Accueil / World Series by Renault / Mikhail Aleshin reviendra-t-il en FR3.5 ?

Mikhail Aleshin reviendra-t-il en FR3.5 ?

Mikhail Aleshin

Le champion 2010 de la discipline sera-t-il de retour dans la série ? C’est ce que sous-entendent les médias russes ces derniers jours.

F1news.ru parle ainsi d’un retour de Mikhail Aleshin au sein de la structure KMP Racing, qui pourrait être rebaptisée Team RFR. Aleshin serait ainsi aligné aux côtés d’Anton Nebylitskiy, un autre Russe, dans un duo facilité par la présence d’un meeting en Russie, au Moscou Raceway, les 14 et 15 juillet prochains.

Un tel come-back de Mikhail Aleshin serait le dernier des retournements dans une carrière assez compliquée pour le pilote russe.

Après une carrière en kart jusqu’à 2000, Mikhail Aleshin a débuté la monoplace en 2001, à l’âge de 14 ans, participant aux compétitions russes, avant de passer dans diverses Formules Renault au fil des ans. Un temps soutenu par Red Bull, Aleshin a pris part à la Formule Renault 3.5 de 2006 à 2008 avec Carlin Motorsport. Il a fini onzième la première année (deux podiums), treizième la seconde année (une victoire) et cinquième la troisième année (trois podiums). Poussé par Red Bull, il a rejoint en 2009 le nouveau championnat de Formule 2, où malgré sa troisième place, derrière Andy Soucek et Robert Wickens, il est lâché par Lukoil et Red Bull en fin de saison, tout comme Wickens (second) et Bortolotti (quatrième) d’ailleurs.

Aleshin a cependant réussi à rebondir en Formule Renault 3.5 pour la saison 2010, toujours chez Carlin. Avec trois victoires et huit podiums, il remporte le championnat devant Daniel Ricciardo et a obtenu le droit de tester la Renault aux tests de jeunes pilotes. Le Russe s’était dit confiant sur un baquet en F1 pour 2011, sans succès, car il est alors resté chez Carlin pour la saison 2011 de GP2 Series, discipline dont il a pris part à 4 courses en 2007 (trois points inscrits). La courte série Asia est difficile pour le Russe, entre problèmes techniques et sa recherche de budget relancée, étant à nouveau lâché par ses sponsors. Aleshin est alors prêt à aller en German F3 mais parvient à trouver une solution de dernière minute, juste avant le premier meeting de la saison en Turquie. Néanmoins, Aleshin a alors connu un accident en qualifications, le blessant aux métacarpes des deux mains. Mikhail est de retour en Espagne, mais l’argent est manquant, et il est remplacé par Oliver Turvey. Quatre meetings plus tard, il revient avec Carlin en Hongrie et en Belgique, avant d’être de nouveau remplacé. Aleshin a donc fini la saison en dernière place du championnat.

En parallèle, Aleshin a participé à quelques courses de German F3, mais aussi au meeting de Budapest en Formule Renault 3.5 avec l’équipe KMP. Au cours d’un meeting dominé par Jean-Eric Vergne, le Russe s’est classé onzième puis huitième. La structure russe basée à Colomiers semble donc avoir été séduite par l’opportunité d’un duo Nebylitskiy-Aleshin, et Mikhail Aleshin serait alors en situation de remettre son titre sur la table tout en étant confronté à la remise à niveau qu’apporte la nouvelle Dallara. Un challenge intéressant, même s’il apparaît évident que le Russe n’a pas grand chose à y gagner, le fond du problème restant financier pour lui

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox