Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Pierre Gasly construit son succès
Pierre Gasly 2014 Formula Renault 3.5 Spa Francorchamps
© Renault Sport Media

FR3.5 – Pierre Gasly construit son succès

Pierre Gasly a terminé la première course du week-end de Formula Renault 3.5 Series à Spa-Francorchamps en deuxième position, derrière un Carlos Sainz dominateur. ChequeredFlags l’a rencontré pour mieux comprendre comment se déroule sa première saison dans la catégorie phare des World Series by Renault.

Serein, le Normand sait toutefois qu’il lui reste beaucoup à accomplir pour le reste de la saison, qu’il sait déjà capitale.

Pour l’instant, mon début de saison est satisfaisant, je suis content de ce que j’ai accompli et on peut régulièrement se battre pour le top 3. Même à titre personnel, c’est satisfaisant de voir que cela fonctionne bien dès le début de saison. Maintenant, il faudra travailler un peu plus pour essayer d’aller chercher la victoire. Il reste encore un peu de travail pour y parvenir, mais je sens que je progresse et que je me sens de mieux en mieux dans la voiture.

Le passage d’Eurocup Formula Renault 2.0 à la 3.5 ne se fait généralement pas aisément, mais Pierre Gasly s’est préparé, en intégrant le Red Bull Junior Team et bénéficiant de toute la préparation physique proposée par le programme. De fait, il reste lucide dans son approche :

Le niveau en qualifications est très serré : c’est ce à quoi je m’attendais. Au fil des catégories, ça devient de plus en plus serré, moins on a le droit à l’erreur. La moindre erreur se paie cash.

Cette intégration au Red Bull Junior Team, couplée à son titre d’Eurocup Formula Renault 2.0, a attiré l’attention de nombreux médias, ce qui surcharge un calendrier déjà bien fourni pour le pilote de 18 ans :

Au niveau des sollicitations, c’est parfois compliqué. Je passe le Bac à la fin de l’année… C’est un peu difficile à gérer sur cette période. Ca prend beaucoup d’énergie, beaucoup de temps, ce n’est pas évident. Le positif, c’est qu’après le Bac, je vais aller vivre en Angleterre et cela simplifiera les choses. Ca fait partie de mon travail, je fais ce que j’aime mais en ce moment c’est plus difficile à gérer. J’ai hâte de passer mon bac, d’avoir plus de temps pour pouvoir décompresser de temps à autre.

DAMS a aujourd’hui une nette longueur d’avance, déjà acquise dès l’année dernière avec le titre de Kevin Magnussen. Mais l’équipe de Pierre Gasly, Arden Motorsport, offre à ses deux pilotes de quoi améliorer les performances de la structure et de ses voitures.

L’équipe réalise du bon travail. De mon côté, je viens d’arriver dans la catégorie, il faut que je m’adapte. Avec mon coéquipier [William Buller], on travaille très bien ensemble, on a une bonne relation ; tout cela tire l’équipe vers le haut. Il faut qu’on travaille dans la même direction pour se rapprocher encore plus de la tête de course.

Membre du Red Bull Junior Team, Pierre Gasly dispose de la même livrée que Carlos Sainz alors que les deux pilotes sont dans deux structures différentes. Ces aspects amènent des comparaisons entre les deux pilotes, qui ne courent pourtant pas après le même objectif car ils n’en sont pas au même stade de leur carrière. Que pense l’intéressé de ces comparaisons ?

Carlos a plus d’expérience, c’est sa deuxième année et il connaît mieux la voiture. C’est positif d’être comparé à lui, étant donné que je ne suis pas très loin et qu’il ne manque pas grand chose pour réellement rivaliser. Il faudra travailler pour aller le chercher. La différence, c’est aussi que je ne pense pas trop au championnat, alors qu’il n’y a que ça qui l’intéresse !

Pierre Gasly continue son chemin en Formula Renault 3.5 Series pour en tirer le meilleur parti. Le Français dispose de l’une des meilleures préparations pour bien faire et adopte un état d’esprit propice à la progression et aux résultats. Le Français a son destin en main pour prouver sa valeur et va continuer ainsi, à l’image de son nouveau podium, le troisième en six courses.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox