Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Magnussen maîtrise en qualifications 1

FR3.5 : Magnussen maîtrise en qualifications 1

Kevin Magnussen Formule Renault 3-5 2012 Spa

Le Danois Kevin Magnussen (Carlin) a signé le meilleur temps de la séance de qualifications de Formule Renault 3.5 ce matin en 1m57.423s, après avoir mené cette séance dès la première salve de relais, et le récupérer au moment opportun. Il devance Sam Bird (ISR) et Marco Sorensen (Lotus).

Les moteurs vrombissent dans l’allée des stands, prêts à en découdre. A 9h50, les monoplaces sont autorisées à s’élancer lors de leur chasse au meilleur temps. Le premier temps de référence est fixé par Magnussen en 1:59.248, devant Richie Stanaway et Bird. Stanaway, malgré sa bonne amorce dans la séance, provoque le premier drapeau rouge. Le Néo-Zélandais est parti taper le rail après avoir roulé dans la poussière après Les Combes dans un crash qui lui arrache la roue arrière.

La séance redémarre à 10h02, et l’homme sur lequel les caméras sont braquées n’est autre que le poleman provisoire, Magnussen. Le Danois améliore tous ses secteurs et améliore sa performance de neuf dixièmes. Sorensen s’est hissé pendant ce temps en seconde position, devant Robin Frijns et Jake Rosenzweig. Un drapeau jaune est alors agité sur l’ensemble du circuit. Quand le drapeau vert est de nouveau de sortie, l’activité en piste se réduit. Il reste alors 12 minutes pour signer un temps. Les pilotes, qui avaient entamé la séance avec des pneus usés, chaussent dorénavant des gommes neuves.

A près de dix minutes de la fin, l’activité en piste reprend lentement mais sûrement. Bird, descendu au 10e rang, semble en mesure d’améliorer son temps à l’issue du deuxième secteur, et il décroche le meilleur temps provisoire grâce aux meilleurs deuxième et troisième secteurs. En tête, d’autres changements sont à noter : Nico Müller est troisième et Mikhail Aleshin 5e à moins de 7 minutes de l’issue de la première séance de qualifications. Bird continue alors d’enfoncer le clou, en passant sous la minute 58 avec un temps de 1m57.492 pour son neuvième tour couvert. Derrière, les positions changent rapidement, et le Français Arthur Pic se hisse au quatrième rang. Quelques secondes plus tard, il est relégué sixième, tandis que Jules Bianchi s’empare du deuxième temps en 1m57.822s. Il rejoint le club très fermé des pilotes en moins d’une minute 57, mais nul doute que ce club continuera à accueillir des membres à mesure que l’issue se rapprochera.

A trois minutes de la fin, Magnussen reprend le contrôle de la séance, mais tous les pilotes sont en piste, à l’exception de Stanaway bien entendu. Sorensen se hisse ensuite au troisième rang, Carlos Huertas au cinquième. C’est alors que le drapeau jaune est agité au virage 13, celui-ci fait apparaître le second drapeau rouge de cette première séance. Yann Cunha en est à l’origine : il part en tête à queue. Ce drapeau rouge intervenant à 16 secondes de la fin, la séance ne repartira pas. Comble du malheur pour Cunha, son meilleur temps au tour se voit annulé. Dans le même temps, la monoplace de Venturini est placée sous enquête.

Formule Renault 3.5 2012 – Spa – Qualifications 1
1. Kevin Magnussen – Carlin – 1m57.423s
2. Sam Bird – ISR – + 0.069s
3. Marco Sorensen – Lotus – + 0.200s
4. Jules Bianchi – Tech 1 – + 0.399s
5. Carlos Huertas – Fortec – + 0.559s
6. Robin Frijns – Fortec – + 0.826s
7. Mikhail Aleshin – RFR – + 0.844s
8. Jake Rosenzweig – ISR – + 0.959s
9. Nico Muller – Draco – + 1.017s
10. Arthur Pic – DAMS – + 1.028s
11. Will Stevens – Carlin – + 1.110s
12. Daniil Move – P1 – 1.215s
13. Nick Yelloly – Comtec – + 1.279s
14. Walter Grubmuller – P1 – + 1.725s
15. Alexander Rossi – Arden – + 1.767s
16. Andre Negrao – Draco – + 2.012s
17. Nikolay Martsenko – BVM Target – + 2.109s
18. Lewis Williamson – Arden – + 2.261s
19. Vittorio Ghirelli – Comtec – + 2.453s
20. Zoel Amberg – Pons – + 2.510s
21. Giovanni Venturini – BVM Target – + 2.630s
22. Yann Cunha – Pons – + 2.797s
23. Lucas Foresti – DAMS – + 3.115s
24. Kevin Korjus – Tech 1 – + 6.853s
25. Richie Stanaway – Lotus – Pas de temps
26. Anton Nebylitskiy – RFR – Pas de temps

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox