Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Hat-trick pour la première de Jules Bianchi

FR3.5 : Hat-trick pour la première de Jules Bianchi

Jules Bianchi a concrétisé sa pole position en la transformant en une victoire grâce à une course maîtrisée de main de maître. Il devance Nico Müller, Robin Frijns et le Français Arthur Pic.

Robin Frijns prend un départ moyen, mais parvient toutefois à se placer troisième derrière Bianchi et Müller. Arthur Pic est passé quatrième devant Kevin Magnussen. La course de Vittorio Ghirelli s’arrête lors d’un accrochage avec Giovanni Venturini en queue de peloton tandis que Marco Sorensen se paie Walter Grubmüller pour la sixième position.

Bianchi conserve un écart d’environ une seconde avec Müller tandis que Pic décroche petit à petit. Peu de dépassements sont à signaler cependant, il faudra attendre le huitième tour pour voir Alexander Rossi dépasser Nicolay Martsenko pour la vingt-troisième place. Jules Bianchi parvient à s’échapper un peu plus rapidement aux alentours de la mi-course, tandis que Frijns revient dans les échappements de Müller. Au douzième tour, Lucas Foresti sort à l’épingle, fin de course pour le Brésilien de DAMS.

Au 18ème tour, la course s’emballe, deux dépassements sont à signaler ! Cesar Ramos passe Will Stevens pour la onzième place et Alexander Rossi passe Nick Yelloly, victime d’un problème, pour la vingt-et-unième position. Trois tours plus tard, André Negrão ravit la dix-neuvième position à Anton Nebylitskiy, qui reperdera une place de plus face à Rossi quelques tours plus loin.

En tête, Jules Bianchi possède désormais six secondes d’avance sur Nico Müller et Robin Frijns. Arthur Pic s’est rapproché des deux hommes mais le pilote DAMS ne parvient pas à inquiéter suffisamment le pilote Fortec. A un tour de la fin, Cesar Ramos tente de passer Huertas pour rentrer dans les points, les deux se touchent et c’est Stevens qui rentre dans les points. En queue de peloton, Rossi passe Negrão pour la dix-neuvième place.

Sur la ligne d’arrivée, Jules Bianchi s’impose avec près de dix secondes d’avance sur Nico Müller et Robin Frijns. Arthur Pic finit au pied du podium, treize secondes devant Kevin Magnussen. Marco Sorensen, Walter Grubmüller, Sam Bird, Antonio Felix da Costa et Will Stevens complètent les entrées dans les points.

La régularité de Robin Frijns le récompense, puisqu’il prend la tête du championnat que Bird, classé huitième, a concédé. Malgré sa victoire, Bianchi reste derrière le Britannique mais revient à 15 longueurs de la tête du championnat.

Formule Renault 3.5 2012 – Nürburgring – Course 1
1. Jules Bianchi – Tech 1 – 27 tours
2. Nico Müller – Draco Racing – +9.725s
3. Robin Frijns – Fortec Motorsports – +10.468s
4. Arthur Pic – DAMS – +11.5513s
5. Kevin Magnussen – Carlin – +25.057s
6. Marco Sorensen – Lotus – +28.187s
7. Walter Grübmuller – P1 – +34.083s
8. Sam Bird – ISR – +35.356s
9. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – +36.257s
10. Will Stevens – Carlin – +42.100s
11. Jake Rosenzweig – ISR – +44.640s
12. César Ramos – Lotus – +50.390s
13. Mikhail Aleshin – Team RFR – +53.947s
14. Kevin Korjus – Tech 1 Racing – +54.519s
15. Daniil Move – P1 – +55.727s
16. Zoel Amberg – Pons – +1m05.767s
17. Yann Cunha – Pons – +1m06.320s
18. Alexander Rossi – Arden Caterham – +1m06.766s
19. André Negrão – Drago Racing – +1m07.585s
20. Anton Nebylitskiy – Team RFR – +1m09.516s
21. Nikolay Martsenko – BVM Target – +1m26.866s
22. Giovanni Venturini – BVM Target – +1m43.548s
23. Carlos Huertas – Fortec – +1 tour
24. Nick Yelloly – +8 tours
25. Lucas Foresti – DAMS – +16 tours
26. Vittorio Ghirelli – Comtec – +26 tours

Formule Renault 3.5 2012 – Classement général
1. Robin Frijns – 76 pts
2. Sam Bird – 74
3. Jules Bianchi – 61
4. Kevin Magnussen – 53
5. Marco Sorensen – 53
6. Nick Yelloly – 51
7. Nico Müller – 50
8. Arthur Pic – 27
9. Alexander Rossi – 25
10. Kevin Korjus – 24
11. Walter Grubmüller – 20
12. Will Stevens – 17
13. Mikhail Aleshin – 16
14. Carlos Huertas – 13
15. Nikolay Martsenko – 13
16. Jake Rosenzweig – 8
17. Richie Stanaway – 8
18. Daniil Move – 6
19. André Negrão – 5
20. Giovanni Venturini – 3
21. Antonio Felix da Costa – 2
22. Zoel Amberg – 1
23. Yann Cunha – 0
24. Lucas Foresti – 0
25. Vittorio Ghirelli – 0
26. César Ramos – 0
27. Anton Nebylistkiy – 0
28. Lewis Williamson – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox