Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Robin Frijns s’impose à Moscou

FR3.5 : Robin Frijns s’impose à Moscou

Robin Frijns Formule Renault 3_5 2012 Spa

Robin Frijns, qui a réalisé tous les meilleurs temps des séances d’essais et qualificative sur le circuit du Moscow Raceway, s’élance de la pole devant Marco Sorensen et le Français Jules Bianchi, pour ce qui constitue la première course en Russie des World Series by Renault. La course a été retardée de quelques minutes en raison d’une nouvelle coupure de courant frappant le circuit.

Au départ, les positions ne bougent pas trop en tête hormis pour la 4ème place que ravit Sam Bird à Arthur Pic. Le premier abandon est de la course est pour Cesar Ramos, arrêté au cours de ce premier tour. Robin Frijns et Marco Sorensen s’échappent en tête tandis que les deux transfuges du GP2, Jules Bianchi et Sam Bird, bataillent pour la troisième place devant Arthur Pic. Derrière ce Top 5, Antonio Felix da Costa semble créer un bouchon.

Nico Müller semble connaître un problème, le Suisse chute au classement durant le 4ème tour. Jake Rosenzweig perdra également sa 8ème place au 6ème tour, rentrant aux stands au ralenti pour abandonner. Le début de course demeure toutefois peu intéressant, l’appui demandé par la piste rendant le DRS délicat à utiliser. Anton Nebylitskiy écope d’un drive-through. Le premier dépassement « à la régulière » dans le Top 10 intervient au 16ème tour, Kevin Magnussen prend le meilleur sur Lucas Foresti pour la 9ème place.

Au 17ème tour, Marco Sorensen tente de faire l’extérieur à Robin Frijns au dernier virage. Le Danois part en tête-à-queue sans toucher le leader et reste flat out pour se remettre dans le sens de la marche dans un énorme nuage de fumée de pneus. Jules Bianchi, Sam Brid et Arthur Pic parviennent toutefois à le passer et le pilote Lotus repart en cinquième position. Dans le même tour, Nikolay Martsenko part à la faute, sa course est terminée. Au 19ème tour, Antonio Felix da Costa cède sa 6ème place à Kevin Korjus dans le dernier virage.

Au 21ème tour, Will Stevens tente de passer Zoel Amberg pour la 13ème place mais les deux hommes se touchent et Nico Müller en profite. On constate dans le même temps que Walter Grubmüller a abandonné et que Carlos Huertas est bloqué en bord de piste, et la direction de course décide de sortir la voiture de sécurité. Sergey Sirotkin connait aussi un problème et se retrouve à un tour avant que le safety-car ne s’efface.

Il reste alors huit minutes de course au restart qui se déroule sans encombre, si ce n’est le retardataire Yann Cunha qui sème un peu de trouble. La fin du tour est moins paisible puisqu’un accrochage impliquant plusieurs voitures est à signaler, Zoel Amberg étant le plus gros perdant dans l’histoire. Magnussen, Move et Negrão sont placés sous investigation suite à cela. Nebylitskiy est également contraint à l’abandon.

La course repart pour un tout dernier tour mais les positions ne changent pas en tête et Robin Frijns remporte sa deuxième victoire de la saison. Il devance Jules Bianchi et Sam Bird sur le podium, dont Arthur Pic finit au pied. Derrière, alors que Kevin Korjus dépasse Marco Sorensen pour la 6ème place, un accrochage se produit entre Kevin Magnussen, Alexander Rossi et Lucas Foresti, alors 8ème, 9ème et 10ème. Le ralenti montre que Lucas Foresti semble être parti à la dérive et a harponné les deux hommes devant lui malgré sa volonté. C’est alors que Nico Müller, Daniil Move et Will Stevens, parti de la dernière ligne, entrent dans les points derrière Antonio Felix da Costa. Au championnat, le vainqueur du jour, qui a pu s’essayer à la Red Bull F1 il y a peu, reprend seul les commandes du championnat avant la course 2 demain.

Formule Renault 3.5 2012 – Moscow Raceway
Course 1
Pos Pilote Equipe Temps
1 Robin Frijns Fortec Motorsports 30 tours
2 Jules Bianchi Tech 1 +1.202s
3 Sam Bird ISR +1.914s
4 Arthur Pic DAMS +2.986s
5 Kevin Korjus Tech 1 +5.382s
6 Marco Sorensen Lotus +5.610s
7 Antonio Felix da Costa Arden Caterham +5.967s
8 Nico Müller Draco Racing +8.272s
9 Daniil Move P1 Motorsport +9.431s
10 Will Stevens Carlin +9.789s
11 Vittorio Ghirelli Comtec Racing +10.451s
12 Nick Yelloly Comtec Racing +11.065s
13 André Negrão Draco Racing +11.675s
14 Mikhail Aleshin Team RFR +12.795s
15 Zoel Amberg Pons Racing +14.409s
16 Kevin Magnussen Carlin +1 tour
17 Alexander Rossi Arden Caterham +1 tour
18 Lucas Foresti DAMS +1 tour
19 Yann Cunha Pons Racing +1 tour
20 Sergey Sirotkin BVM Target +1 tour
21 Anton Nebylitskiy Team RFR +6 tours
22 Carlos Huertas Fortec Motorsports +10 tours
23 Walter Grubmüller P1 Motorsport +10 tours
24 Nikolay Martsenko BVM Target +13 tours
25 Jake Rosenzweig ISR +24 tours
26 César Ramos Lotus +30 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox