Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Felix da Costa retrouve le chemin de la victoire
AUTO - WORLD SERIES BY RENAULT SPA 2013 DA COSTA
© Renault Sport Media

FR3.5 – Felix da Costa retrouve le chemin de la victoire

Le leader du championnat Kevin Magnussen s’élançait idéalement de la pole position pour la deuxième course du week-end au Hungaroring. Allait-il réaliser une belle opération au championnat, avec Antonio Felix da Costa et Stoffel Vandoorne juste derrière la DAMS au départ ?

Au départ, la DAMS prenait parfaitement son envol avec dans sa roue la Fortec de Stoffel Vandoorne. Les deux pilotes s’étaient déjà échappés du peloton mené par Antonio Felix da Costa et Arthur Pic.

Après quatre minutes de couse, le drapeau jaune était agité et la voiture de sécurité entrait en piste. Will Stevens échouait en effet sa monoplace au beau milieu de la piste, la vue en caméra embarquée de la Strakka Racing faisant état d’une perte de contrôle en sortie de virage l’emmenant tout droit vers le mur.

Après cinq tours de course, les pilotes voyaient le drapeau vert s’agiter et pouvaient reprendre leurs luttes en piste. Arthur Pic se montrait pressant derrière Antonio Felix da Costa. Les premiers arrêts aux stands intervenaient à la fin de ce tour, tandis que la fenêtre des arrêts aux stands étaient étendue jusqu’au tour dix-sept, soit un tour de plus que la normale.

Alors que Daniil Move prenait une pénalité de dix secondes pour départ anticipé, Carlos Sainz restait cloué aux stands en dépit d’un début de course fourni en dépassements. Après un long temps d’immobilisation, qui le faisait repartir à près d’un tour des leaders, celui-ci pouvait revenir en piste.

Si l’arrêt de Jazeman Jaafar semblait bien négocié, un excès de vitesse dans les stands condamnait la Carlin à un drive-through. Parmi les leaders, Stoffel Vandoorne était le premier à s’arrêter. Le Belge laissait Arthur Pic prendre la troisième place provisoirement. Il était imité par Kevin Magnussen au tour suivant, alors qu’Antonio Felix da Costa signait le meilleur tour en course.

A sa sortie des stands, Kevin Magnussen se retrouvait juste devant la Fortec e Stoffel Vandoorne. Antonio Felix da Costa et Arthur Pic ne tardaient plus à s’arrêter puisqu’ils choisissaient le tour suivant pour ce faire. Trois pilotes n’avaient, à ce stade, pas ravitaillé.

Antonio Felix da Costa gagnait son pari et se retrouvait virtuellement en tête, malgré une attaque infructueuse de la DAMS de Kevin Magnussen. A sa sortie des stands, Arthur Pic partait à la faute dans le troisième virage et mettait un terme à sa belle entame de course. Une enquête était ouverte concernant l’AV Formula et la Tech 1 de Nigel Melker, ce qui pouvait mettre la lumière sur le mystère de l’incident.

Marlon Stockinger était le dernier pilote à s’arrêter et laissait Antonio Felix da Costa filer et tête. Le Portugais n’avait plus été à pareille fête depuis bien longtemps. Il reproduisait un schéma très souvent constaté en 2012 en s’échappant et laissant ses adversaires bredouilles.

Plus loin au classement, William Buller partait à la faute seul et devait se remettre dans le sens de la marche. La démarche, effectuée au premier virage, n’était pas simple compte-tenu du trafic dense derrière lui. Il perdait ainsi de nombreuses positions.

Nikolay Martsenko n’allait pas voir la fin de course : il partait en tête-à-queue dans le deuxième virage après avoir grimpé sur la roue de Mikhail Aleshin. L’incident allait faire l’objet d’une enquête. Antonio Felix da Costa ne s’en préocuppait pas puisqu’il allait s’imposer après 28 tours de course, six secondes devant Kevin Magnussen et sept devant Stoffel Vandoorne.

Nigel Melker résistait finalement à Nico Müller, qui infligeait une belle pression au pilote Tech 1 depuis sa sortie des stands, une dizaine de boucles plus tôt. André Negrão assurait la sixième place devant Marlon Stockinger. Carlos Huertas n’avait finalement pas ouvert la porte à Marco Sorensen, classé neuvième devant Oliver Webb.

C’est au Paul Ricard que les World Series by Renault se retrouveront pour la prochaine manche, prévue dans deux semaines le week-end du 29 septembre.

Formule Renault 3.5 2013 – Course 2 Hungaroring – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Antonio Felix da Costa Arden Caterham 28 tours
2 Kevin Magnussen DAMS +6.547s
3 Stoffel Vandoorne Fortec +7.230s
4 Nigel Melker Tech 1 +18.802s
5 Nico Müller Draco Racing +19.128s
6 André Negrão Draco Racing +22.016s
7 Marlon Stockinger Lotus +24.252s
8 Carlos Huertas Carlin +29.469s
9 Marco Sorensen Lotus +29.864s
10 Oliver Webb Fortec +31.073s
11 Norman Nato DAMS +44.567s
12 Sergey Sirotkin ISR +44.871s
13 Mikhail Aleshin Tech 1 +51.204s
14 Pietro Fantin Arden Caterham +51.949s
15 Matias Laine Strakka Racing +52.844s
16 William Buller Zeta Corse +53.228s
17 Lucas Foresti Comtec +54.154s
18 Zoel Amberg Pons +54.727s
19 Christopher Zanella ISR +55.918s
20 Jazeman Jaafar Carlin +58.007s
21 Yann Cunha AV Formula +1m07.540s
22 Carlos Sainz Zeta Corse +1m13.012s
NC Daniil Move Comtec + 4 tours
NC Nikolay Martsenko Pons + 6 tours
NC Arthur Pic AV Formula + 15 tours
NC Will Stevens Strakka Racing + 27 tours

 

Formule Renault 3.5 2013 – Classement pilotes – Meeting 7/9
Pos Pilote Points
1 Kevin Magnussen 199
2 Stoffel Vandoorne 163
3 Antonio Felix da Costa 120
4 Nigel Melker 120
5 Nico Müller 112
6 Will Stevens 105
7 Marco Sorensen 85
8 Sergey Sirotkin 61
9 Arthur Pic 60
10 André Negrão 36
11 Carlos Huertas 30
12 William Buller 28
13 Christopher Zanella 25
14 Oliver Webb 25
15 Mikhail Aleshin 25
16 Jazeman Jaafar 24
17 Norman Nato 21
18 Marlon Stockinger 20
19 Nikolay Martsenko 14
20 Carlos Sainz 14
21 Pietro Fantin 12
22 Daniil Move 6
23 Mihai Marinescu 5
24 Matias Laine 3
25 Zoel Amberg 0
26 Yann Cunha 0
27 Lucas Foresti 0
28 Nick Yelloly 0
29 Emmanuel Piget 0
30 Mathéo Tuscher 0
NC Riccardo Agostini 0
Le leader du championnat Kevin Magnussen s'élançait idéalement de la pole position pour la deuxième course du week-end au Hungaroring. Allait-il réaliser une belle opération au championnat, avec Antonio Felix da Costa et Stoffel Vandoorne juste derrière la DAMS au départ ? Au départ, la DAMS prenait parfaitement son envol avec dans sa roue la Fortec de Stoffel Vandoorne. Les deux pilotes s'étaient déjà échappés du peloton mené par Antonio Felix da Costa et Arthur Pic. Après quatre minutes de couse, le drapeau jaune était agité et la voiture de sécurité entrait en piste. Will Stevens échouait en effet sa…

Passage en revue

Spectacle - 7.1
Dose d'imprévus - 7
Exploit du vainqueur - 7.6

7.2

Renouer avec le succès

Résumé : Antonio Felix da Costa a trimé cette saison, la victoire du début de saison à Monza semblait bien lointaine. Le pilote du Red Bull Junior Team a prouvé qu'il n'avait rien perdu de sa superbe en se détachant après son arrêt, grâce à une belle stratégie et des tours rapides au bon moment.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox