Accueil / Formule Renault / Interview – Quand Jean-Eric Vergne parle formules de promotion
Jean-Eric Vergne 2014 F1
© Red Bull Content Pool

Interview – Quand Jean-Eric Vergne parle formules de promotion

Jean-Eric Vergne, présent ce week-end à Spa-Francorchamps lors des World Series by Renault pour piloter la Red Bull F1, a répondu aux questions de ChequeredFlags en évoquant son ressenti sur les formules de promotion actuelles.

Le Français a le regard du pilote qui a réussi à accéder à la Formule 1 en s’adaptant rapidement aux disciplines auxquelles il a pris part. A l’époque, la progression entre les catégories n’avait pas posé de problème à celui qui a débuté dans l’équivalent de la F4 française actuelle.

On gère la progression assez facilement parce qu’elle est conçue de manière intelligente. On commence par des petites catégories, la Formule Campus dans mon cas. Après, je suis passé en Formule Renault 2.0 où j’ai fait deux ans. C’est une filière très formatrice. Ensuite, j’ai bifurqué en F3 avant de revenir en Formule Renault 3.5. Cela demande toujours un temps d’adaptation qui a souvent été assez rapide pour moi !

Le pilote Toro Rosso a aussi eu le temps nécessaire pour progresser rapidement et s’offrir les meilleures chances possibles pour accéder à la catégorie reine, la Formule 1.

En World Series, j’ai bénéficié de beaucoup de temps de roulage : beaucoup de courses, beaucoup d’essais… Cet aspect me semble important pour les jeunes pilotes.

Ce n’est pas un hasard : toutes les disciplines font des efforts pour ne pas rogner sur le temps de roulage, même en cas de coupes budgétaires. Elles adoptent des stratégies différentes pour ce faire, ce qui s’avère finalement intéressant pour les pilotes qui bifurquent souvent entre les unes et les autres.

Red Bull continue par ailleurs à soutenir les jeunes pilotes dans diverses catégories, qui n’ont pas forcément été les mêmes au fil des années. Parmi les pilotes soutenus par Red Bull en World Series by Renault figure Pierre Gasly. Le Normand réalise aujourd’hui sa première saison de Formula Renault 3.5 Series en s’adaptant plutôt bien puisqu’il a signé plusieurs podiums. Et si Jean-Eric Vergne avait un conseil à lui donner pour se préparer au mieux au pinacle du sport automobile ?

Continuer à faire ce qu’il fait : il fait du bon boulot. Je suis persuadé qu’il va gagner. Simplement, qu’il montre son potentiel et qu’il gagne des courses. Je pense qu’il n’a pas besoin de ce conseil, il y travaille déjà !

Jean-Eric Vergne reviendra en piste la semaine prochaine pour le Grand Prix du Canada de Formule 1, là où il avait signé son meilleur résultat en 2013, une sixième place.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox