Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Kevin Magnussen domine au Paul Ricard
AUTO - WORLD SERIES BY RENAULT MOTORLAND 2013
© Renault Sport Media

FR3.5 – Kevin Magnussen domine au Paul Ricard

Kevin Magnussen avait soif de revanche pour la deuxième course de Formule Renault 3.5 sur le circuit du Castellet. Au Paul Ricard, le Danois s’était imposé samedi avant d’être disqualifié. Sa réaction en qualifications ne s’était pas fait attendre : une pole position. Allait-il réaliser la même prouesse que la veille, avec cette fois-ci une monoplace conforme ?

Le Danois s’élançait sans encombre. Marco Sorensen conservait la deuxième place. Nico Müller concédait une position après quelques virages au profit d’Antonio Felix da Costa. Stoffel Vandoorne chutait de son côté au neuvième rang derrière Mikhail Aleshin.

Le pilote Lotus était rapidement sous pression d’Antonio Felix da Costa. Le Portugais avait besoin de s’en débarrasser au plus vite pour éviter la fuite de Kevin Magnussen. Carlos Sainz ne partageait pas cette situation puisque après une qualification décevante, l’Espagnol était le premier à abandonner.

Yann Cunha le rejoignait suite à une altercation avec Daniil Move qui était placée sous enquête. Dans le groupe de tête, Marco Sorensen s’était légèrement détaché. Il restait néanmoins à plus de quatre secondes de Kevin Magnussen au cinquième tour. Les premiers arrêts intervenaient à cet instants, Norman Nato étant le premier des hommes de tête à passer par les stands.

De nombreux pilotes pilotes étaient placés sous enquête en début de course, peut-être en raison du drapeau jaune agité suite à l’abandon de Yann Cunha. Antonio Felix da Costa s’arrêtait avant Kevin Magnussen, dont le rythme effréné voyait la DAMS enchaîner les meilleurs secteurs. Le Portugais ressortait derrière Nico Müller et n’avait ainsi pas la piste libre.

Quelques tours plus tard, Sergey Sirotkin partait en tête-à-queue. Il n’harponnait personne et pouvait repartir quelques secondes plus tard, mais il allait abandonner par la suite. Lorsque Marco Sorensen s’arrêtait, Kevin Magnussen continuait toujours son périple en piste. La Lotus ressortait derrière Nico Müller et Antonio Felix da Costa.

Stoffel Vandoorne observait son arrêt obligatoire au onzième tour et ressortait en quatorzième position, derrière le Français Norman Nato. Toujours aussi rapide, Kevin Magnussen restait en piste un tour de plus avant de passer par les stands en même temps que Nigel Melker. Un léger retard était à déplorer sur une roue arrière mais la DAMS revenait en piste derrière Jazeman Jaafar, qui ne s’était pas encore arrêté.

Ainsi, il restait devant Nico Müller et Antonio Felix da Costa. Le Suisse avait ainsi repris le dessus sur l’Arden Caterham qui l’avait débordé dans le premier tour. Une fois l’arrêt de Marlon Stockinger effectué, Kevin Magnussen reprenait la tête de la course. Nico Müller était relégué à cinq secondes du leader.

Stoffel Vandoorne avait beau être en léger retrait, il était à l’attaque, commettait une erreur et cédait du terrain. Il se retrouvait hors des points derrière André Negrão, onzième classé. Le Belge était en grande difficulté depuis qu’il eût escaladé le vibreur. Son ancien rival Norman Nato signait dans le même temps le meilleur tour en course.

Stoffel Vandoorne était finalement contraint à l’abandon sur un problème de pression d’essence et ne tirait aucunement profit de la sanction infligée à Kevin Magnussen la veille. La DAMS caracolait toujours en tête et entrait dans le dernier tour. Antonio Felix da Costa récupérait le meilleur tour que Kevin Magnussen venait de signer dans une lutte à distance.

Le Danois s’imposait devant Nico Müller et Antonio Felix da Costa. Au pied du podium, Nigel Melker devançait Marco Sorensen et Mikhail Aleshin. Arthur Pic, en délicatesse en fin de course, conservait la septième place devant William Buller et Norman Nato. Marlon Stockinger prenait la dixième place.

Si le championnat se resserre, Kevin Magnussen dispose d’une avance conséquente sur Stoffel Vandoorne qui a perdu gros. Avant son abandon, le Belge était d’ailleurs sur une ascension puisqu’il avait signé une quatrième, une troisième et une deuxième place avant cette course.

Antonio Felix da Costa revient à onze points du Belge et les plus terre-à-terre attendront certainement une lutte entre les deux hommes lors de la dernière manche de la saison, à Barcelone, le week-end du 20 octobre.

Formule Renault 3.5 2013 – Course 2 Paul Ricard – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Kevin Magnussen DAMS 25 tours
2 Nico Müller Draco Racing +5.550s
3 Antonio Felix da Costa Arden Caterham +9.964s
4 Nigel Melker Tech 1 +14.129s
5 Marco Sorensen Lotus +14.544s
6 Mikhail Aleshin Tech 1 +17.813s
7 Arthur Pic AV Formula +23.004s
8 William Buller Zeta Corse +23.827s
9 Norman Nato DAMS +24.122s
10 Marlon Stockinger Lotus +29.962s
11 André Negrão Draco Racing +35.846s
12 Nikolay Martsenko Pons +42.421s
13 Will Stevens Strakka Racing +43.676s
14 Jazeman Jaafar Carlin +44.536s
15 Zoel Amberg Pons +44.702s
16 Matias Laine Strakka Racing +48.679s
17 Lucas Foresti Comtec +48.807s
18 Carlos Huertas Carlin +50.738s
19 Christopher Zanella ISR +51.406s
20 Pietro Fantin Arden Caterham +52.117s
21 Daniil Move Comtec +52.665s
22 Oliver Webb Fortec +1m04.611s
23 Stoffel Vandoorne Fortec + 4 tours
24 Sergey Sirotkin ISR + 4 tours
NC Yann Cunha AV Formula + 22 tours
NC Carlos Sainz Zeta Corse + 25 tours

 

Formule Renault 3.5 2013 – Classement pilotes – Meeting 8/9
Pos Pilote Points
1 Kevin Magnussen 224
2 Stoffel Vandoorne 181
3 Antonio Felix da Costa 160
4 Nigel Melker 132
5 Nico Müller 131
6 Will Stevens 115
7 Marco Sorensen 107
8 Arthur Pic 74
9 Sergey Sirotkin 61
10 André Negrão 51
11 William Buller 36
12 Mikhail Aleshin 33
13 Carlos Huertas 30
14 Christopher Zanella 25
15 Oliver Webb 25
16 Jazeman Jaafar 24
17 Norman Nato 23
18 Marlon Stockinger 21
19 Nikolay Martsenko 20
20 Carlos Sainz 14
21 Pietro Fantin 12
22 Daniil Move 8
23 Mihai Marinescu 5
24 Matias Laine 3
25 Zoel Amberg 0
26 Yann Cunha 0
27 Lucas Foresti 0
28 Nick Yelloly 0
29 Emmanuel Piget 0
30 Mathéo Tuscher 0
NC Riccardo Agostini 0
Kevin Magnussen avait soif de revanche pour la deuxième course de Formule Renault 3.5 sur le circuit du Castellet. Au Paul Ricard, le Danois s'était imposé samedi avant d'être disqualifié. Sa réaction en qualifications ne s'était pas fait attendre : une pole position. Allait-il réaliser la même prouesse que la veille, avec cette fois-ci une monoplace conforme ? Le Danois s'élançait sans encombre. Marco Sorensen conservait la deuxième place. Nico Müller concédait une position après quelques virages au profit d'Antonio Felix da Costa. Stoffel Vandoorne chutait de son côté au neuvième rang derrière Mikhail Aleshin. Le pilote Lotus était rapidement…

Passage en revue

Spectacle - 6.6
Dose d'imprévus - 7.3
Exploit du vainqueur - 8

7.3

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox