Accueil / Formule Renault / FR3.5 – Zeta Corse officialise Marinescu et Piget pour Monza

FR3.5 – Zeta Corse officialise Marinescu et Piget pour Monza

Mihai Marinescu Zeta Corse Formule Renault 3.5 Barcelone 2013
L’équipe italienne Zeta Corse, formée sur la base de BVM Target avec l’apport de nouveaux capitaux et d’anciens ingénieurs en provenance de l’équipe HRT F1, a annoncé son duo de pilotes pour l’ouverture de la saison 2013 de Formule Renault 3.5.

L’équipe de Claudio Corradini a ainsi recruté le Roumain Mihai Marinescu pour l’ensemble de la saison. Le pilote de 24 ans sort de trois saisons en Formule 2 qu’il a rejoint en 2010. Après une première saison conclue au 11ème rang, Marinescu prend la 5ème place et sa première victoire en 2011 avant de se classer à la même position en 2012 malgré plus de trophées dans son escarcelle. Fin 2011, il rejoint Rapax pour le GP2 Final d’Abou Dabi. Qualifié 25ème, il se classe 17ème avant d’abandonner en course sprint, prenant le 24ème rang final.

Auparavant, le natif de Brasov avait débuté la compétition en monoplace en 2005, se classant 2ème en Formula Junior 1600 Italie et 3ème en Formula Renault 1.6 Belgique. En 2006, il passe en Formule Renault 2.0, se classant 11ème en Italie et 6ème en NEC. Il redouble pour 2007 avec de légers progrès : 11ème rang en Euroup, 5ème en Italie.

C’est en 2008 que Marinescu surprend, par son passage en Formule BMW Europe, loin d’une promotion. Il ne se classe qu’en 11ème position avant une saison partielle sans point en Formule Renault 3.5, ce qui le mènera alors en F2, jusqu’à cet hiver où il fait son retour, disputant les essais hivernaux avec Zeta Corse dans une grande discrétion au niveau des chronos.

Le second pilote Zeta Corse sera Emmanuel Piget. Contrairement à Marinescu, Piget ne devrait être présent qu’à Monza, pour l’ouverture de la saison, l’équipe cherchant un pilote à budget.

A 29 ans, le natif de Cognac a été vu dès 2001 en Formule Renault 2.0 France et Eurocup. Malgré des résultats discrets, il parvient à se mettre en valeur en étant l’un des meilleurs pilotes à travers ses équipes respectives. Sa trace disparait progressivement au coeur de la décennie avant qu’il ne réapparaisse en European F3 Open en 2009 et 2010.

Après une victoire en Copa fin 2009, il s’aligne en 2010 au sein de l’équipe MP Racing, pour Manu Piget Racing, qu’il a acheté moins de trois semaines avant le début de la saison avec les conseils d’Adrian Campos suite à un désaccord avec Top F3. Piget dispute trois des quatres premiers meetings et décroche deux podiums, arrêtant alors qu’il se montre un challenger potentiel.

Sa période de « chômage », Piget l’a occupée entre sa position de directeur dans l’école de pilotage GT Emocion et en tant que manager du MP Racing. Depuis 2010, Piget a ainsi piloté en essais GP3 avec Tech 1 Racing et en essais Formule Renault 3.5 avec EPIC mais aussi en participant à des courses de karting en KZ2. Son équipe a également acheté une ancienne GP2 avec laquelle il a limé le bitume sur les circuits espagnols ces dernières années.

La plus grande question sera de savoir si un meeting lui suffira pour se réhabituer à la course en peloton au plus haut niveau. En revanche, peu de doutes existent sur sa motivation, décuplée par cette chance inattendue. Le reste est entre ses mains malgré une Dallara T12 qu’il doit encore appréhender.

Monza accueillera en fin de semaine le début du championnat 2013 de Formule Renault 3.5 pour deux courses en marge du championnat Superstars Series.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox