Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Oliver Rowland veut gagner au plus vite
Oliver Rowland 2014 Formula Renault 3.5 Spa-Francorchamps
© Renault Sport Media

FR3.5 – Oliver Rowland veut gagner au plus vite

Oliver Rowland fait partie des pilotes promus de l’Eurocup Formula Renault 2.0 à la Formula Renault 3.5 Series. Vice-champion d’Eurocup derrière un Pierre Gasly tout aussi compétitif cette saison, Oliver Rowland a envie de bien faire aux avant-postes, et le plus vite possible dans l’idéal. ChequeredFlags l’a rencontré lors du week-end de Spa-Francorchamps et a pu constater la motivation du jeune homme pour bien figurer et faire briller son équipe, Fortec.

Les résultats prouvent que ces deux pilotes ont su s’adapter lors de leur progression, mais est-ce si facile ?

J’ai pu m’adapter facilement même si l’étape à franchir entre les championnats est conséquente. Après quelques temps, j’ai compris que c’était possible. Jusqu’ici, on a été compétitif malgré quelques courses mitigées. Mon premier problème technique, je l’ai rencontré samedi, à Spa-Francorchamps. C’est aussi arrivé à Carlos Sainz à Monza, aussi…

La perception qu’ont les pilotes de cette étape supérieure diffère beaucoup. Norman Nato, vainqueur impérial à Monaco, avait concédé que la palette de réglages était délicate à manier lors de sa première saison, l’an dernier. Au contraire, lors de son parcours en formules de promotion, Jean-Eric Vergne a toujours su s’adapter sans difficulté apparente.

Oliver Rowland se situe en embuscade de ces deux avis, ce qui l’empêche pas d’entretenir de belles ambitions.

L’objectif, c’est de gagner ! Si l’on parvient à tout réunir et à continuer de progresser, on pourra y parvenir. Egalement, Carlos Sainz peut ressentir une certaine pression quant au championnat. Il faut le mettre au défi. C’est ma mission pour les prochaines courses ! J’ai une bonne voiture et l’équipe est très compétitive aussi, il n’y a pas de raison.

Justement, au sujet des réglages, quel est le ressenti du Britannique ?

Régler la voiture ? Non, ce n’est pas si dur que cela car plus de personnes interviennent vis-à-vis de l’Eurocup Formula Renault 2.0. En course, il faut gérer son temps de DRS et l’usure des pneus, ce sont ces deux points qui sont très importants.

Soutenu par la Racing Steps Foundation, Oliver Rowland a opté pour un parcours en Formula Renault 3.5 Series. Si les deux antichambres de la Formule 1 sont toutes formatrices, l’avantage de celle-ci est son absence de grille inversée et l’organisation de deux séances de qualifications. Idéale pour se refaire, cette configuration n’empêche pas le pilote de devoir en faire toujours plus pour se faire remarquer.

Oliver Rowland n’oublie pas que sans la RSF, il ne serait pas là où il évolue. Il l’avait déjà bien assimilé l’an passé, et très probablement auparavant.

La Racing Steps Foundation est une filière parfaite : le soutien financier, la préparation mentale et physique sont super. Bien sûr, la RSF n’est pas liée à une équipe de Formule 1, mais elle prépare à être pilote professionnel. Mon objectif reste évidemment d’accéder à la F1 mais je comprends à quel point c’est très difficile par les temps qui courent.

Quel sera l’avenir d’Oliver Rowland ? A bientôt 22 ans, le Britannique a réalisé un beau parcours en monoplace. Premier de la Formule Renault 2.0 britannique lors de ses Winter Series en 2011, il s’est ensuite classé deuxième de la saison régulière.

Sa première saison en Eurocup n’a pas semblé convaincre, avec une adversité très importante et une cote très haute en début d’année. Pour autant, avec la troisième place au championnat derrière Stoffel Vandoorne et Daniil Kvyat – pas n’importe qui, donc. L’année suivante, le tout jeune Pierre Gasly le coiffait au poteau, dressant le portrait d’un Oliver Rowland parfois impulsif, prêt à beaucoup pour décrocher le meilleur résultat possible. Peut-on lui en vouloir, quand on sait que les formules de promotion laissent tant de pilotes sur les bords de piste ?

Oliver Rowland fait fi de ces réflexions et s’intéresse d’abord à la saison actuelle de Formula Renault 3.5 Series. Le prochain rendez-vous du Britannique est prévu au Moscow Raceway le week-end du 29 juin.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox