Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Jules Bianchi en pole à domicile

FR3.5 : Jules Bianchi en pole à domicile

Jules Bianchi Formule Renault 3_5 2012 Spa

Jules Bianchi se rapproche inlassablement de Robin Frijns au championnat, et pourrait réitérer l’opération dans la deuxième course du week-end au Castellet. Mais pour ce faire, il lui faut réussir sa séance de qualifications, qui se dispute sur une piste sèche.

Le premier temps de référence est justement signé par le Français en 1m52.055s, juste devant Kevin Magnussen, Alexander Rossi, Mikhail Aleshin et Robin Frijns. Un classement qui évolue rapidement : à mi-séance, Arthur Pic pointe en effet en haut de la feuille des temps, en 1m49.861s, devant Nico Müller, Alexander Rossi, Robin Frijns et Jules Bianchi. On retrouve par ailleurs en léger retrait Antonio Felix da Costa au 8e rang provisoire et Sam Bird au 10e. Les pilotes choisissent comme à l’accoutumée ce moment pour repasser dans les stands et troquer leurs gommes pour du neuf.

La séance entre dans ses 10 dernières minutes, et les protagonistes reviennent à la charge. Magnussen monte au 4e rang, mais de nombreux pilotes améliorent, à l’image d’Aleshin qui bat le temps de Pic, avant de se faire griller la politesse par da Costa. Vainio passe également devant le Français pour se hisser en 3e position, mais Pic réplique et repasse devant Aleshin. Bianchi met tout le monde d’accord en infligeant 6 dixièmes à da Costa. Ou bien, était-ce ce qu’il croyait, puisque Magnussen lui colle 4 dixièmes à son tour ?

La tentative suivante de da Costa le fat repasser devant Bianchi, mais le Portugais doit concéder son deuxième rang à Bird, revenu dans le coup. Le Portugais chutera dans le classement, ce qui permettra à son coéquipier chez Arden Caterham de le devancer sur la grille cette fois-ci.

Dans la dernière minute, le drapeau rouge est agité, la séance se termine donc avec la pole position de Jules Bianchi, qui partira aux côtés de Sam Bird. Pas de chance pour Kevin Korjus, responsable du drapeau rouge : son meilleur temps a été supprimé, ce qui le fera partir en fond de grille, au lieu du 14e rang. A noter également le bon réveil des anciens pilotes GP3 Daniel Abt, 10e, et Aaro Vainio, 12e devant Mikhail Aleshin, 14e.

Robin Frijns, qui améliorait quelque peu dans sa dernière tentative, ne pourra pas la boucler et partira du 8e rang, ce qui pourra être intéressant du point de vue d’un resserrement du championnat.

La deuxième course du week-end sera lancée à 15h40.

Formule Renault 3.5 2012 – Paul Ricard – Qualifications 2
1. Jules Bianchi – Tech 1 – 1m48.103s
2. Sam Bird – ISR – 1m48.240s
3. Nico Müller – Draco Racing – 1m48.295s
4. Kevin Magnussen – Carlin – 1m48.335s
5. Alexander Rossi – Arden Caterham – 1m48.386s
6. Arthur Pic – DAMS – 1m48.541s
7. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – 1m48.547s
8. Robin Frijns – Fortec – 1m48.565s
9. Nick Yelloly – Comtec – 1m48.709s
10. Daniel Abt – Tech 1 – 1m48.766s
11. Vittorio Ghirelli – 1m49.037s
12. Aaro Vainio – Team RFR – 1m49.145s
13. Lucas Foresti – DAMS – 1m49.205s
14. Mikhail Aleshin – Team RFR – 1m49.251s
15. Zoel Amberg – Pons – 1m49.362s
16. André Negrão – Draco Racing – 1m49.390s
17. Walter Grubmüller – P1 – 1m49.502s
18. Carlos Huertas – Fortec – 1m49.519s
19. Marco Sorensen – Lotus – 1m49.779s
20. Daniil Move – P1 – 1m49.829s
21. Will Stevens – Carlin – 1m49.944s
22. Jake Rosenzweig – ISR – 1m50.107s
23. Yann Cunha – Pons – 1m50.546s
24. Davide Rigon – BVM Target – 1m50.569s
25. Nikolay Martsenko –  BVM Target – 1m51.281s

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox