Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Jazeman Jaafar : « Le championnat est génial ! »
Jazeman Jaafar 2014 Formula Renault 3.5 Spa-Francorchamps
© Renault Sport Media

FR3.5 – Jazeman Jaafar : « Le championnat est génial ! »

Jazeman Jaafar réalise en 2014 sa deuxième saison en Formula Renault 3.5 après un parcours en monoplace débuté en Asie, près de son pays natal, la Malaisie. ChequeredFlags vous propose de mieux connaître ce pilote, qui a déjà goûté à la Formule 1 du bout des lèvres avec Mercedes.

Son arrivée en Europe lui a permis de progresser rapidement et même de figurer aux avant-postes de championnats après son titre de Formule BMW Asia en 2007.

Le niveau de compétition en Europe est très relevé, surtout en World Series by Renault avec deux pilotes soutenus par Red Bull, Sergey Sirotkin en lien avec Sauber, mes liens avec Mercedes… Les pilotes sont talentueux et cela donne une dynamique positive au plateau. L’adaptation en course était plutôt bonne entre l’Asie et l’Europe.

L’adaptation culturelle a demandé un peu de temps au début : la météo, la nourriture étaient différentes… Mais en ce qui concerne la course, c’était fantastique, notamment ma saison de British F3, où j’ai terminé deuxième du championnat [derrière Jack Harvey, ndlr].

Aujourd’hui, les formules de promotion sont de plus en plus médiatisées. Cela permet au public de mieux connaître les pilotes, de mieux appréhender leur talent et de suivre leur parcours où qu’ils aillent. L’une des tendances est de voir certains pilotes courir aux Etats-Unis… Est-ce l’objectif du pilote de 21 ans ?

Si une opportunité se présente, pourquoi pas. Pour l’heure, mon objectif est de bien faire dans ce championnat et, je l’espère, accéder à la Formule 1. J’ai réalisé plusieurs essais l’an dernier avec Mercedes, ce qui était fantastique. L’objectif est de réitérer l’expérience !

Entre la Formula Renault 3.5 Series et le GP2 Series, le cœur des pilotes balance souvent. Jazeman Jaafar était pressenti, après sa belle saison en British F3, pour poursuivre pour l’un ou l’autre. A l’époque, le fil conducteur de Jazeman Jaafar était de disposer d’une monoplace dans laquelle il se sentait bien. Quel est son avis aujourd’hui ?

Ces deux championnats sont très différents. La manière de piloter est bien différente. J’ai estimé que mon parcours en World Series n’était pas achevé après ma première saison. Nous avons eu des hauts et des bas qui m’ont fait opter pour une nouvelle saison.

Jazeman Jaafar a longtemps évolué dans la structure Carlin, une référence en formules de promotion qui a toutefois connu des difficultés en 2013. Le passage chez ISR en 2014 s’est toutefois effectué sans encombre.

L’équipe est très internationale, mon adaptation s’est parfaitement déroulée. La seule difficulté, effectivement, est de n’aligner qu’une monoplace. L’acquisition de données est un aspect difficile, mais cela ne nous empêche pas de nous battre aux avant-postes. On a terminé troisième à Monaco et à Spa samedi.

N’avoir qu’une monoplace dans une équipe change la donne, même sur le plan réglementaire. Qu’en pense un pilote, qui subit pleinement ces points de règlement ?

Il y a des avantages et inconvénients, étant donné que cette année, 11 mécaniciens peuvent intervenir sur les voitures d’une même équipe, qu’elle se compose d’un ou de deux pilotes. Tous ces aspects s’équilibrent. C’est dommage de n’avoir qu’une voiture chez ISR car ce championnat est génial : de bonnes voitures, de bons pilotes… mais le budget rend les choses difficiles cette année, et ce dans toutes les disciplines.

Lucide, Jazeman Jaafar se prépare à partir cinquième de la deuxième course belge cet après-midi. Pourra-t-il revenir aussi fort sur ses adversaires comme en première course et continuer de tirer son équipe, ISR, vers le haut de tableau ? Réponse dès 15h05 ce dimanche et au fil de la saason !

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox