Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Jules Bianchi, poleman dans les derniers instants

FR3.5 : Jules Bianchi, poleman dans les derniers instants

Jules Bianchi Formule Renault 3_5 2012 Spa

Jules Bianchi a signé la pole position de la première séance de qualifications au Nürburgring. Pourtant, durant la séance Robin Frijns semblait le plus à même à obtenir cette récompense, mais en fin de séance la situation s’est inversée.

Robin Frijns signe le premier temps de référence en 1m42.039s, qu’il améliore de sept dixièmes dans son deuxième tour rapide. Jules Bianchi se hisse très vite au second rang, avec quatre tours couverts. A 20 minutes de l’issue, le trio de tête est complété par Nico Müller. Un temps très vite subtilisé par le nouveau venu Antonio Felix da Costa, avant que le Suisse ne reprenne vite son bien provisoire. Dans le top 10, il faudra surveiller Marco Sorensen, cinquième à 16 minutes de l’issue, Sam Bird et Arthur Pic, qui complètent ce même top.

Juste après la mi-séance, les pilotes passent par les stands. Durant plusieurs minutes, aucune activité n’est à relever en piste avant qu’une poignée de pilotes ne sorte pour signer des tours rapides un peu avant 10 minutes de la fin de la séance. Jules Bianchi s’empare ensuite de la pole provisoire, mais le rythme Robin Frijns est meilleur, il reprend son dû à l’issue de son tour. Sorensen prend la troisième place provisoire avant de se la faire subtiliser par Kevin Magnussen. Bianchi enchaîne avec les meilleurs secteurs 1 et 2 pour s’emparer de nouveau de la pole provisoire à deux minutes de la fin de séance, près de quatre dixièmes plus vite que Frijns.

Arthur Pic en profite alors pour se hisser au troisième rang, à près de neuf dixièmes de son compatriote Bianchi, qui conservera sa pole position. Le leader du championnat Bird partira de la huitième place sur la grille, avec un temps d’un millième inférieur à celui de Sorensen.

Formule Renault 3.5 2012 – Nürburgring – Qualifications 1
1. Jules Bianchi – Tech 1 – 1m40.537s
2. Robin Frijns – Fortec – +0.378s
3. Arthur Pic – DAMS – +0.900s
4. Nico Müller – Draco Racing – +1.018s
5. Walter Grubmüller – P1 Motorsport – +1.042s
6. Kevin Magnussen – Carlin – +1.055s
7. Marco Sorensen – Lotus – +1.070s
8. Sam Bird – ISR – +1.071s
9. César Ramos – Lotus – +1.075s
10. Jake Rosenzweig – ISR – +1.248s
11. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – +1.315s
12. Carlos Huertas – Fortec – +1.332s
13. André Negrão – Draco Racing – +1.353s
14. Will Stevens – Carlin – +1.355s
15. Kevin Korjus – Tech 1 – +1.560s
16. Lucas Foresti – DAMS – +1.599s
17. Anton Nebylitskiy – Team RFR – +1.724s
18. Mikhail Aleshin – Team RFR – +1.858s
19. Zoël Amberg – Pons – +1.869s
20. Alexander Rossi – +1.940s
21. Nick Yelloly – Comtec Racing – +2.108s
22. Daniil Move – P1 Motorsport – +2.213s
23. Nikolay Martsenko – BVM Target – +2.555s
24. Yann Cunha – Pons – +2.648s
25. Giovanni Venturini – BVM Target – +2.799s
26. Vittorio Ghirelli – Comtec Racing – +2.955s

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox