Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Marco Sorensen intraitable au Red Bull Ring
AUTO - WORLD SERIES BY RENAULT RED BULL RING - MARCO SORENSEN
© Renault Sport Media

FR3.5 – Marco Sorensen intraitable au Red Bull Ring

Au Red Bull Ring, Marco Sorensen décrochait sa première pole et débutait la course du samedi en première ligne avec à ses côtés son compatriote Kevin Magnussen. La DAMS pouvait reprendre la tête du championnat si elle maintenait à distance suffisamment Stoffel Vandoorne, qualifié sixième. Le départ et la course allaient-ils changer la donne ?

Au départ, Nikolay Martsenko et Christopher Zanella n’ont pas connu une bonne expérience, le pilote Pons perdant beaucoup de temps et Christopher Zanella calant sur la grille, contraint à être élancé dans les stands avec un sacré retard.

Plusieurs monoplaces devaient également abandonner, immobilisées hors piste. C’était le cas de la Tech 1 de Mikhail Aleshin et l’Arden Caterham de Pietro Fantin. Malgré cela, pas de voiture de sécurité à signaler.

Stoffel Vandoorne n’a pas dû renoncer dans le premier tour, mais son départ moyen le faisait chuter au douzième rang. En tête, Marco Sorensen et Nigel Melker devançaient Kevin Magnussen et Will Stevens. Antonio Felix da Costa, sixième, a été menacé par la DAMS de Norman Nato, mais son intelligence de course lui a permis non seulement de conserver l’avantage sur le Français et de le mettre en difficulté, ce dernier se faisant déborder par Sergey Sirotkin.

Suite à une petite erreur alors qu’il se nichait dans les échappements d’Arthur Pic, Antonio Felix da Costa était sous la pression de Sergey Sirotkin. Le Russe tentait un dépassement osé à l’extérieur sur le Portugais. L’attaque ne s’est pas révélée concluante, mais la passe d’armes a été propre.

En fond de peloton, Riccardo Agostini perdait le contrôle de sa monoplace et manquait d’en percuter une autre. Sa monture était coincée en piste, d’où la sortie de la voiture de sécurité. Si la tête du classement n’évoluait pas, Stoffel Vandoorne chutait au seizième rang avant cette neutralisation.

Carlos Huertas et le pilote belge en profitaient pour passer aux stands – et abandonner – à la reprise. Pour le leader du championnat, l’abandon était d’origine mécanique : une perte de pression hydraulique pouvait provenir d’une pierre présente dans le radiateur, selon les dires de l’équipe Fortec.

Celle-ci n’allait pas durer longtemps : Norman Nato et Sergey Sirotkin provoquaient une nouvelle neutralisation, le Français accrochant le Russe sur un point de freinage. La monoplace du Russe était rapidement évacuée et la course reprenait ses droits, tandis que les commissaires ouvraient une enquête sur cet incident.

Antonio Felix da Costa, toujours sixième, était menacé et se faisait déborder par deux monoplaces, celle de William Buller et d’André Negrão, les deux pilotes sortant un peu large et André Negrão manquant de perdre le contrôle. Le Portugais conservait donc sa position initiale devant William Buller, Marlon Stockinger, André Negrão et Jazeman Jaafar.

Matias Laine provoquait la sortie du drapeau jaune après s’être immobilisé hors-piste. Un destin que ne partageait pas Marco Sorensen, qui s’envolait en tête. La course se calmait quelque peu avant les dix dernières minutes, où certains pilotes imprimaient un rythme plus soutenu.

Antonio Felix da Costa, qui était à nouveau revenu sur Arthur Pic, a ensuite perdu pied pour se faire déborder par la Zeta Corse de William Buller. La bataile était plus soutenue entre Marlon Stockinger et André Negrão, les deux hommes étant derrière l’Arden Caterham.

Christopher Zanella était sous le coup d’une pénalité de temps de 10 secondes ajoutée à son temps de course. Marco Sorensen l’emportait dans le même temps, Nigel Melker et Kevin Magnussen complétant le podium.

Will Stevens et Arthur Pic assuraient le top 5 devant William Buller et Antonio Felix da Costa. Au championnat, Kevin Magnussen dispose désormais de 12 points d’avance sur Stoffel Vandoorne.

Tout sera à refaire dès demain matin, lors de la deuxième séance de qualifications qui débutera à 9 heures.

Formule Renault 3.5 2013 – Course 1 Red Bull Ring – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Marco Sorensen Lotus 33 tours
2 Nigel Melker Tech 1 +4.420s
3 Kevin Magnussen DAMS +9.065s
4 Will Stevens Strakka Racing +14.629s
5 Arthur Pic AV Formula +17.511s
6 William Buller Zeta Corse +20.107s
7 Antonio Felix da Costa Arden Caterham +21.411s
8 Marlon Stockinger Lotus +25.752s
9 André Negrão Draco Racing +27.269s
10 Jazeman Jaafar Carlin +28.190s
11 Zoel Amberg Pons +34.231s
12 Lucas Foresti Comtec +39.229s
13 Nico Müller Draco Racing +42.355s
14 Daniil Move Comtec +56.612s
15 Yann Cunha AV Formula +1m01.802s
16 Christopher Zanella ISR + 1 tour
NC Matias Laine Strakka Racing + 18 tours
NC Sergey Sirotkin ISR + 22 tours
NC Norman Nato DAMS + 22 tours
NC Carlos Huertas Carlin + 22 tours
NC Stoffel Vandoorne Fortec + 22 tours
NC Riccardo Agostini Zeta Corse + 25 tours
NC Pietro Fantin Arden Caterham + 33 tours
NC Mikhail Aleshin Tech 1 + 33 tours
NC Nikolay Martsenko Pons + 33 tours
DNS Oliver Webb Fortec
Au Red Bull Ring, Marco Sorensen décrochait sa première pole et débutait la course du samedi en première ligne avec à ses côtés son compatriote Kevin Magnussen. La DAMS pouvait reprendre la tête du championnat si elle maintenait à distance suffisamment Stoffel Vandoorne, qualifié sixième. Le départ et la course allaient-ils changer la donne ? Au départ, Nikolay Martsenko et Christopher Zanella n'ont pas connu une bonne expérience, le pilote Pons perdant beaucoup de temps et Christopher Zanella calant sur la grille, contraint à être élancé dans les stands avec un sacré retard. Plusieurs monoplaces devaient également abandonner, immobilisées hors…

Passage en revue

Spectacle - 7
Dose d'imprévus - 7.5
Exploit du vainqueur - 7.8

7.4

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox