daniil Move qui en a profité.

La piste continue à sécher, alors qu’il reste encore huit minutes à effectuer à l’issue du 16e tour bouclé par da Costa. Bianchi sort large et perd deux places, alors que Move trouve l’ouverture sur Negrão pour le gain de la 3e place, tandis que Frijns, une position derrière Bianchi, est sous pression de Sorensen et Müller. Le Danois trouve l’ouverture, avant que Magnussen ne l’attaque à son tour, malgré la résistance du Néerlandais. André Negrao est arrêté en piste peu avant la ligne de départ-arrivée, mais la course continue, puisque seul le drapeau jaune est agité sur ce secteur. Dans l’avant-dernier tour, Frijns chute encore d’un rang au profit de Magnussen.

Le dernier tour se déroule sans encombre, malgré la pluie qui continue à s’abattre de plus en plus fort. Da Costa s’impose donc devant Nick Yelloly et Daniil Move. Et ce malgré une enquête qui implique l’équipe Arden Caterham de da Costa et Rossi !

Au championnat, Robin Frijns conserve la tête avec 18 points d’avance sur Jules Bianchi. La Formule Renault 3.5 continue demain matin à 10h10 pour la deuxième séance de qualifications sur le circuit du Castellet.

Formule Renault 3.5 – Paul Ricard – Course 1
1. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – 21 tours
2. Nick Yelloly – Comtec – +1.958s
3. Daniil Move – P1 – +22.690s
4. Jules Bianchi – Tech 1 – +23.955s
5. Marco Sorensen – Lotus – +26.742s
6. Kevin Magnussen – Carlin – +28.581s
7. Robin Frijns – Fortec – +34.672s
8. Nico Müller – Draco Racing – +35.170s
9. Kevin Korjus – Lotus – +36.372s
10. Sam Bird – ISR – +38.100s
11. Will Stevens – Carlin – +41.306s
12. Mikhail Aleshin – Team RFR – +42.693s
13. Walter Grubmüller – P1 – +43.089s
14. Lucas Foresti – DAMS – +44.396s
15. Carlos Huertas – Fortec – +45.857s
16. Aaro Vainio – Team RFR – +48.632s
17. Vittorio Ghirelli – Comtec – +51.172s
18. Zoel Amberg – Pons – +54.273s
19. Davide Rigon – BVM Target – +59.214s
20. Jake Rosenzweig – ISR – +1m06.359s
21. Yann Cunha – Pons – +1m09.693s
22. Alexander Rossi – Arden Caterham – +1m15.455s
23. Nikolay Martsenko – BVM Target – + 1 tour
24. André Negrão – Draco Racing – + 4 tours
NC. Daniel Abt – Tech 1
NC. Arthur Pic – DAMS

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox