Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Robin Frijns intouchable

FR3.5 : Robin Frijns intouchable

AUTO - WORLD SERIES RENAULT MOTORLAND 2012

Le leader du championnat jouit de la meilleure position possible sur la grille de départ, la pole position, sous le soleil hongrois. Parviendra-t-il à faire la bonne opération ?

Robin Frijns utilise à merveille sa pole pour prendre rapidement un peu d’avance tandis que Kevin Magnussen parvient à conserver sa deuxième place devant Jules Bianchi et Arthur Pic. Si le premier virage se passe bien, le deuxième est plus délicat avec un petit freinage manqué par Lucas Foresti. La seule victime de ce 1er tour est Nikolay Martsenko, qui semble avoir été pris dans un accrochage avec Mikhail Aleshin. Le champion 2010 de la discipline parvient à rejoindre les stands, mais est contraint à l’abandon. Will Stevens passe également aux stands à la fin du 2ème tour pour changer de museau.

Rapidement, Kevin Magnussen parvient à se mettre à l’abri de Jules Bianchi et se rapproche de Robin Frijns, toujours leader. Arthur Pic a plus de mal à suivre le rythme et doit même gérer la présence d’Antonio Felix da Costa dans ses rétroviseurs. Au 7ème tour, Kevin Magnussen commet une petite faute et perd deux secondes sur le leader, ce qui permet à Jules Bianchi de revenir sur lui. Les dépassements sont toutefois peu nombreux, l’un des premiers se produit au même tour, lorsqu’André Negrão dépasse Jake Rosenzweig pour la 14ème place. Au début du 9ème tour, Arthur Pic cède au virage 1 face à Antonio Felix da Costa. A l’issue du premier tiers de la course, si Frijns et Bianchi, candidats au titre, sont sur le podium, l’autre prétendant, Sam Bird n’est plus dans les points.

La course rentre ensuite dans un temps creux, les divers concurrents s’observant en chiens de faïence. Pour revoir une action, il faut attendre le 18ème tour et regarder la 19ème position pour voir un peu d’adrénaline. Vittorio Ghirelli est en difficulté depuis quelques tours et ralentit sensiblement Aaro Vainio et Tamas Pal Kiss. Aaro Vainio prend l’intérieur au premier virage mais manque son point de freinage. Ghirelli peut repasser mais Vainio n’abdique pas et se rate une seconde fois, ce qui profite à Tamas Pal Kiss qui prend le dessus sur son ex-adversaire des GP3 Series. Aaro Vainio reprendra toutefois sa 20ème place au 20ème tour, là où il s’était raté la première fois face à Vittorio Ghirelli. Quelques boucles plus loin, Ghirelli rendra finalement les armes face à Vainio, Pal Kiss et Grubmüller.

Au 24ème tour, Sam Bird fait son retour dans les points après un blocage de roue de Lucas Foresti. Il reste toutefois loin des hommes de tête, Robin Frijns étant toujours en tête, plus d’une seconde devant Kevin Magnussen et dix secondes devant Jules Bianchi. Au 26ème tour, Kevin Korjus dépasse Zoel Amberg pour le gain de la 12ème place. Dans le même tour, Aaro Vainio est victime d’un problème mécanique et abandonne.

Le trio de tête reste à l’identique jusqu’au 30ème et dernier tour. Robin Frijns s’impose pour la troisième fois de la saison devant Kevin Magnussen et Jules Bianchi. Antonio Felix da Costa et Arthur Pic complètent le Top 5 suivis de Nico Müller, Carlos Huertas, Marco Sorensen, Alexander Rossi et Sam Bird, qui est parvenu à rester dans les points, mais réalise la mauvaise opération du jour puisque Frijns augmente son avance au championnat : il possède désormais 16 points d’avance sur Bianchi et 29 sur Sam Bird avant la deuxième manche prévue demain.

Formule Renault 3.5 2012 – Hungaroring – Course 1
1. Robin Frijns – Fortec – 30 tours
2. Kevin Magnussen – Carlin – +1.636s
3. Jules Bianchi – Tech 1 – +12.201s
4. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – +15.802s
5. Arthur Pic – DAMS – +19.692s
6. Nico Müller – Draco Racing – +20.487s
7. Carlos Huertas – Fortec – +24.726s
8. Marco Sorensen – Lotus – +25.381s
9. Alexander Rossi – Caterham – +26.294s
10. Sam Bird – ISR – +36.243s
11. Lucas Foresti – DAMS – +43.367s
12. Kevin Korjus – Lotus – +45.843s
13. Zoel Amberg – Pons – +54.271s
14. Nick Yelloly – Comtec – +55.270s
15. André Negrão – Draco Racing – +56.044s
16. Jake Rosenzweig – ISR – +1m00.355s
17. Daniil Move – P1 – +1m01.361s
18. Daniel Abt – Tech 1 – +1m02.223s
19. Tamas Pal Kiss – BVM Target – +1m14.622s
20. Walter Grubmüller – P1 – +1m22.658s
21. Vittorio Ghirelli – Comtec – +1m27.801s
22. Yann Cunha – Pons – +1m28.306s
23. Will Stevens – Carlin – +1m28.647s
24. Aaro Vainio – Team RFR – + 4 tours
25. Mikhail Aleshin – Team RFR – + 29 tours
NC. Nikolay Martsenko – BVM Target

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox