Accueil / World Series by Renault / FR3.5 : Yelloly s’impose, Bird reprend le leadership

FR3.5 : Yelloly s’impose, Bird reprend le leadership

Nick Yelloly Formule Renault 3_5 2012 Spa

Nick Yelloly est sorti vainqueur d’une course mouvementée et perturbée par la pluie. Il devance Marco Sorensen, tandis que André Negrão complète le podium.

Le départ est animé car des gouttes s’abattent sur le circuit, les batailles sont nombreuses et Sam Bird est le grand gagnant de ce jeu de cartes puisqu’il remonte dans les hommes de tête. Certains pilotes tentent le pari des pneus pluies mais la sortie entre Cesar Ramos et Yann Cunha conjuguée à l’arrêt en bord de piste de carlos Huertas entraine l’entrée du Safety-Car qui restera en piste près de dix minutes.

Korjus sort de la piste au sixième tour, à l’issue duquel Jules Bianchi effectue son arrêt obligatoire. Un tour plus tard, Sam Bird prend le dessus sur Frijns qui s’arrête à la fin du tour. Une fin de tour que Bianchi ne verra pas, victime d’une sortie. Sam Bird s’arrête à la fin du huitième tour à son tour.

A vingt minutes de la fin, les derniers pilotes en pneus pluies abdiquent et repassent aux stands changer leurs pneus. A cet instant, Marco Sorensen possède treize secondes d’avance sur Nick Yelloly et vingt-deux sur André Negrão. Le premier pilote à s’être arrêté est en cinquième place, Robin Frijns, juste devant Sam Bird et Mikhail Aleshin.

Marco Sorensen s’arrête a douzième tour et ressort quelques hectomètres devant Robin Frijns. Le problème est qu’il repleut et les hommes de tête doivent à nouveau s’arrêter. Sorensen et Frijns s’arrêtent, tout comme Yelloly et Negrão qui n’avaient pas encore changé de pneus. Sam Bird et Mikhail Aleshin n’ont pas fait ce choix et décident de continuer, ils sont désormais en tête. Dans le même temps, Arthur Pic sort de la piste, la course s’arrête ici pour lui.

Aleshin se fait déborder par Yelloly au 14ème tour, Sam Bird et le Russe décident alors de rentrer ce qui redonne la tête à Nick Yelloly. Le pilote Comtec possède 22 secondes d’avance sur André Negrão, le deuxième avec un aileron avant branlant, et Marco Sorensen, en troisième place.

Sorensen prendra le meilleur sur Negrão au dix-huitième tour pour sécuriser la deuxième marche du podium. Malgré une petite sortie de Kevin Magnussen, les positions ne bougent pas et Nick Yelloly remporte une deuxième victoire en cette saison à l’issue d’une course où son arrêt unique se sera révélé déterminant. Il devance Marco Sorensen et André Negrão, dont c’est le premier podium dans la catégorie. Sam Bird et Robin Frijns complètent le top 5 et se retrouvent à égalité en tête du championnat. Mikhail Aleshin, Daniil Move, Kevin Magnussen, Alexander Rossi et Antonio Felix da Costa complètent les entrées dans les points.

Au championnat, Sam Bird reprend la tête grâce à sa belle remontée du jour et en devançant Robin Frijns, qui s’était pourtant hissé en tête grâce à la première course.

Formule Renault 3.5 – Nürburgring – Course 2
1. Nick Yelloly – Comtec – 21 tours
2. Marco Sorensen – Lotus – +27.123s
3. André Negrão – Draco Racing – +30.076s
4. Sam Bird – ISR – +31.088s
5. Robin Frijns – Fortec – +34.593s
6. Mikhail Aleshin – Team RFR – +48.087s
7. Daniil Move – P1 – +49.463s
8. Kevin Magnussen – Carlin – +53.218s
9. Alexander Rossi – Arden Caterham – +1m00.540s
10. Antonio Felix da Costa – Arden Caterham – +1m01.223s
11. Lucas Foresti – DAMS – +1m22.090s
12. Jules Bianchi – Tech 1 – +1m27.105s
13. Will Stevens – Carlin – +1m32.809s
14. Giovanni Venturini – BVM Target – +1m36.536s
15. Walter Grubmüller – P1 – +1m38.609s
16. Anton Nebylitskiy – Team RFR – +1m56.650s
17. Jake Rosenzweig – ISR – +1 tour
18. Zoel Amberg – Pons – +1 tour
19. Nico Müller – Draco Racing – +8 tours
20. Arthur Pic – DAMS – +9 tours
21. Nikolay Martsenko – BVM Target – +12 tours
22. Kevin Korjus – Tech 1 – +16 tours
23. Vittorio Ghirelli – Comtec – +19 tours
24. César Ramos – Lotus – +21 tours
25. Yann Cunha – Pons – +21 tours
26. Carlos Huertas – Fortec – +21 tours

Formule Renault 3.5 2012 – Classement général – Meeting 4/9
1. Sam Bird – 86 points
2. Robin Frijns – 86
3. Nick Yelloly – 76
4. Marco Sørensen – 71
5. Jules Bianchi – 61
6. Kevin Magnussen – 57
7. Nico Müller – 50
8. Arthur Pic – 27
9. Alexander Rossi – 27
10. Mikhail Aleshin – 24
11. Kevin Korjus – 24
12. Walter Grubmüller – 20
13. André Negrão – 20
14. Will Stevens – 17
15. Carlos Huertas – 13
16. Nikolay Martsenko – 13
17. Daniil Move – 12
18. Jake Rosenzweig – 8
19. Richie Stanaway – 8
20. Giovanni Venturini – 3
21. António Félix da Costa – 3
22. Zoël Amberg – 1
23. Lucas Foresti – 0
24. Yann Cunha – 0
25. Vittorio Ghirelli – 0
26. César Ramos – 0
27. Anton Nebylitskiy – 0
28. Lewis Williamson – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

  1. Merci pour le résumé ! Mais je trouve dommage que tu omettes l’abandon de Rosenzweig alors que celui-ci pouvait encore jouer le podium !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox