Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Encore Felix da Costa au sommet, Frijns sacré !
AUTO - WORLD SERIES RENAULT NURBURGRING 2012
© Renault Sport Media

FR3.5 : Encore Felix da Costa au sommet, Frijns sacré !

A l’entame de la dernière course de la saison 2012, Robin Frijns possède 4 points d’avance sur Jules Bianchi et 16 sur Sam Bird. Après les qualifications disputées dans la matinée, si Mikhail Aleshin occupe la pole position, les trois challengers ont connu des fortunes diverses. Robin Frijns est en position de force avec sa 4ème place, deux rangs devant Jules Bianchi, tandis que Sam Bird aura besoin d’un miracle pour voler le titre depuis sa 16ème position sur la grille.

Au début du tour de formation, Nico Müller ne parvient pas à s’élancer et partira donc des stands. Le départ se déroule sans encombre même si Arthur Pic a dû mal à s’envoler. Cela profite à Mikhail Aleshin et Antonio Felix da Costa mais le Portugais parvient à prendre la tête avant même le premier virage. Derrière, Robin Frijns s’invite sur le podium devant Arthur Pic et Jules Bianchi. Le troisième larron, Sam Bird, pointe au 11ème rang.

AU 2ème tour, Marco Sorensen percute Nico Müller à la chicane, la course est finie pour le Danois. En tête, Antonio Felix da Costa creuse rapidement l’écart sur Mikhail Aleshin et le reste du peloton. Au 5ème tour, les premiers changements de pneus s’effectuent avec Alexander Rossi, Daniil Move, Daniel Abt, Vittorio Ghirelli et Nikolay Martsenko. Sam Bird tente le tout pour le tout en y passant un tour plus tard.

Au début du 8ème tour, Daniil Move est menacé par Kevin Korjus. Le pilote Lotus est trop ambitieux dans sa manoeuvre et ne voit pas Daniel Abt le dépasser lorsqu’il revient sur la piste. L’Allemand décolle et est projeté dans le gravier : fin de course pour le coéquipier de Jules Bianchi, qui s’arrête au 9ème tour pour faire son arrêt, en même temps que Robin Frijns. Le Néerlandais reste légèrement devant le Français et conserve son avantage. Antonio Felix da Costa, Mikhail Aleshin, Arthur Pic et Walter Grubmüller y passent la boucle suivante. Mikhail Aleshin ressort devant les deux protagonistes tandis qu’Arthur Pic perd gros et sombre au classement.

Aaro Vainio occupe provisoirement la tête avant de passer aux stands. Le Finlandais du team RFR ressort entre son coéquipier Mikhail Aleshin et Robin Frijns. Le Néerlandais tente de se débarrasser rapidement de Vainio mais ne parvient pas à concrétiser son opportunité. Jules Bianchi tente sa chance sur le Néerlandais mais n’a pas la place. Ces duels font les affaires des poursuivants qui reviennent dans les échappements de Bianchi.

En tête, Antonio Felix da Costa a repris son bien devant Mikhail Aleshin et Aaro Vainio, qui peuvent offrir au Team RFR un double-podium pour sa dernière course de la saison. Les deux hommes se tirent toutefois la bourre pendant de nombreux tours. Robin Frijns et Jules Bianchi complètent le Top 5 à ce moment.

Au 20ème tour, la course bascule ! Jules Bianchi surprend Robin Frijns au premier virage mais le Néerlandais ne se laisse pas abattre et en résistant à Kevin Magnussen, il tente l’intérieur à la fin du secteur 1 sur Bianchi et le contact entre les deux hommes pousse Jules Bianchi droit dans les pneus à l’abandon ! L’incident profite à Magnussen et Rossi qui grimpent dans le Top 5 devant Robin Frijns.

La lutte pour la deuxième place, plus de 20 secondes derrière Antonio Felix da Costa, entre les deux pilotes RFR continue et manquent presque de se sortir. C’est un combat entre l’expérimenté Aleshin et le fougueux Vainio, et celui-ci tourne à l’avantage du plus âgé. La course de Lucas Foresti s’arrête dans les derniers tours sur souci mécanique. Au 27ème tour, Arthur Pic dépasse Robin Frijns pour la 6ème position.

Malgré une météo qui s’assombrit petit à petit, Antonio Felix da Costa franchit la ligne d’arrivée avant que la pluie ne s’abatte et remporte la deuxième course du week-end, 24 heures après s’être imposé la veille ! Mikhail Aleshin et Aaro Vainio s’invitent sur le podium et offrent un double-podium au Team RFR pour la dernière course de l’équipe. Kevin Magnussen et Alexander Rossi complètent le Top 5 devant Arthur Pic, Robin Frijns, Sam Bird, André Negrão et Will Stevens.

Au championnat, c’est donc le débutant Robin Frijns qui est sacré champion 2012 de Formule Renault 3.5, un an après son titre en Eurocup Formule Renault 2.0, devant Jules Bianchi et Sam Bird. Il faudra toutefois attendre le résultat de l’investigation concernant l’accrochage entre Robin Frijns et Jules Bianchi pour connaitre le classement définitif.

Robin Frijns a écopé d’une pénalité de 25 secondes plusieurs heures après la course. Celui-ci ne lui enlève toutefois pas son titre.

Formule Renault 3.5 2012 – Barcelone – Course 2
1. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – 29 tours
2. Mikhail Aleshin – Team RFR – +27.856s
3. Aaro Vainio – Team RFR – +28.689s
4. Kevin Magnussen – Carlin – +29.398s
5. Alexander Rossi – Arden Caterham – +29.919s
6. Arthur Pic – DAMS – +32.398s
7. Sam Bird – ISR – +34.088s
8. André Negrão – Draco Racing – +36.224s
9. Will Stevens – Carlin – +40.049s
10. Walter Grubmüller – P1 – +42.532s
11. Jake Rosenzweig – ISR – +43.998s
12. Tamas Pal Kiss – BVM Target – +44.714s
13. Nick Yelloly – Comtec – +54.282s
14. Robin Frijns – Fortec – +33.293s (+ 25s de pénalité)
15. Nico Müller – Draco Racing – +1m05.300s
16. Daniil Move – P1 – +1m31.146s
17. Kevin Korjus – Lotus – +1m31.336s
18. Carlos Huertas – Fortec – +1m43.132s
19. Vittorio Ghirelli – Comtec – +1m46.192s
20. Nikolay Martsenko – BVM Target – +1m46.429s
21. Yann Cunha – Pons – +1m46.429s
22. Zoel Amberg – Pons – + 1 tour
23. Lucas Foresti – DAMS – + 4 tours
NC. Jules Bianchi – Tech 1
NC. Daniel Abt – Tech 1
NC. Marco Sorensen – Lotus

Formule Renault 3.5 2012 – Classement général final (provisoire)
1. Robin Frijns – 189 points
2. Jules Bianchi – 185
3. Sam Bird – 179
4. Antonio Felix da Costa – 166
5. Nick Yelloly – 122
6. Marco Sorensen – 122
7. Kevin Magnussen – 106
8. Arthur Pic – 102
9. Nico Müller – 78
10. Kevin Korjus – 69
11. Alexander Rossi – 63
12. Will Stevens – 59
13. Mikhail Aleshin – 44
14. Walter Grubmüller – 42
15. André Negrão – 36
16. Carlos Huertas – 35
17. Daniil Move – 29
18. Aaro Vainio – 27
19. Nigel Melker – 15
20. Nikolay Martsenko – 13
21. Jake Rosenzweig – 8
22. Richie Stanaway – 8
23. Lucas Foresti – 8
24. Vittorio Ghirelli – 5
25. Giovanni Venturini – 3
26. Zoel Amberg – 1
27. Daniel Zampieri – 1
28. Yann Cunha – 0
29. Tamas Pal Kiss – 0
30. César Ramos – 0
31. Anton Nebylitskiy – 0
32. Lewis Williamson – 0
33. Davide Rigon – 0
34. Daniel Abt – 0
35. Sergey Sirotkin – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox